Articles

Beaucoup de nouveautés pour ce premier mois de l’année 2016

Veille Google et SEO

  • DuckDuckGo, le petit moteur qui monte: DuckDuckGo est le moteur de recherche qui a enregistré la plus forte progression en 2015 et qui a atteint jusqu’à 12 millions de recherches par jour. Cette alternative à Google, qui se présente lui même comme le moteur de recherche qui ne vous espionne pas, a de nombreux atouts et je vous invite à lire cet article de Jean- François Pillou (DG de CCM Benchmark) qui l’a testé pendant une semaine.
  • Toujours pas de date pour Penguin 4.0: Gary Illyes de Google a dit sur Twitter que le nouveau Penguin est sur le point de sortir mais qu’aucune date n’est fixée pour l’instant.
  • Un référenceur condamné à 3 ans de prison: William Stanley, un référenceur américain (du Texas) a été condamné à 3 ans de prison pour avoir menacé ses clients de faire du negative SEO et du sabotage de réputation (commentaires négatifs,..). Encore un texan qui s’est pris pour un cow-boy.
  • Des éditeurs allemands poursuivent Google: Un groupe d’annonceurs médias en allemagne, sous le nom de VG Media, demande à Google de les payer pour que Google affiche leurs publications. En allemagne, une loi très stricte est censée compenser les pertes économiques des éditeurs de presse traditionnel, dont google est jugée responsable. Le passage de cette loi en 2013, a fait retirer les snippets google news, ce qui a engendré encore plus de perte de trafic et d’argent à certains annonceurs. Qui s’y frotte s’y pique.
  • Google met à jour ses rapports search console pour les apps: Il y a à présent 3 types d’erreurs sur search console pour les applications mobiles, le nouvel indicateur étant « supprimé de l’index ».
  • Mise à jour de l’API Google Map: Voir l’annonce officielle de google pour ceux qui sont concernés
  • Utiliser des points « . » dans ses urls c’est pas bien: John Muller de Google a dit sur Twitter qu’utiliser des points dans ses urls (ex: monsite.fr/url.de.ma.page/) était une mauvaise idée et qu’utiliser des caractères spéciaux de manière générale était déconseillé.
  • Les certificats SSL (HTTPS) auto-signés n’aident pas à pulser le site: Google affecte un boost de positionnement aux sites en https. Depuis quelques mois, il prend en compte également la validité du certificat de sécurité SSL comme la présence du nom de domaine dans le certificat. John Muller a récemment signalé que les certificats auto-signés n’aide pas à améliorer le positionnement. Certains sites ont vu leur positionnement chuter à cause de certificats auto-signés. Ça parait logique en même temps, il faut passer par un tiers de confiance pour valider son identité et pas se valider soi-même. Voici un outil pour tester la validité de votre certificat SSL
  • 25% des résultats #Google sont en https Cliquez pour Tweet

    25% des résultats google sont en https

Ça ne veux pas forcément dire que le boost de ranking du https est plus important mais que Google affiche plus de résultats dans le top 10. Il faut savoir que depuis décembre, google affiche par défaut la version en https d’un site si celle-ci fonctionne, ce qui peux expliquer cela. Ça peut vouloir dire aussi que plus de sites sont en https. En tout cas, dans le cadre d’une refonte, je recommande de passer en https à présent et de prendre les précautions qui s’imposent.

  • Gros changements sur les résultats « articles de fond »: Google affiche désormais les résultats des articles « in-depth » comme les autres résultats organiques ou presque. Jusqu’en avril 2015, Google affichait un encadré spécial et une vignette pour les résultats articles de fond. Mais après avoir supprimé les vignettes des encadrés, il n’affiche plus 3 lignes dans la description du résultat mais seulement 2.
  • Panda fait parti du noyau de l’algorithme de Google: Bon, ça veux pas dire grand chose en réalité car Gary Illyes a bien confirmé que Panda faisait parti de l’algorithme principal de Google mais qu’il n’était pas en temps réel. Est ce que ça veux dire que l’algorithme principal de Google n’est pas temps réel ? Ça ne semble pas le cas. Ceci dit, John Muller a dit que les mises à jour seraient plus régulières mais qu’on ne pourra pas s’en rendre compte.
  • Une nouvelle mise à jour Google: « Google core update »: Le 10 janvier, une nouvelle mise à jour (rien à voir avec Panda) a vu le jour, confirmé par Google. Cette mise à jour touche surtout la qualité du contenu, un peu comme Panda (d’où la confusion de certains) mais prendrait en compte aussi le comportement utilisateur, comme le temps passé sur la page. Je suis justement en train de réaliser plusieurs analyses pour confronter le positionnement avec le temps passé par page, suite à cette mise à jour. Je vous invite à lire l’article de searchmetrics sur cette mise à jour (en anglais).
  • Re une nouvelle mise à jour de l’algorithme principal: le 17 janvier a suivi de nouvelles fluctuations dans les résultats de Google avec une nouvelle mise à jour qui correspond d’après Gary Illyes à la même que celle du 10 janvier. C’est juste des changements qui n’avaient pas encore été appliqués.
  • Installer des applications mobiles depuis les serps: Certains utilisateurs ont vu la possibilité d’installer des applications mobiles Android directement depuis les pages de résultats de Google, sans passer par Google play store. Si le test est concluant, cette fonctionnalité sera certainement déployé prochainement mais uniquement pour les applis Android, pas IOS. Il est désormais possible également de suivre sur analytics si la source des téléchargements est organique. Encore une nouveauté dans la révolution des applications mobiles sur le moteur de recherche.
  • Nouveau rapport search pour les erreurs Google AMP: Un nouveau rapport search console dans « apparence dans les résultats de recherche a fait son apparition. Et aux US certains webamsters ont déjà reçu des notifications pour installer google AMP sur le site. Un pas de plus de Google pour inciter l’utilisation de Google AMP, le projet qui permet de créer des pages ultra légères et ultra rapides à destination des mobiles. A noter aussi qu’une mise à jour de l’extension AMP pour wordpress est sorti ce mois-ci.
  • Google et autres gros groupes US, en voie de payer normalement leurs taxes: C’est d’ailleurs Emmanuel Macron qui a déclaré au forum économique de Davos que la discussion sur les taxes de ces grands groupe US était en bonne voie. Google a également déclaré avoir discuté avec plusieurs officiels européens.

