Articles

veille-SEO-juillet-2020

Beaucoup de news en juillet: Des nouveaux outils Google pour investir les réseaux sociaux avec keen (le pinterest de google) et Google Web Stories. La mise à jour de l’index mobile first décalée et une mise à jour de Google images .Des mises à jours importantes des outils google: search console, gmail, chrome

Google à lancé la « Search Console Insights » :

Cette nouveauté permet de fournir au sein de la Search Console des données issues de Google Analytics et ainsi de croiser facilement les données de ces 2 outils :

Cette fonctionnalité permet de tester vos résultats enrichis et vos données structurées sur le même outil.

Traduction de l’annonce de Google :
« Nous travaillons sur une nouvelle expérience qui combine les données de la Search Console et de Google Analytics pour vous fournir des données plus utiles sur votre site.
Dans le cadre d’un test de cette expérience, nous mettons à jour l’intégration de liens entre la Search Console et Google Analytics pour permettre l’exportation de données de votre propriété Google Analytics vers la propriété de la Search Console liée [https://www.domain.com/].
Ce changement ne concerne que votre console de recherche et nous vous informerons lorsque la nouvelle version bêta sera disponible (probablement dans quelques semaines). Lorsque ce changement aura lieu, toutes les données exportées de votre propriété Google Analytics vers votre propriété de la Search Console liée seront soumises aux conditions de service de cette dernière.
Comme auparavant, toutes les données de la Search Console exportées vers votre propriété Google Analytics continueront à être soumises aux conditions de service de Google Analytics. Si vous souhaitez désactiver le flux de données entre votre console de recherche et votre propriété Google Analytics, vous pouvez dissocier vos propriétés les unes des autres dans la page des associations de propriétés. »

Search console insights vous permettra de :

  • Voir un aperçu du site sur mobile et desktop
  • Identifier les erreurs présentes pour l’affichage des résultats enrichis d’une page et proposer un correctif
  • Tester votre page web et les codes

Google vous conseille de ne plus utiliser l’ancien outil de test des données structurées

source : Abondance et Blog du Moderateur

Google décale la mise à jour de l’index Mobile First à mars 2021

A cause de la pandémie, Google décale le lancement de sa mise à jour de l’Index Mobile First de 6 mois.  Les sites optimisés « Mobile et Tablettes Friendly » seront avantagés, google mettra également son index à jour dans ce sens là. Le déploiement de cette fonctionnalité sera pour mars 2021 au lieu de septembre 2020 (comme initialement prévu).

source : presse citron

Google Lance « Swirl « : Annonces publicitaires en 3D

En juin 2019, Google explique que :
“Le format Swirl permet aux consommateurs de s’engager avec un produit comme s’il était juste devant eux en leur permettant de faire pivoter, de zoomer et d’agrandir les visuels dans l’annonce. Les annonces Swirl permettent aux marques d’illustrer les changements de comportement, les performances des nouvelles technologies, les caractéristiques uniques des produits et bien plus encore”.

L’outil Google Web Designer vous aidera à créer ces publicités interactives 3d, immersives.  Il permettra aux utilisateurs de faire tourner, zoomer et élargir le produit dans l’annonce.

Si vous disposez d’éléments 3D existants, importez-les dans Google Web Designer et sélectionnez l’un des modèles Swirl ou créez une création à partir de zéro.

Vous pouvez également utiliser Poly, la plate-forme de conception 3D de Google pour configurer vos modèles 3D.

source : Agence 90 et Techcrunch

Keen : le Pinterest de Google

Keen est une application mobile qui permet de faire de la veille, d’épingler vos idées/images et de trouver des recommandations d’autres utilisateurs.

Il vous suffit d’indiquer dans son moteur de recherche vos centre d’intérêts, et vous pourrez facilement faire de la veille, voir des articles et promouvoir les vôtres sur le même sujet.  cela vous permettra également de rentrer en contact avec d’autres utilisateurs qui partagent votre centre d’intérêt.

Contrairement à Pinterest, le design est très épuré, très professionnel et il est très lisible. En fonction de ce que vous indiquez, l’intelligence artificielle vous proposera les articles les plus intéressants et également les articles connexes provenant de liens externes les plus pertinents qui pourraient vous intéresser.

sources : Siecle digital, Agence 90.

 

Google Images et le Knowledge Graph

Google met maintenant en relation les données du Knowledge Graph avec les résultats de Google Images.
Google comparera à travers ses algorithmes les images et le texte des images pour vous donner plus d’informations et vous proposer plus d’images.

Pour une meilleure compréhension, Google donne un exemple sur son blog:

« par exemple, disons que vous êtes à la recherche de beaux parcs nationaux à visiter à proximité. Si vous voulez vous baigner pendant votre visite, vous tapez sur la photo d’un parc avec une rivière. Sous l’image, vous pourriez voir des sujets connexes, tels que le nom de la rivière ou la ville dans laquelle se trouve le parc. Si vous touchez un sujet spécifique, la photo se développe et vous montre une brève description de la personne, du lieu ou de la chose à laquelle elle fait référence, ainsi qu’un lien pour en savoir plus et d’autres sujets connexes à explorer ».

Google a ajouté sous la fenêtre d’aperçu de l’image les détails du panneau de connaissances que vous pouvez ouvrir et développer pour afficher plus d’informations sur l’image.

Google affichera des menus déroulants sous l’aperçu de l’image qui montre plus de détails sur l’image.

Pour l’instant disponible qu’aux Etats Unis.

source : Abondance, Search Engine Land

Nouvelle fonctionnalité « Google Web Stories »

Similaire au stories sur instagram, mais celles-ci seront a durée illimitée et en format de courte durée, ceux-ci peuvent s’afficher sous la forme d’un seul résultat (disponible dans toutes les régions et langues).

Google Web Stories est une nouvelle forme de pages mobiles accélérées (AMP).

Chaque storie web contient un maximum de 10 mots par page. La taille recommandée d’une histoire web se situe entre quatre et 30 pages.

Un plug-in wordpress vous permettra d’accéder à toutes les fonctionnalités des stories (encore en version beta)

Cette fonctionnalité est destinée à être utilisée par les utilisateurs mobiles qui veulent consommer du contenu rapidement. Google décrit son cœur de cible comme quelqu’un qui scrolle dans un métro ou en .déjeunant rapidement.

Web Stories est un bon moyen de se classer en haut de la recherche Google, google images, Discover, et Google App.

Source : Wecomm et Search Engine Journal

Nouvelle fonctionnalité pour Gmail

Google propose une refonte massive de Gmail : Google a regroupé le plus d’outil possible sur sa célèbre messagerie pour faciliter la vie à ses utilisateurs.

Un menu permettra de switcher facilement entre les emails, les vidéos, et le chat :

  • Un nouveau chat « Room » vous permettra de créer des canaux de discussion par sujet et par groupe.
  • Le travail collaboratif sera aussi facilité en intégrant l’Edition de Google Docs/sheets ou slides, en facilitant le travail avec des application tierces Google sans quitter l’interface.

  • Vous pourrez aussi comme sur les services de messagerie indiquer votre statut (en ligne, ne pas déranger etc),
  • faire des recherches globales dans les mails et rooms,
  • mettre certaines de vos rooms en favoris,
  • des notifications de mise en veille, l’attribution de tâches …
  • Egalement sur Apple, Gmail prend en charge le Split View sur Ipad, ce qui permettra de diviser l’écran d’un appareil iOS pour y afficher plusieurs fenêtres en même temps.

Cet outil collaboratif facilitera le télétravail, et se mettra en concurrence avec Slack et Microsoft Teams.

Egalement, Gmail sur Ipad proposere bientot le Split View, pour améliorer votre productivité : vous pourrez par exemple utiliser gmail et votre agenda sur le meme ecran.

Source : Blog du Modérateur, Numérama et Fredzone.

Mise à jour pour Screaming Frog

Screaming Frog, le célebre outil de crawl qui permet d’analyser un site au niveau SEO, ne cesse de s’améliorer:

Ce logiciel est proposé en version payante mais une version gratuite est également en téléchargement et permet d’en apprendre beaucoup sur un site si on sait bien l’utiliser.

Screaming Frog SEO Spider offre la possibilité d’identifier toutes les caractéristiques importantes d’une page. Il suffit de choisir dans le champ « enter url to spider » le site que l’on souhaite étudier, de sélectionner dans « Internal » le filtre HTML et l’outil nous présente les principaux critères de toutes les pages crawlées.

Mise à jour Lockdown :

  • Vous pouvez dorénavant trouver des pages dupliquées ou en « near duplicate » (pages au contenu très proche). Cela vous permettra d’identifier sur les pages de qualité médiocres.
  • Vous pourrez faire un contrôle grammatical de vos documents
  • Données sur les liens améliorées – Position du lien, type de lien et cible du lien
  • L’onglet « Protocol » a été rebaptisé « sécurité » : des contrôles et filtres plus à jour liés à la sécurité ont été introduits.
  • Aspects UX améliorés
  • L’intégration de l’API PageSpeed Insights a été mise à jour avec les nouvelles mesures de Core Web Vitals , les données de temps de chargement d’une page côté utilisateur, avec 3 statistiques: LCP (Largest Contentful Paint: temps pour que le navigateur affiche le plus gros élément visible), FID (First Input Delay: délai entre le clic d’un internaute et le moment où la page réagit), CLS (Cumulative Layout Shift: nombre de fois que la mise en page est décalée pendant le chargement)
  • Plusieurs fonctionnalités Google pour la validation des données structurées ont été mises à jour.

Source : Screaming Frog

Arrivée de Chrome 84

  • Mise à jour qui rectifie 38 failles de sécurité
  • Limitation des cookies au nom de domaine du site, pour plus de confidentialité.
  • Mise à jour autonomie qui permettra de gagner 2h d’autonomie, Google souhaite  limiter le JavaScript sur les onglets inactifs.
  • Blocage des notifications intrusives envoyées par les sites web, vous pourrez choisir à l’aide d’icône si vous autorisez les notifications du site ou si vous préferez continuer à les bloquer.

Source : Blog du modérateur

Bug Google du 10 août et ses conséquences

Google a confirmé que vers le 10 août un problème majeur a perturbé les résultats de recherche.
Dans le monde entier,  des utilisateurs ont pensé à une nouvelle mise à jour (qui leur desservait)  et ont reportés des résultats bizarres

comme des liens directs lors de recherches vers des grandes entreprises de commerce électronique tels Amazon, etc
des réponses confuses par exemple lors des requêtes pour des recettes de cuisine.

Le lendemain, John Mueller a tweeté qu’il s’agissait d’un Bug qui à été depuis reglé : Je n’ai pas encore tous les détails, mais il semble qu’il y ait eu un pépin de notre côté et qu’il ait été corrigé entre-temps. Si quelqu’un peut régler les autres problèmes de 2020, ce serait formidable. »

Ce bug à surtout impacter l’Europe, l’Asie et les pays Anglophones.

Source: Breibart, Seo Tuners, Abondance

Nouvelle outil de la Search Console : performances sur les Actualités

Vous avez surement reçu un email de la search console vous indiquant qu’ils ont rajoutés de nouvelles données aux rapports de la Search Console.

La search console possède maintenant un nouveau filtre dans ses résultats de recherche concernant les actualités. Ce filtre vous permettra de consulter les statistiques de l’analyse du trafic généré par le search.

Google annonce : « Vous pouvez désormais analyser le trafic provenant de l’onglet Actualités de la recherche Google. »

Vous pourrez facilement consulter (toujours avec les filtres déjà existants : trafic Web, image ou vidéo) :

Les clics
Impressions
Et taux de clics pour les onglets actualités

Vous pourrez remonter jusqu’au informations du 30/06/20.

source : Abondance, et YoomWeb

Google Search et la People card

Dans un précédent article de veille, nous avons déjà évoqué cette fonctionnalité et elle est finalement sortie en Inde (pour l’instant).