Veille Social Media

  • Les facebook human raters au niveau mondial: Un peu comme les google quality raters, les facebook human raters viennent améliorer l’algorithme du flux d’actualités de Facebook. Il faut dire que l’algorithme facebook a bien évolué depuis le « edgerank »( l’ancien nom donné à son algorithme) et facebook paye des gens pour rendre son flux encore plus pertinent au niveau international.
  • Twitter envisage une limite de 10 000 caractères: Pas sûr que ça se fasse vu l’accueil des utilisateurs à cette annonce, mais Twitter penche sur cette idée. Twitter a déja commencé à tester une version de tweets avec toujours 140 caractères mais avec un appel à l’action qui permet de dérouler plus de contenu. Twitter cherche à booster sa croissance et ses revenus et c’est sans doute dans cette optique que twitter cherche à garder plus longtemps ses utilisateurs sur sa plateforme.
  • 5 cadres executifs de Twitter sont partis: Pas grand chose à rajouter si ce n’est que la coïncidence est étrange, Twitter ayant émis des raisons familiales pour la plupart …

Je vais essayer de vous donner mon point de vue sur les événements remarquables de cette année et sur ma vision du SEO pour 2016. D’après ma veille et mon expérience, les audits SEO réalisés cette année et l’accompagnement opérationnel de mes clients, je pourrais résumer 2015 et le futur du SEO en 2016 en quelques mots : Le mobile, l’expérience utilisateur (UX), la sémantique, le SEO technique et le big data.  Et maintenant, je développe.

Le mobile

Bilan 2015

Ça n’aura échappé à personne, le mobile a marqué 2015 notamment depuis sa mise à jour Mobile Friendly du 21 avril 2015. Si cette mise à jour n’a pas vraiment eu l’effet escompté, ça aura au moins permis aux annonceurs de faire des efforts pour rendre leur site au moins compatible mobile et au mieux avec une expérience utilisateur vraiment pensée pour mobile. Mais selon les sites, cette mise à jour a quand même eu son effet. Si vous doutez encore de l’intérêt de rendre son site mobile-friendy, voici l’évolution de la visibilité SEO sur mobile d’un site depuis une refonte réalisée cet été :

Visibilité mobile VS Ordinateur depuis une refonte estivale

Visibilité mobile VS Ordinateur depuis une refonte estivale

On voit bien la progression de la visibilité sur mobile avec un score qui dépasse même celui sur ordinateur. Bien-sûr, l’intérêt n’est pas que pour les positions du site sur les pages de résultats de Google mobile mais aussi et surtout pour l’utilisateur.

Les critères mobile-friendly ne sont pas figés, ils évoluent, si vous suivez mon article de veille mensuel, vous savez certainement que Google pénalise le fait de bloquer via le robots.txt des ressources JS ou CSS utiles pour un affichage correct du site sur écran mobile. Sur Search console / explorer comme Google, il est indiqué si des ressources sont importantes ou pas pour un affichage correct des pages pour googlebot. Avec moins de détails, il y a aussi l’outil de test de compatibilité mobile que je vous conseille de regarder de temps en temps car, comme je l’ai dis, les critères mobiles évoluent.

Ah oui, j’oubliais, l’affichage d’interstitiels de téléchargement d’applis trop larges sur écran mobile est pénalisé également, vous savez les popups qui s’ouvrent sur mobile pour vous inciter à télécharger l’application.

L’importance du mobile n’est pas nouvelle, ça fait un moment que le trafic provenant de ce support progresse et il est normal que Google s’y soit intéressé de près pour améliorer la pertinence de ses résultats mobiles. Voici l’évolution du trafic mobile d’un client:

Evolution du trafic mobile d'un site client

Evolution du trafic mobile d’un site client

On voit sur cet exemple, qu’entre mars et novembre, la part du trafic mobile sur tout le trafic est passé de 25% à 28%. On constate aussi qu’en moyenne 70% du trafic mobile vient d’une recherche sur un moteur de recherche (=organique). Ces données varient d’un site à l’autre mais Google a dit, qu’au niveau mondial, plus de recherches étaient faites sur mobile que sur ordinateur.