Cette fonctionnalité vous permettra, comme pour des célébrités sur wikipédia par exemple, de créer un carte de profil.
Les utilisateurs pourront également vous trouver facilement, si vous le souhaitez dans les recherches Google.

Vous pourrez répertorier sur cette carte toutes vos informations, une photo, une description de vous-même, vos profils sociaux, sites Web, votre entreprise etc.
Il faut savoir que :

une seule carte est autorisée (et vérifier) avec votre compte Google
plus vous donnerez de détails et de renseignements dans votre profile card, plus elle sera facilement retrouvable.
en cas d’homonymes, plusieurs modules apparaîtront et vous pourrez alors trouver la personne recherchée,
vous pourrez supprimer facilement votre carte profil à tout moment,
vous pourrez signaler de faux comptes ou des informations erronées,

Ces cartes pourront vous permettre, par exemple, de trouver des informations vérifiés et rapides sur un dirigeant d’entreprise, un concurrent ou un partenaire.

source : Arobasenet

Un petit condensé des nouveautés Google avec beaucoup de news, notamment la 2ème grosse mise à jour 2020 du noyau de Google, les soucis d’indexation du moteur de recherche, le bloquage de Google analytics par Safari, ainsi que des évolutions améliorant toujours un peu l’expérience utilisateur.

Nouvelle mise à jour Noyau Google de mai

 

Pour rappel,  les « Google Core Updates » impactent la façon dont Google classifie les pages référencées au sein de son moteur de recherche.

Il s’agit de la 2ème mise à jour du noyau pour 2020.

 

Le 4 mai google a lancé sa nouvelle mise à jour du noyau de l’algorithme (qui a mis 2 semaines à se déployer complètement).
Cette mise à jour a montrée des hausses et des baisses significatives sur plusieurs sites. Les sites les plus touchés étant ceux concernant les jeux et le gaming, puis certains sites dans les thématiques actualités/business/arts/divertissement et communautés en ligne ont été également fortement impactés (en positif ou en négatif)

Le graphique ci dessous vous montre l’impact de la mise à jour de mai par rapport à celle de janvier 2020:

 

Aussi, tout ce qui a touché aux personnalités publiques (entités nommés) à subi une forte chute, Google préférant mettre avant des actualités récentes plutôt que des biographies.

 Sistrix nous indique les sites français ressortant « gagnants »de cette mise à jour  :

Source:

blogdumoderateur

creapulse: Toutes les mises a jour de Google

abondance

journaldunet

moz

Google a encore des problèmes d’indexation

Courant 2019, Google a eu de nombreux problèmes d’indexation et il semble que cette année il continue dans sa lancée.

Google a indiqué qu’il rencontrait début juin des « problèmes d’indexation », pouvant entraîner des « résultats de recherche obsolètes dans certains cas », sans donner plus de détails.

Ce bug a surtout touché les sites de presse et d’édition, autant de grands sites comme le « New York Times » ou le « Wall Street Journal » que des blogs ou des sites de petits éditeurs. Ces sites n’apparaissaient plus dans les résultats des serps !

A noter aussi que les résultats provenant de LinkedIn avaient également disparu.

 

Des mini bugs avaient déjà été repérés en avril – mai. Un correctif a été mis en place, et les problèmes ont été résolus rapidement.

Sources:

secrets2moteurs

blogdumoderateur

abondance

 

Google Analytics et Double Click bientôt limités par Apple sur son navigateur « Safari »

 

Lors de sa conférence WWDC 2020, Apple a lancé de nombreuses évolutions pour les développeurs, et a notamment annoncé souhaiter augmenter la rapidité de son navigateur safari en bloquant certains trackers qui récoltent les données utilisateurs.

Durant la présentation, nous retrouvons Google « Analytics » dans la liste des trackers qu’ils souhaitent bloquer, mais également DoubleClick pour Google (solution publicitaire). Il s’avère en réalité que safari continuera de collecter les données classiques de Google Analytics tant qu’il est utilisé en tant que cookie first-party, c’est à dire en tant que cookie interne au site. La mauvaise nouvelle est pour ceux (dont certains de mes clients 🙁  ) qui utilisent le tracking cross domain. Dans ce cas, les données seront bloquées par safari.

Par contre Amazon, et Optimizely par exemple, auront leurs trackers totalement bloqués.

A noter que :

  • 18% des recherches web se font sur safari
  • et 24% des recherches mobiles sont sur Safari.

La limitation des trackers Google Analytics pourrait intervenir dès la rentrée, période à laquelle Apple à l’habitude de déployer les nouveautés annoncées lors de sa conférence annuelle WWDC.

 

Sources:

blogdumoderateur

Google effacera vos données après 18 mois

 

 

Concernant les nouvelles ouvertures de compte, par défaut, google ne conservera qu’un historique d’activité limité à 18 mois pour les activités web et les applications.

Cette durée permettre à google de mieux prédire les événements par rapport à ceux de l’année précédente pour améliorer l’expérience utilisateur.

L’historique des positions sera automatiquement désactivé, et un historique 36 mois sera gardé pour l’historique de youtube.

Source:

Frandroid

Mises à jour améliorant l’Expérience Utilisateur UX (Chrome, vidéos etc)

Août 2020 : Google va bloquer les publicités trop lourdes

Depuis 2018, un filtre existe sur Chrome pour bloquer certains formats de publicités trop intrusives.
Google a développé l’idée et va mettre en place une mise à jour pour bloquer les publicités trop lourdes.

Qu’est ce que Google considère comme « publicité trop lourde » ? :

  • Une publicité trop lourde pour Google a pour seuil 4 Mb de bande passante
    et/ou
  • 15 secondes d’usage CPU en 30 secondes ou 60 secondes d’usage CPU en tout.