Google AMP

le projet Google AMP (Accelerated Mobile Pages) annoncé en octobre 2015 fait partie aussi des nouveautés apparus en 2015. Google AMP permet d’afficher rapidement des articles avec une version AMP de ces articles. Contrairement aux instabnt articles de Facebook, cette version allégée de la page est toujours hébergée sur le site mais  lorsque une page AMP est appellée depuis google, la page est servie depuis les serveurs de cache ultra rapides de Google.

Pour 2016

Google a déjà annoncé la sortie de Google AMP sur ses pages de résultats, début 2016. Pour l’instant, rien n’indique que Google va donner un boost de ranking aux pages proposant une version AMP mais vous pouvez être sûr que Google va mettre en avant ce format en 2016. Ce sera surtout utile pour les sites médias dans un premier temps, mais on peux facilement supposer que l’affichage de pages au format AMP soit plus généralisé.

Pour l’instant, les résultats mobiles sont proches de ceux sur ordinateur et seulement quelques critères (recherche universelle, recherche locale, temporalité de la requête, label mobile friendly, etc..) viennent changer l’ordre des résultats. Déjà évoqué en 2015 par Google, il y a fort à parier qu’un véritable index mobile sorte en 2016.

Depuis 2015, Google est capable d’indexer les liens et le contenu à travers les applications mobiles, l’optimisation des applications mobiles et 

2016 fera la part belle à l' #ASO (App Store Optimization) Cliquez pour Tweet

Pour aller plus loin sur le mobile

L’expérience utilisateur

Bilan 2015

La transition est toute faite, car les critères mobile friendly sont avant tout des critères touchant l’expérience utilisateur. Là aussi, c’est pas complètement nouveau et ça fait un moment que je parle de l’influence des critères d’usage (temps passé sur une page, taux de clics,..) sur le référencement naturel. C’est un sujet assez polémique car certains tests ont été effectués avec des résultats souvent contradictoires comme ce test sur l’influence des taux de clics dans les résultats des moteurs de recherche (CTR) .

Mais le comportement utilisateur recoupe plusieurs facteurs mesurables qui ne se réduisent pas uniquement au CTR ou encore au taux de rebond, et c’est compliqué de faire des tests objectifs. Ce qui est sûr, c’est que Google a déposé de nombreux brevets traitant de la mesure du comportement utilisateur et du traitement de ces données pour améliorer la pertinence de ses algorithmes. Je présente quelques uns de ces brevets dans cet article paru sur le JDN « lorsque Google s’inspire de l’expérience utilisateur » . Ce n’est donc pas vraiment un changement mais il y a eu beaucoup d’articles cette année sur le sujet comme celui-ci de moz. Google est capable de capter les signaux utilisateurs grâce à son navigateur Chrome et ils sont déjà pris en compte dans ses algorithmes.

La nouveauté je pense, c’est qu’il y a enfin une prise de conscience sur l’importance d’aligner les contraintes SEO et les contraintes UX (User eXperience) notamment lors de la construction d’un menu de navigation par exemple. Dans le cadre d’une structure de navigation, les objectifs SEO sont la contextualisation sémantique, la diminution des niveaux profondeurs, la répartition du pagerank interne, … et les objectifs UX étant l’ergonomie, le web design,..

Il y a même des critères qui impactent à la fois le SEO et expérience utilisateur comme les temps de chargement. Sur le graphe ci-dessous, on voit une forte corrélation entre diminution des temps de chargement et augmentation du nombre de pages vues par visites et diminution des taux de rebond.

données de suivi extrait d'un rapport mensuel client sur l'experience utilisateur

données de suivi extrait d’un rapport mensuel client sur l’experience utilisateur

Au-delà du SEO, une bonne expérience utilisateur, c’est surtout un critère favorisant un bon taux de conversion et en cela, SEO et UX font partie d’un tout : l’inbound Marketing.

Pour 2016

Google a mis à jour son « Search Quality Rating Guidelines » destiné à ses quality raters, le terme « expérience utilisateur » y apparaît même 16 fois. Vous pouvez télécharger ce guide ici.  Il y a fort à parier que les critères sur l’expérience utilisateur prennent encore davantage d’importance en 2016.

Pour aller plus loin sur l’expérience utilisateur

La sémantique

Bilan 2015

Google améliore continuellement ses algorithmes sémantiques ou ses filtres comme panda. Le principal changement 2015 est sans doute l’annonce officielle par google de l’utilisation de « Rankbrain », une intelligence artificielle qui permet de donner des résultats pertinents sur des requêtes qu’il n’a jamais vu auparavant. Rankbrain fait partie d’un autre algorithme « Hummingbird » qui améliore la pertinence des résultats spécifiquement sur de la longue traine.

Du coup, toutes ces évolutions sémantiques ont fait naitre des nouvelles voix disant que le SEO est mort, que le contenu est ROI, … Bien sûr les personnes qui disent ça pensent que le SEO n’est qu’une histoire de mots clés alors que ça fait bien 10 ans que le SEO c’est bien plus que ça. Donc forcément, avec cette vue biaisée du SEO, si on dit que Google améliore ses algorithmes sémantiques, ca veux dire que le SEO est mort… Biensûr 😉

Pour 2016

Je pense au contraire qu’il faut toujours bien sûr écrire pour l’utilisateur mais avant d’arriver à cette étape de rédaction, il faut préparer le terrain pour les moteurs de recherches :

  • Quels sont les sujets à traiter ?
  • Quels sont les mots clés principaux, mots clés secondaires et variation de mots clés à inclure dans le texte
  • Quelles sont les pages à lier entre elles pour améliorer son pagerank sémantique et sur quelles textes de liens?

Toutes ces questions nécessitent d’être orchestrées par un référenceur, même si la rédaction est laissé à ceux dont c’est le métier, avec les problématiques de content marketing et d’engagement social.

Google va continuer d’améliorer ses algorithmes de traitement des données, ses algorithmes sémantiques et notamment RankBrain. RankBrain fait parti d’un ensemble basé sur le machine learning, c’est à dire la machine qui apprend toute seule, continuellement et de manière presque autonome. Ce qui fait qu’au final, les critères sémantiques en deviennent beaucoup plus complexes.

Pour aller plus loin sur la sémantique

Le SEO, toujours Plus technique

Parallèlement à l’évolution des algorithmes sémantiques, le SEO n’a jamais été aussi technique. Les méthodes de bourrins ou autres techniques trop simplistes : le bourrage de mots clés, le linkbuilding à l’ancienne (créations de liens externes à la papa) et autres méthodes dont je vois qu’elles sont encore utilisées par beaucoup d’agences SEO ne fonctionnent plus et sont au contraire pénalisantes.

Le linkbuilding peux encore fonctionner mais à condition de le faire dans les règles de l’art. Mais même si c’est fait intelligemment, de toute façon, l’apport de liens externes doit être compensé par des stratégies plus vertueuses et plus durables, d’apport de liens naturels via la création de contenu engageant, d’articles partagés sur les réseaux sociaux.

Plus de subtilité, plus de synergie avec les autres leviers du marketing (social media, content marketing, expérience utilisateur,…) entrant sont nécessaires pour faire du SEO. En 2015, on a vu que Google a renforcé sa lutte contre les réseaux de liens, renforcé son filtre penguin qui lutte contre la suroptimisation et notamment sur les méthodes de création de liens externes.

Pour réaliser un audit SEO j’ai toujours commencé par crawler un site, j’ai commencé avec Xenu et maintenant j’utilise des outils beaucoup plus avancés et adaptés à des gros volumes de données. Depuis près de 7 ans, j’analyse les logs du serveur web pour vraiment comprendre comment Google perçoit un site et apporter des solutions fines et personnalisées. Je n’ai jamais appréhender le SEO autrement, sans cette base technique. Mais je vois qu’aujourd’hui, ça commence à se démocratiser avec des outils comme Botify ou Oncrawl et je sens aussi une plus grande maturité des clients sur ces sujets.

Je pense que c’est déjà vrai aujourd’hui, mais plus que jamais en 2016, il y aura d’un côté les SEO avec de vrais connaissances techniques et de l’autre les SEO qui continuent de travailler avec d’anciennes méthodes, qui ne sont plus adaptées pour des sites qui ont un minimum d’ambition de visibilité sur Google.

Pour aller plus loin sur le SEO technique

Le big data au service du seo

Justement car le SEO devient de plus en plus complexe, il est nécessaire de croiser des données depuis plusieurs sources: Croiser des données de crawl de googlebot avec les données de visites provenant des moteurs de recherche, avec les signaux sociaux (like, tweets, …), avec les données analytics (conversions, temps passé sur la page, temps de chargement,…). C’est le type d’analyses que je fais systématiquement et que je continuerai à faire en 2016, non seulement car Google prend en compte de multiples signaux de sources différentes et simplement car la finalité du SEO c’est de convertir et de s’inscrire dans une stratégie webmarketing globale.

L’utilisation d’API permet de croiser des données de plusieurs sources pour faire des analyses ponctuelles dans le cadre d’un audit par exemple et aussi pour pouvoir monitorer en temps réel des données (nombre d’erreurs, conversions, temps de chargement, signaux sociaux, visibilité SEO, etc..). J’utilise d’ailleurs de nombreuses API dans mon dashboard multi leviers, qui permet de centraliser et de croiser plusieurs données au sein d’un même tableau de bord.

Conclusion

Voila pour mon bilan SEO 2015 et comment je vois le futur du SEO en 2016. J’ai surement oublié des choses, pas facile d’être exhaustif mais si je les ai oublié c’est surement pas si important 🙂

Je vous souhaite de très bonnes fêtes, des sites qui cartonnent et n’oubliez pas, il y a pas que le SEO dans la vie… (Je me dis ça à moi même je crois 😉

Avant de commencer ce résumé des principales actualités SEO et Social Media du mois de Novembre, je tenais à montrer mon soutien aux familles et proches des victimes des attentats du 13 novembre, et à tout ceux qui sont touchés de près ou de loin par ces événements.