Au final, cette mesure ne concernera qu’environ 0,3% des encarts publicitaires, mais qui représente quand même : 27% de bande passante en moins consommée par les publicités et 28% de l’énergie puisée par les microprocesseurs.

Si la publicité dépasse ces seuils, elle sera automatiquement bloquée par Google Chrome. Cette fonctionnalité devra améliorer fortement l’expérience utilisateur.

Google va bloquer 3 formats spécifiques de publicité

• Les annonces/groupes d’annonces, en bande annonce de vidéos de plus de 31 secondes et que l’on ne peut désactiver avant les 5 secondes d’intro.
• Les annonces qui apparaissent en plein milieu du visionnage de vidéos par l’utilisateur.
• Les annonces (photos/textes) qui couvrent plus de 20% du contenu de la vidéo.

Google interdira ces publicités à partir du 05/08/2020 pour répondre nouvelles directives de la « Coalition for Better Ads ».
Youtube, Facebook, et Microsoft faisant partie de cette coalition devront également aussi se mettre aux normes.

Mise à jour Google de sa politique pour lutter contre la contrefaçon

Pour rappel, en 2012 Google a lancé la mise à jour « pirate update » qui s’attaquait aux sites qui violaient les droits d’auteurs et les empêchaient de bien se classer dans les positions de serp.
Avec la nouvelle update de lutte contre la contrefaçons que Google va mettre en place , vous pouvez dénoncer les sites qui proposent de la marchandise contrefaite, (après analyse d’un expert Google).

Qu’est ce qui est considéré comme contrefait par Google ?

  • Tout article comportant une marque ou un logo identique (ou presque) à ceux d’un autre produit
  • Imitant les caractéristiques d’une marque afin d’être volontairement confondus avec le produit authentique du propriétaire de celle-ci.
  • Cela s’appliquera qu’aux contrefaçons d’article et non de marque.

Sources:

siecledigital

blogdumoderateur

arobasenet

Googlescope : nouvelle extension qui permet de facilement réaliser des recherches avancées sur Google

Googlescope est apparu début juin et est déjà utilisée par plus de 4 000 personnes aujourd’hui.
elle permet de faire des recherches avancées sur Chrome :

  • par pays,
  • par langue
  • par période
  • par correspondance de mots
  • en fonction de la section où le terme apparait sur un site (titre, contenu, url, lien)
  • avec des mots non inclus dans les résultats
  • par domaine
  • par date de dernière mise à jour
  • par type de fichier

vous pouvez combiner jusqu’à 9 critères pour faire des recherches complexes.

J’en profite aussi pour rappeler une extension que j’ai découvert il y  a peu  « keyword surfer » qui apporte pleins d’informations sur les mots clés recherchés sur Google (volume de recherche, mots clés associés, % de similarité, etc..)

Source:

siecledigital

Voici une sélection des nouveautés Google et SEO depuis le début du confinement, utile notamment pour ceux qui ont plus suivi la propagation du virus que les news côté Google et SEO. Ce n’est pas exhaustif, il y a d’autres sites qui le font très bien comme abondance, webrankinfo, arobasenet, etc..  Il s’agit d’une petite sélection de ce qui m’a paru intéréssant à relever. Mais si vous pensez que d’autres news devraient y figurer, n’hésitez pas à commenter.

Nouveautés Google Images

Source: Blog internet-formation

De nouvelles Icônes informatives

De nouvelles icônes informatives pour Google Images font leur apparition pour indiquer s’il s’agit par exemple d’une vidéo, d’une publicité, des produits à vendre etc. Une version beta sera bientôt disponible afin de fournir un lien vers la licence dans Image Viewer, pour que les utilisateurs aient plus d’information sur la façon d’utiliser l’image : il sera notifié sous la photo si celle-ci à une licence ou non, et vous permettra de savoir quelles sont les conditions d’utilisation  (photos libres de droit ou pas etc).

Google précise que si vous passez la souris sur l’icone, plus de détails concernant la longueur de vidéo par exemple seront précisés.

Le badge sera affiché au-dessous des images :

  • Google va donner son approbation avant la publication de photos sur My Business et Maps

source: search engine journal

Google a changé sa politique d’utilisation des photos sur votre Google My Business ou Maps, il faudra d’abord avoir l’approbation de Google avant de pouvoir mettre des photos.

Ce processus sera adapté pour les autres utilisateurs, le propriétaire aura un meilleur contrôle de ce qui se dit sur son entreprise.

il n’as pas été précisé si le contrôle sera fait par des humains ou des bots.

  • Nouvelles fonctionnalités qui permettent d’afficher sa bio : « Profile Card »

source: abondance

Si vous googlez le nom d’une personnalité, une carte de profil ou courte bio s’affichera dans la section supérieure de la page de résultats.

Google va lancer une fonctionnalité ou vous pourrez créer votre propre courte bio avec des liens vers vos coordonnées postales et téléphoniques, adresses de réseaux sociaux, des détails sur vos études, votre métier et le lien de votre site web (comme un mini profil linkedin). Ces cartes pourraient à terme remplacer l’ancien Google +.

Cette fonctionnalité est disponible sur mobile, il faut rechercher votre nom, faire un « add me to google » ou « edit my search result »  et remplir vos informations.

Pour l’instant, ces cartes ne sont disponibles et en version béta qu’en Inde , en langue anglaise.

Nouveautés Search Console

  • téléchargement des données

Source: Google

Google nous informe qu’on peut désormais télécharger les données et filtres de la search console (avec une limitation à 1000 lignes) sur  :

  • Excel,
  • CSV
  • Google Sheets,
  • API
  • Google Data Studio

Il est possible de télécharger le contenu de tous les onglets en un seul clic c’est-à-dire que vous obtiendrez d’un coup les données relatives aux :

• requêtes,
• pages,
• pays,
• appareils,
• apparences de recherche,
• dates ;
• avec l’indication des filtres utilisés.