Veille Gooogle et SEO

  • Google AMP sera lancé début d’année prochaine.  Dans quelques semaines ou mois donc, Google AMP (accelerated Mobiles Pages) sera officiellement lancé dans les pages de résultats de Google. Pour l’instant encore en phase de test, je rappelle que Google AMP crée une version ultra légère d’un article qui est servi depuis les serveurs de cache ultra rapides de Google. Voici à quoi ressemble la version AMP de cette page 
  • La sortie du prochain Penguin avant la fin d’année et mise à jour temps réel. Je l’annonçais lors du dernier article de veille mensuelle et Gary Illyes l’a confirmé lors du SMX Israel. Il a aussi annoncé que cette mise à jour était prévue pour être temps réel. Ça fait un moment que c’est prévu de rendre les filtres penguin et Panda temps réel et directement intégré aux algorithmes plutôt que sous forme de mises à jours ponctuelles, mais cette fois ce serait la bonne pour penguin.
  • La pénalité des interstitiels d’applications est live . La aussi, je l’annonçais dans le dernier article de veille, et c’est live depuis le 2 novembre. L’algorithme Mobile-friendly a été mis à jour et les sites qui afficheront des interstitiels d’installation d’applis mobiles et qui prennent trop de place sur écran mobile, seront pénalisés.
  • Horaires d’ouverture exceptionnels sur Google my Business. Google a annoncé la possibilité d’ajouter des horaires différents pour les jours fériés, période de vacances,.. Voici la nouvelle aide google pour configuerr vos horaires exceptionnels
  • Le hashtag #SEOHorrorStories qui fait bien rire. Visiblement à l’initiative de Aleyda Solis pour haloween, ce hashtag  Twitter a bien buzzé et a fait rire les référenceurs surtout. Vous pouvez retrouver ce qui s’est dit sur twitter sur le hashtag #SEOHorrorStories ou sur l’équivalent français #horreursduseo
  • Google teste un double affichage pour 2 langues différentes. Pour les pays qui parlent fréquemment plusieurs langues, Google teste un double affichage de ses pages de résultats mobile en 2 langues. Voici le test en Inde:
    google-split-view
  • Le choix de la rédaction dans Google news affiche les liens vers les apps mobiles. Après de nombreuses demandes des annonceurs d’afficher les liens vers les applis mobiles sur Google news, Google a enfin décidé de les afficher dans le choix de la rédaction, sous forme d’icônes.
  • Google ajoute une nouvelle fonction sur search console avec la gravité des ressources bloquées. Sur search console (ex Webmaster tools), lorsqu’on va sur « explorer comme google » et qu’on affiche la page comme la voit googlebot, le tableau qui affiche les ressources bloquées présente une nouvelle colonne « gravité ». Cette colonne montre à quel point le blocage d’une ressource (image, css, js,…) est impactante pour le bon affichage de la page. C’est notamment important pour l’affichage sur mobile et les critères mobile-friendly. Attention à ce que vous bloquez avec le robots.txt.
  • Google envoie des messages aux sites HTTPS avec un certificat SSL non valide. Les sites HTTPS avec un certificat de sécurité qui ne correspond pas avec le domaine recevront un message de google leur disant que leur site n’est pas sécurisé. Pour l’instant, les problèmes https n’impactent pas le très léger boost des sites sécurisés mais il est probable que ce le soit à l’avenir.
  • Bing et Yandex lance leurs outils de test de compatibilité mobile. Prévu initialement en mai 2015, Bing lance enfin son outil de test de compatibilité mobile et  son algorithme « mobile friendly » ne devrait pas tarder. Yandex a aussi lancé son label « mobile friendly » et son outil de test. Voila un outil de plus pour améliorer son SEO mobile
  • Google a mis à jour son google « Search Quality Rating Guidelines ». Les mises à jour concernent le mobile, la recherche locale, et les requêtes affichant des résultats grâce au knowledge graph. Ce document sert aux évaluateurs qualité de Google à valider la qualité des résultats du moteur et permet ainsi une future amélioration des critères de positionnement. Mais ça ne modifie en aucun cas les résultats ou n’influe directement les pages de résultats. Vous pouvez le télécharger ici (A noter que le terme expérience utilisateur est cité 16 fois)
  • (MAJ) Google Phantom 3 ? : Après la mise à jour Phantom 2 cet été, il semble qu’un nouvelle mise à jour phantom 3 ait eu lieu en novembre. Cette mise à jour est porté sur la qualité du contenu et d’après searchmetrics, cette troisième édition concerne 1/le rapport entre la recherche de l’internaute et l’information trouvé sur la page: si la page ne répond à la recherche, elle est considéré de qualité faible) 2/ La duplication de contenu: il s’agit d’un retour en arrière par rapport à phantom 2 qui avait abusivement pénalisé des sites avec des pages dupliqués, à présent certains thèmes pourront avoir du contenu dupliqué sans que ce soit un problème (les sites de dictionnaires, de paroles de chansons,…) 3/Les mots clés marque: les gens qui tapent des requêtes marques s’attendent à aller sur le site de la marque (encore que je suis pas tout à fait d’accord), dans ce cadre là Google pénaliserait les sites qui se positionnent sur des requêtes marques autres que la leur. Plus d’infos sur searchmetrics

    Site qui a récupéré de la visibilité SEO après Phantom 3

    Site qui a récupéré de la visibilité SEO après Phantom 3


  • Google, de plus en plus fort avec le langage naturel. Satyajeet Salgar de Google, a indiqué que le moteur de recherche était plus performant pour comprendre le langage naturel. Ça concerne les superlatifs, les requêtes de temps (quand ?) et des requêtes plus compliqués du type « qui était le président en France en 1975? » (je vous laisse tester)
  • Google annonce qu’il indexe et positionne le contenu accessible uniquement depuis les applications mobiles. Google annonçait déjà le mois dernier qu’il avait indexé 100 milliards de liens dans des applis mobiles, maintenant il indexe aussi le contenu accessible uniquement à l’intérieur des applications mobiles. A savoir que Google indexe déjà le contenu des applis mais seulement lorsque ce contenu existe aussi en version web. Pour l’instant, c’est en test sur 9 apps mobiles et seulement Google US. Voir l’annonce de Google
  • Le temps de chargement d’une page mesuré sur search console est le temps de chargement complet d’une requête HTTP. Le temps de chargement qu’on voit sur search console est bien le chargement d’une requête HTTP par Googlebot, rien à voir donc avec le temps de chargement pour afficher une page complètement. Pour connaitre ce dernier on peux simplement utiliser Google analytics par exemple. C’est pas nouveau, mais John Muller l’a confirmé en réponse à une question de Adam Bradley sur Google+
  • la position 1 converti mieux que les autres positions. Le site e-commerce Wayfair, après une mise à jour Google et le passage d’un grand nombre de ses mots clés en position 1 a découvert que la position 1 des SERPS Google a un meilleur taux de conversion que les autres. Non seulement le CTR est meilleur mais le taux de conversion aussi, intéressant.
    conversion-position-1-google

 

Veille Social Media

  • Gros changements sur Google+, plus d’avis sur Google+ local et plus. Les changements sont importants, non seulement il n’y a plus d’avis sur les pages locales mais plus de catégories, d’étoiles, d’envoie de photos, de cartes, d’horaires,… Ça fait beaucoup, c’est une volonté de simplification et de rationalisation de leurs autres services. Pour en savoir plus 
  • Pinterest lance une nouvelle fonction de recherche visuelle à l’intérieur des pins: On peux recadrer une partie de l’image et rechercher d’autres pins en rapport avec cette selection. A voir si le système de reconnaissance d’images est aussi fort que celui de Google. Source sur le blog de pinterest
  • « Facebook live » ajoute un bouton d’inscription. La fonction qui permet aux célébrités ou personnalités de diffuser des vidéos en live se voit disposer d’un nouveau bouton d’inscription pour les fans. Comme ça ils seront notifié avant le début de la diffusion de la vidéo.
  • Facebook autorise l’indexation du contenu dans ses applications. Facebook a toujours aimé le trafic provenant de Google, c’est pour ça qu’il a ouvert une partie de son contenu (profil, page facebook, groupe,..) à Google pour être indexé sur le moteur de recherche. Maintenant,  lorsque on cliquera sur un lien facebook depuis les pages de résultats de Google, parfois la page s’ouvrira directement dans l’application facebook.
  • Snapchat ajoute un statut officiel pour les célébrités. Pour contrer les fausses célébrités (« fakes ») et les fausses histoires, Snapchat a lancé « official stories » pour vérifier le statut d’une célébrité. Cette nouvelle fonctionnalité permet même de retrouver les noms snapchat très différents du vrai nom de la personne. Si vous ne saviez pas, sur snapchat le vrai nom de Justin Bieber c’est “rickthesizzler”, je savais pas non plus ? .
    snapchat-official-stories
  • Snapchat a lancé « story explorer »: Un nouveau bouton « explorer » apparaît sur des histoires afin d’en explorer d’autres en rapport. Source
  • Twitter ajoute plus de choix pour sa fonction de sondage.  Au lancement en octobre, les sondages natifs de Twitter étaient limités à 2 réponses, en voici 2 de plus, ce qui fait 4 réponses possibles.

C’est parti pour un résumé des actualités principales SEO, réseaux sociaux et webmarketing du mois d’octobre:

Google et SEO

  • Plus de la moitié des recherches sur Google se font sur mobile
    Amit Singhal, le senior vice président de Google, a annoncé à l’événement code mobile, que plus de la moitié des recherches mondiales sur le moteur de recherche se font sur mobile. Il a également dit que 100 milliards de liens dans des applications ont été indexées.