 

  • Google envoie des alertes via la search console en cas de pic dans le trafic de recherche

Source: arobasenet

Si votre page génère plus de clics que la moyenne à partir de ses résultats organiques, la search console de google vous enverra un mail pour vous en informer.
La période de mesure est de 3 jours, ce qui vous permets d’être réactifs de d’agir en conséquence.
Google vous donnera également plus d’informations comme :
• le nombre moyen de clics par jour sur la page dite au cours des 3 derniers jours
• le pourcentage d’augmentation de clics par rapport à la moyenne
• et une série d’explications sur ce pic de trafic par rapport à vos dernières modifications.
John Mueller de Google a confirmé l’information.

 

 

 

 

 

Mon nouvel article avec vidéo sur comment créer un tableau de bord SEO avec une analyse de logs ?

 

 

Google et ses mises à jour depuis le début de l’année 2020 :

Core update du 13 janvier 2020

Cette mise à jour fait suite à BERT, notamment pour la bonne compréhension du champ lexical et du contexte sémantique. Elle a eu un impact non néglogeable sur les pages de résultats de Google.

Pour mieux comprendre comment fonctionne BERT:

 

Voir aussi l’article qui résume toutes les mises à jour de Google depuis 2013

Comment tirer parti de BERT afin de bien optimiser son site

Cela fait déjà presque 2 mois que BERT a été déployée. Avec plus de recul, on en sait un peu plus sur cette grosse mise à jour algorithmique de Google qui touche 10% des requêtes.

Voici quelques points importants pour que votre site soit adapté à cette mise à jour :

  • Adaptez votre site à la recherche conversationnelle (questions/réponses etc)
  • Avoir une certaine cohérence entre vos paragraphes, une continuité logique
  • Ne pas abuser des listes à puces.
  • Être pertinent, clair et concis

Pour les listes à puce, vu que BERT se base sur l’intégralité de la phrase pour juger de la pertinence d’un document par rapport à une requête, il est logique qu’une liste à puce qui n’est pas construite comme une phrase classique de type sujet + verbe + complément, ne s’y prêt pas trop. Cela ne veux pas dire pour autant qu’il ne faut pas utiliser les listes à puces surtout si le reste du contenu est suffisamment riche. D’autant plus que les listes à puce sont très pratiques d’un point de vue UX pour leur lisibilité.

Pour avoir plus d’infos, et mieux comprendre cette mise à jour BERT, n’hésitez pas à aller voir ma vidéo

Google et sa mise à jour concernant les extraits enrichis (ou « featured snippets »)

Depuis le 22 janvier 2020 avec la mise à jour algorithmique Google sur les extraits enrichis, les pages de résultats Google avec featured snippets ne seront plus dupliquées en première page de résultats. Il était courant auparavant qu’un site en position 0 voit à nouveau sa page dans la liste de résultats en dessous. Ce n’est plus le cas, et ça touche 100% des résultats dans ce cas dans le monde.

Voici le tweet de Danny Sullivan, porte parole de Google, en réponse à une question de Pete Meyers:

Datasecurity affirme que les pages avec featured snippets ont vu leur résultats organiques repoussés en page 2 dans 28% des cas, fait que David Sullivan n’a pas confirmé.

 

 

Google et la confidentialité

Chrome restreint le contenu mixte

Depuis chrome 80, Google marque comme non sécurisé les sites https qui chargent du contenu mixte. Le contenu mixte c’est le fait d’afficher à la fois des ressources en https et des ressources en http comme des javascripts, des images, etc.. C’est une situation plus courante qu’il n’y parait, il est pas rare de trouver des sites dans cette situation. La solution est simplement de faire en sorte que l’ensemble des ressources chargéees sur une page soient bien servies en https.

Restriction des Cookies sur le navigateur Chrome

Google continue à améliorer la confidentialité et la sécurité des données utilisateurs. Depuis Chrome 80, il rend plus difficile l’accès des données aux applications tierces, grâce à sa nouvelle initiative Open Source « Privacy sandbox ».

Les cookies tiers qui ne sont pas validées par samesite seront refusés et ceux qui ne sont pas validées par samesite doivent au moins petre en https.

Les cookies tiers seront amenés à disparaître d’ici 2 ans et Google continuera à prendre des mesures pour supprimer les cookies. Pour se passer des cookies, Google se penche déja sur des API qui permettront d’accéder à des données anonymisées et sur la personnalisation des publicités sans recours aux cookies.

Google Chrome marque les sites en non sécurisé en dessous de tls 1.2

À partir du 13 janvier 2020, Chrome marque les sites web comme non sécurisés s’ils utilisent des certificats dont la version TLS (Transport Layer Security, ce qui remplace le SSL) est inférieure à 1.2.

Pour votre site HTTPS, Il est conseillé d’utiliser la dernière version en date de TLS, la 1.3. Sur chrome 79,  un message signale que la connexion du site n’est pas optimale. Mais avec Chrome 81 ce message d’avertissement se transformera en interdiction ! Vous pourrez toujours forcer la connexion pour avoir accès malgré l’avertissement mais le comportement utilisateur en sera fortement dégradé

Comment passer son site en HTTPS sans perdre son SEO

Peut-on modifier la date de publication des articles de blogs par une date de modification sur Google?

Cette question pertinente, a été posée à John Mueller qui confirme qu’il ne vaut mieux pas toucher à la date de publication initiale, ce qui rendrait le site suspect:

En cas de mise à jour pour un contenu très important, il convient de garder la date de publication initiale. Vous pouvez tout à fait mettre les 2 dates, date de publication et de mise à jour.

Nouvel outil search console : désindexation

Vous pourrez dorénavant :

  • Bloquer temporairement l’affichages de vos pages dans les résultats organiques,
  • Supprimer pendant 6 mois l’url, effacer la copie en cache et ainsi cacher l’url des résultats de recherches Google
  • Supprimer la version et l’extrait mis en cache jusqu’à sa nouvelle exploration
  • Vous pourrez également supprimer le contenu obsolète via l’option « Outdated Content » et également vérifier si votre contenu à été bloquée par « Safe Search ».