  • Google teste un nouveau label pour mettre en avant le contenu « Live »
    google-live-label
    Les articles qui traitent d’un sujet en temps réel se verrait attribuer ce nouveau label dans les page de résultats de Google
  • Gardez votre tag authorship
    Gary Illyes, de Google, a dit lors du SMX que les webmasters devraient garder le tag authorship alors même que Google a arrêté son utilisation depuis août 2014. Son explication est que ça pourrait servir à nouveau dans le futur… Je rappelle malgré tout que même si pour l’instant, le tag authorship n’est pas suivi, l’authorRank est toujours un critère qui donne du poids à un contenu en fonction de son auteur. Google utilise juste d’autres données.

  • Fini Ok Google sur Chrome
    Les dernières versions de Google chrome ont supprimés cette fonctionnalité qui permettait de faire une recherche vocale sur son navigateur en disant « OK Google ». Ok, personne l’utilisait, c’est justement pour ça qu’ils l’arrêtent.
  • Nouvelle mise a jour de Google en octobre ? Panda ?
    variation-serps-panda-ou-zombieVariation de positions sur serpmetrics
    De nombreux signes (variation de trafic, changements de positions) ont montré des changements possibles dans les algorithmes de Google. Un gros topic sur webmaster world parle d’une mise à jour qu’ils ont nommé Zombie. Aucune confirmation de Google. Une autre explication est Panda 4.2, sorti le 18 juillet 2015, et qui continuerait de se déployer. Cette explication est plus probable, vu qu’on sait que c’est une mise jour « lente » qui se déploie sur plusieurs mois.
  • Google ne recommande plus l’ancienne méthode pour rendre les sites ajax crawlable
    Google ne recommande plus d’utiliser la méthode qu’ils avaient donné en 2009 pour rendre un site en ajax crawlable. Ca ne veux pas dire que le site ajax utilisant cette méthode vont être désindéxées mais Google recommande lors d’une prochaine refonte par exemple d’utiliser une nouvelle méthode dite d »amélioration progressive ». Plus d’infos ici
  •  Google AMP, Google « Accelerated Mobile Pages
    google amp schema fonctionnement
    Schéma de fonctionnement de Google AMP
    Google, Twitter et 30 éditeurs ont annoncé le projet « AMP », c’est une version allégée destinée au mobile des articles . C’est un peu la contre-attaque de Google face aux « instant articles » de facebook. Il s’agit de créer 2 versions d’un même contenu, ce qui n’est pas sans risque pour le SEO. L’objectif est de servir très rapidement du contenu aux mobiles. La version « normale » et la version en AMP HTML (version statique et allégée de l’article original) est hébergée par l’éditeur, mais la nouveauté réside dans le système de cache utilisé par AMP qui lui est utilisé sur les serveurs ultra rapides de Google ou autres plateformes participant au projet. Ainsi, sur mobile, les résultats seront servis directement depuis les serveurs de cache de Google ou autre plateforme sociale. Si vous êtes sur mobile, vous pouvez voir une démo de AMP ici, et voici à quoi ça ressemble:
    google-amp
    On voit bien l’affichage d’un carroussel pour les sites proposant une version AMP de leur articles.
  • Google pénalise les interstistiels
    Les interstitiels, ce sont les petites bannières qui apparaissent lorsqu’on est sur mobile et qui nous proposent d’installer une application mobile. Ce nouveau critère s’ajoute à  la liste des points vérifiés par l’outil de test mobile friendly. Google pénalise à présent les sites qui proposent d’installer leur application de cette manière. Plus d’infos sur les interstitiels ici
  • 29% des sites ont du contenu dupliqué
    Une étude de Raven montre que 29% des sites ont du contenu dupliqué. J’aurais dis plus, j’en vois tout le temps dans mes audits. Le contenu dupliqué est une des causes de la pénalité Panda, et je vous invite à lire cet article pour sortir de Google panda
  • Les redirections 302 passent du pagerank ?
    Les redirections 302, dites « temporaires », sont connues des référenceurs, pour ne passer aucune popularité entre la page A et la page B. John Muller, un Webmaster Trends Analyst de chez Google, a récemment dit sur un hangout que les redirections 302 pouvaient dans certains cas passer du pagerank. A prendre avec des pincettes, car il est pas très clair sur les conditions et ce qui est vraiment transmis, et dans tous les cas, ce serait minime. C’est comme les nofollow qui passeraient un peu de jus, avec Google c’est jamais tout noir ou tout blanc…
  • 15% des requêtes de Google traitées avec RankBrain
    Sundar Pichai, CEO de Google, a récemment indiqué que 15% des requêtes du moteur de recherche sont traités avec cet algorithme basé sur l’intelligence artificielle. Il dit même que c’est le 3ème facteur le plus important dans le classement des pages de résultats du moteur. Cet algorithme est ciblé sur la longue traîne et notamment sur le rapprochement sémantique entre les mots. Greg Corrado, un ingénieur Google, a dit que si rankbrain voit un mot ou une phase qu’il ne connait pas, il devine les mots ou phrases avec un sens similaire et filtre ainsi les résultats en fonction.

  • Prochain Penguin avant fin 2015 :
    penguin-2015
    Gary Illyes, un Webmaster Trends Analyst, a indiqué sur Twitter qu’une mise à jour penguin devrait sortir avant fin 2015, sous 2 mois donc.
  • Google pénalise un nouveau réseau de liens
    Transition toute faite, Google a pénalisé un nouveau réseau de liens nommé SAPE. De nombreux forums black hat ont révélés de nombreuses chutes de positions de sites qui avaient tous en commun d’appartenir à ce réseau de liens.

Sur les réseaux sociaux

  • Pinterest donne des résultats géolocalisés
    Pinterest sert des résultats de recherche proche de l’endroit de ses utilisateurs. Il le faisait déjà pour les américains mais maintenant c’est aussi le cas pour les français, les allemands, les portugais et les japonais. Source
  • Nouvelles emoticones facebook
    emoticones-facebook
    Après le buzz sur les dislike en septembre, Facebook teste en irlande et en espagne de nouvelles émoticones plus nuancées qu’il a ajouté à son bouton « Like »: la colère, la tristesse, l’amour,..
  • Facebook améliore son moteur de recherche
    Tom Stocky a indiqué sur cet article que Facebook voyait 1,5 milliard de recherches par jour sur son moteur de recherche. Il en a profité pour dévoiler quelques nouveautés: l’apparition de posts publics dans les résultats, des résultats plus personnalisés, la possibilité de trouver des conversations publiques.

  • Twitter ajoute un nouvel outil de publication: les collections
    Twitter ajoute la possibilité de publier des collections de tweets de façon vraiment très sympa, vous pouvez voir à quoi ca ressemble en allant sur leur outil de publication
  • Twitter ajoute les sondages
    Décidément Twitter se bouge, puisque ils ont implémenté une possibilité de faire des sondages, plus de détails ici
  • Les gif animés sur les pages facebook

    Enfin, après Twitter, Google+ et d’autres réseaux sociaux, facebook intègre les gif animés sur les pages facebook. En revanche, il faudra passer malgré tout passer par d’autres services d’hébergement d’images comme Giphy ou Imgur, les images uploadés directement sur facebook resteront statiques.

    Conclusion

    CreaPulse n’a pas pour vocation d’être un site d’actualités en temps réel comme le font très bien des sites comme abondance, webrankinfo ou Arobasenet , mais vu l’abondance d’infos, un petit digest mensuel ça me semble pas mal, car c’est pas évident de suivre ce qui se passe tous les jours et ça permet de pas passer à côté de quelque-chose d’important. Si vous avez apprécié cette sélection, ou pensez que j’ai manqué quelque chose, hésitez pas à me le faire savoir, à partager et à vous abonner à la newsletter mensuelle pour recevoir d’autres résumés de veille mensuelle, et biensûr mes guides SEO et Inbound Marketing.

Alors, quelles sont les Evénements marquants dans le monde du SEO au mois de mars:

Google fait la chasse aux pages satellites

Google a amélioré ses algorithmes pour mieux détecter les pages satellites, ces fameuses pages générées automatiquement pour se positionner sur des requêtes spécifiques.
Pour savoir plus:

La compatibilité mobile comme critère de classement sur Google

Google a annoncé en février une mise à jour majeur qui sera intégré dans l’algorithme de Google à partir du 21 avril. Un événement a été organisé le 25 mars afin justement de parler de l’impact d’un site mobile-friendly sur les critères de classement:

Nouveau rapport sur Google Webmaster Tools

Google webmaster tools ajoute un nouveau rapport de pages bloquées par Googlebot par domaine. On peut avoir ainsi la liste des pages bloquées pour chaque domaine. Google a aussi mis à jour la fonction « explorer comme google »:

 80% des pages en HTTPS ne sont pas indéxées

Gary Illyes, un analyste Google a annoncé sur Google+ que 80% des pages en https ne sont pas indexées car le compte webmaster tools du site indique de prendre en compte la version http. Alors, si vous avez un site en https, pensez à bien le configurer:

Les avis sur les produits Google shopping sortent en France

Lancé en septembre 2014 aux états-unis, l’affichage des étoiles sur les produits google shopping est sorti en France depuis le 24 mars. A noter qu’il s’agit bien des avis sur les produits et non sur le marchand pour lequel il faut 30 avis minimum et une notre moyenne de 3,5. pour les produis, il faut simplement 3 avis minimum. Pour que les avis soient approuvés par Google, ils peuvent être envoyés soit directement à Google, soit à travers des agrégateurs approuvés:

Lorsque Google s’inspire de l’expérience utilisateur

Un dossier que j’ai publié sur le JDN au sujet des brevets Google sur le traitement des données utilisateurs et de leur impact sur le moteur de recherche:

 

La fin de google+ ?

Bradley Horowitz a annoncé prendre la direction des services Stream et photos de Google+. Il annonce par la même la séparation de la partie photos de la partie « stream » dédié aux commentaires de la plateforme sociale.

Ce n’est pas exhaustif biensûr mais juste un résumé de ce que j’ai trouvé intéressant 🙂 . et n’hésitez pas à ajouter les infos que vous jugez pertinentes.