Google lance son concurrent à Pinterest : COLLECTIONS

« Collections » permettra de classer vos résultats de recherche dans des dossiers, tout comme Pinterest.

Vous pourrez également choisir si vous souhaitez que google vous propose des suggestions sur vos dossiers.

Inscription à la newsletter

 

Nouveautés Google 209: bert

Pas mal de nouveautés du côté du SEO et de Google ces dernières semaines avec au menu: le nouvel algorithme Google BERT fraîchement activé sur les requêtes en français, le november update pour les résultats locaux, les mises à jour de chrome, de la console de recherche, de nouveaux attributs de liens,… bref beaucoup de choses à savoir pour rester à jour sur les dernières nouveautés Google.

L’algorithme Google Bert

Ca y est, il vient d’être lancé en France le 9 décembre 2019 comme le confirme ce tweet:

BERT est la plus grosse mise à jour google depuis 5 ans. C’est la suite de « Rankbrain » qui a pour but de mieux comprendre les intentions de recherche des utilisateurs. Ce nouvel algorithme permet à Google de s’adapter encore mieux qu’avant à la croissance des recherches vocales, en prenant en compte l’ensemble des mots qui contextualise la requête.

Google apporte aussi de nombreuses corrections dans les traductions automatiques, est plus pertinent sur les requêtes conversationnelles et sur les featured snippets: les réponses directes à des questions juste en dessous la barre de recherche Google.

Je vous invite à visionner cette vidéo sur l’algorithme Google BERT pour plus de détails:

November update: pour des résultats locaux plus précis

Mis en place depuis début novembre, Google explique qu’il s’agit d’une intelligence artificielle avec correspondance neuronale qui permet de mieux comprendre comment un mot est relié à un concept. Pour faire simple, les listing Google my business étaient affichés sur le terme exact de la marque. Avec cette mise à jour november update, les résultats locaux et les listes Google my business peuvent s’afficher sur des requêtes qui ne correspondent pas exactement à la marque mais dont l’intention de recherche correspond.

Google Chrome: pour un internet plus rapide

Google Chrome veut obliger les sites à faire plus d’effort sur leur vitesse de chargement afin d’améliorer l’expérience utilisateur et spécialement sur mobile. La vitesse est d’ailleurs un critère de classement important dans l’index mobile first. La console de recherche, dont on verra un peu plus loin les dernières nouveautés, met aussi à l’honneur les rapports de vitesse. Le navigateur Google chrome n’échappe pas à la règle:

Afin que les utilisateurs puissent visualiser la vitesse d’un site, Google va instaurer des critères visuels :

  • Clic droit pour avoir une indication de la rapidité d’un site
  • Barre de progression de couleur différente : bleu pour les sites lents et verts pour les rapides
  • Un interstitiel avant la fin du chargement de la page qui indique si la page se charge en général rapidement ou pas

Pour avoir quelques conseils rapides sur l’amélioration de la vitesse d’un site, il y a l’outil classique de Google Page speed Insight , le rapport sur la vitesse de chargement dans la search Console, ou, pour des conseils plus précis et opérationnels, faire un audit du site web.

Dans le cas de deux pages qui ont un score de pertinence identique pour une même requête, c’est la plus rapide qui passera avant l’autre.

Google Chrome: pour un internet plus sécurisé

Avec Chrome 79, Google va bloquer le contenu dit « mixte », c’est à dire qui mélange des ressources HTTP et HTTPS. En effet, il arrive parfois que des urls en https affiche malgré tout à l’intérieur des images, des scripts ou autres ressources en HTTP. Chrome va désormais bloquer les pages qui mélangent les 2 protocoles pour des questions de sécurité. Cette mise à jour peut entraîner une baisse de trafic sur certains sites E-commerce notamment. Et si votre site n’est toujours pas passé en https, il est plus que temps de le faire.

La nouvelle Search Console de Google

L’ancienne console de recherche a été définitivement fermée pour faire place à de nouvelles fonctionnalités et une nouvelle interface.
Voici une vidéo sur la console de recherche de Google qui résume les principales nouveautés:

Nouveaux attributs de liens de Google

A partir de mars 2020, 2 nouveaux attributs vont être mis en place : rel = ”sponsored” et rel = ”ugc”:

  • rel = ”sponsored”: Pour les backlinks depuis des articles sponsorisés
  • rel = ”ugc”: Pour les backlinks depuis des pages ou des blocs de contenu correspondant à du User Generated Content, c’est à dire du contenu utilisateur comme les commentaires, des liens naturels, etc..

Mise à jour Google News

Plus de 60% des gens consomment des actualités dans 2 ou plusieurs langues. Avec cette mise à jour de l’application Google actualités, vous pourrez accéder et lire les actualités en plusieurs langues, pour avoir une vue globale de ce qui se passe dans vos pays de prédilections. Voici la source et c’est par ici pour plus de détails pour optimiser la visibilité d’un site sur Google actualités 

Google ignorerait le liens en data-href

Bon, j’ai hésité à mettre cette info qui correspond à une réponse à une question que j’ai posé à John Muller, un fameux analyste chez Google. Je lui ai demandé si Google tenait compte des liens de type data-href, une méthode souvent utilisé en javascript, et si ces liens passaient du pagerank. Sa réponse est que « probablement » non. En gros, il en sait rien ! Comme souvent avec John Muller, il faut prendre avec des pincettes ce qu’il dit car rentrant souvent en contradiction avec des tests éprouvés et simplement avec la réalité.

Voici le tweet en question:

La réalité c’est que mes tests et mon expérience tendent à prouver qu’à partir du moment où des urls sont en clair dans le code source, il y a de grandes chances qu’elles soient crawlées par Google. J’avais un doute sur le fait qu’elles passent ou pas du pagerank d’où ma question. Plus d’infos sur le javascript et le crawl de Google

Bon voila pour ce petit récap des dernières nouveautés Google, et si vous voulez rester au courant des dernières news SEO, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter mensuelle avec des guides SEO et des news.

Inscription à la newsletter

Toute la veille SEO du mois avec les nouveautés search console, les recommandations de Google sur les liens factices, de la recherche vocale, un résumé de la conférence de Rand Fishkin à Rennes, Comment Google optimise ses propres sites, … Découvrez tous les mois la veille et les guides SEO du mois par mail

Migration de la search console

Vous avez sans doute remarqué que la search console de Google propose déja depuis quelques mois une nouvelle version qui se veut plus précise, plus technique, plus complète et plus joli. Mis à part pour ce dernier point, nombre d’entre nous utilisaient encore l’ancienne version car il manque encore beaucoup de fonctionnalités sur cette nouvelle version.

Depuis le 13 décembre, comme l’a indiqué abondance , on a plus le choix pour les rapports suivants:

  • Rapport sur les cartes enrichies
  • Rapport sur AMP
  • Analyse de la recherche
  • Liens vers votre site
  • Liens internes
  • Actions manuelles
  • Ergonomie mobile
  • Etat de l’indexation

Et pour fin mars, Google a annoncé 7 nouvelles fonctions et 5 qui seront supprimés:

  • Erreurs d’exploration sera supprimé pour se retrouver dans couverture de l’index
  • Le rapport sitemaps sera supprimé pour se retrouver aussi dans couverture de l’index
  • L’outil « explorer comme Google » devient « inspection de l’url » dans le nouveau search console
  • la gestion des utilisateurs se retrouve dans les paramètres
  • Le rapport « améliorations html » qui montre par exemple des titles courts ou dupliqués sera supprimé, sans équivalent dans la nouvelle console de recherche
  • « Ressources bloquées » sera supprimé et accessible dans inspection de l’url
  • Données structurées sera supprimé et n’aura pas vraiment d’équivalent sauf pour certaines données structurées dans la partie améliorations

Pour avoir un tableau récapitulatif et à jour de tout ce qui change et comment c’est remplacé, je vous conseille cette doc de Google

Comment Google voit le seo

Google possède actuellement 7 000 sites web dans le monde avec 200 changements quotidiens sur ces sources d’informations. Fort de cette expérience, Google nous donne quelques leçons sur les bonnes recettes qui font le succès de leurs sites web. Je vous laisse juge, mais voici quelques unes de leurs conclusions:

  • Pour de grands résultats, commencez petit : Google my Business a vu son trafic multiplié par 2 en référencement naturel après l’intégration d’un certain nombre de fondamentaux SEO, dont l’ajout de balises « canonical » ou les balises Hreflang dans le fichier Sitemap XML.
  • Le monde du SEO évolue et il faut que votre site suive ces évolutions, lisez et documenter vous
  • Créer des sites uniques avec des contenus non-dupliqués, plutôt qu’une multitude de petits sites proposant quasiment toute la même information

Bon, quelques bons conseils basiques qui mangent pas de pain, mais c’est sans compter l’influence de leur notoriété et de l’autorité de leurs noms de domaines. Pour le sitemap xml, si vous avez lu mon article sur l’impact SEO des sitemaps XML, vous saurez qu’il faut prendre ça avec des pincettes.

Nouvelles recommandations sur les liens factices

C’est le tweet de Marie Haynes qui a alerté des changements dans les guidelines de Google sur les liens factices:

Google donne une définition du lien factice : Lien imposé dans le cadre de conditions d’utilisation, d’un contrat ou d’un arrangement similaire sans laisser à un propriétaire de contenu tiers la possibilité de recourir à l’attribut nofollow ou à une autre méthode de blocage de PageRank, s’il le souhaite.

Voici en résumé les recommandations de Google:

  • Les sites faisant des partenariats avec des influenceurs etc seront pénalisés
  • Google préparerai une mise à jour de son algorithme et semble pouvoir déceler ces pratiques
  • Si quelqu’un constate un site participant à des systèmes de liens visant à manipuler le PageRank, il faut informer Google. Ces informations peuvent améliorer les algorithmes de détection de ces liens factices.

Il faut toutefois prendre ces recommandations pour ce qu’elles sont, ce n’est pas appliqué actuellement dans les algorithmes de Google etcertaines de ces recommandations semblent difficilement appliquables.

Activité associée

Google est en train de déployer une nouvelle fonctionnalité de recherche intitulée « votre activité associée » qui permet de consulter d’anciens résultats de recherches précédentes. Google vous montrera des liens vers des pages que vous avez visitées dans l’historique de vos recherches. On pourra marquer une url pour la lire plus tard. Pour le SEO, cela peut entraîner des visites répétées sur votre site Web à partir de recherches Google antérieures.

Précisions sur la recherche vocale

On parle de plus en plus de recherche vocale et de SEO vocal , de nombreux articles ce mois de janvier dont voici un résumé:

  • D’après une étude : 25 % des produits les plus achetés via les assistants vocaux sont articles du quotidien.
  • 21% sont des vêtements et des produits de divertissements.
  • 72% des requêtes locales conduisent à une visite en magasin quelques heures après
  • Un article du JDN donne des conseils sur la manière d’organiser la donnée et de la rendre visible à destination des sources de connaissances des assistants vocaux. Evermaps, spécialisé dans les points de vente, conseillent de créer un référentiel de données régulièrement mis à jour avec nouveaux produits ou services, horaires exceptionnels, promotions et événements dans les points de vent. Cette base de donnée doit être mis à jour rapidement, car les utilisateurs et les algorithmes de google aiment le contenu frais. Cette base de données sert ensuite à alimenter, via API, des sources d’informations comme Google my business ou encore les informations des store locator, waze, yelp, tripadvisor, etc..
  • La fiche Google My Business dispose à présent d’une rubrique « Questions et Réponses », qui permettent aux gens de poser leurs questions. C’est exportable via API et c’est une bonne source d’informations pour enrichir votre page FAQ qui est un élément important pour bien ressortir dans les résultats vocaux.

Conférence de Ranch Fisking à rennes

Rand Fishkin, fondateur de Moz, une référence en SEO, a participé à une conférence à Rennes le 29 janvier et nous a livré quelques points de vues sur les tendances SEO 2019 et quelques conseils. Sur les tendances, il a parlé de la baisse du reach sur les réseaux sociaux, le reach étant la part des utilisateurs ayant vu une campagne publicitaire ou une publication sur une période donnée. Les réseaux sociaux diminuent volontairement le reach de vos posts et la probabilité que les visiteurs visitent votre site:

  • Instagram refuse le placement de liens dans les posts.
  • Les flux Twitter et LinkedIn mettent plutôt en avant les publications qui ne font pas sortir les utilisateurs de leur plateforme, sans liens donc.
  • Reddit suit le même schéma
  • Facebook met de moins en moins en avant les post avec liens
  • YouTube coupe ses descriptions avant que le lien ne soit visible

Le SEO reste le canal avec le meilleur retour sur investissement. Même si Google a aussi tendance à vouloir retenir de plus en plus ses visiteurs sur leur plateforme. C’est le cas notamment avec les featured snippets, les réponses directes qui apparaissent juste en dessous la requête et qui sont extraites directement du site de l’éditeur.

Rand Fishkin a aussi donné les conseils suivants:

  • Vu la faible valeur du reach, il vaux mieux avoir 10 emails qualifiés que 10 000 nouveaux followers
  • L’objectif de visibilité est de transformer la marque en demande
  • Le contenu doit être rédigé pour les clients potentiels et pour les influenceurs qu’ils suivent et qui font autorité dans votre domaine
  • Un bon contenu doit être riche et apporter une vraie valeur ajoutée pour se différencier sur le web.
  • La priorité en webmarketing est de travailler le trafic organique et la notoriété, et c’est seulement une fois que ces 2 axes sont renforcées qu’il faudrait se lancer dans le trafic payant.

Ce qu’il ne fallait pas louper des nouveautés SEO ce mois-ci: Mises à jour Google, l’importance des profondeurs en SEO, un petit état des lieux des alternatives à Google

Mise à jour Google fin septembre

Google a confirmé une petite mise à jour le 27 septembre. Un autre tweet de Google dit ceci:

Comme pour toute mise à jour, certains sites peuvent noter des baisses ou des gains de trafic et de référencement, explique Google. Les modifications apportées à nos systèmes bénéficient à des pages qui étaient auparavant sous-récompensées. Il n’existe pas de solutions pour les pages moins performantes que de rester concentrées sur la création de contenu de qualité. Au fil du temps, il se peut que votre contenu augmente par rapport aux autres pages.

C’est par ici pour voir l’historique des changements d’algorithme de Google

Google  : la profondeur du clic compte plus pour le seo

John Muller, analyste chez Google, a confirmé dans cette vidéo que la profondeur en SEO  a plus d’importance que la manière dont une url est construite. Si une page a besoin de plus de 3 clics pour être atteinte, elle aura une performance médiocre puisque les moteurs de recherche auront des difficultés à la crawler par rapport à une page atteignable en un clic.

John Mueller a déclaré aussi que le nombre de barres obliques dans une URL n’a pas d’importance. Ce qui importe, c’est combien de clics il faut pour arriver sur chaque page à partir de la page d’accueil.

Si vous en doutez encore, je vous conseille de lire cet article sur l’importance les liens internes en SEO

Duck Duck Go, le petit concurrent de Google devenu grand

Duck Duck Go fait parti des alternatives au moteur de recherche Google, il se distingue par le fait qu’il ne piste pas les utilisateurs sur internet contrairement à Google.

le lundi 8 octobre 2018, il y a eu 30 millions de requêtes directes, après l’annonce de l’existence de la faille de sécurité google +, et sa fermeture prochaine au public. Les 6 milliards de recherches ont déjà été dépassées.

Un autre moteur de recherche, français, Qwant s’est aussi récemment distingué notamment après le scandale Cambridge Analytica en passant de 48 millions de visiteurs à 70 millions de visiteurs par mois. Il tente notamment de concurrencer Google sur la cartographie Qwant Maps  (l’API Google maps est devenu payant après 10 000 requêtes), le paiement (Qwant Pay) et l’e-mail (Qwant Mail)

Shopping insights

Mise à jour de l’outil Google shopping insights, utiles notamment pour réaliser des audits de site e-commerce mais pas uniquement. Il permet de découvrir comment et quand les personnes font des recherches sur un produit particulier ou un type de produit spécifique. Il permet aussi de se concentrer sur une zone géographique. Il affiche une courbe mensuelle des recherches (mobile, desktop ou les deux) afin de pouvoir vérifier la saisonnalité de certains produits, de filtrer par catégories de produits.

 

 

Google met régulièrement à jour son algorithme de positionnement des résultats, plus de 500 fois par an. Pour les responsables marketing, traffic manager ou SEO, connaitre ces dates permet de comprendre les variations de positions et éventuellement d’optimiser son site pour les moteurs de recherche. Dans cet article régulièrement mis à jour, les principales mises à jour: Panda, Penguin, Index mobile first, Fred, RankBrain, … qui ont eu un impact significatif sur le classement des requêtes, n’auront plus de secrets pour vous.

Historique des mises à jour Google

Vous pouvez sur cette timeline afin de découvrir la chronologie des changements d’algorithme de Google :

Mise à jour 2020

Mise à jour May Core Update : 04 mai 2020

Evolution algorithmique importante pour google, qui a impactée beaucoup de sites surtout pour les domaines de la santé, immobilier, voyages.

Mise à jour non confirmée : 11 février 2020

Mise à jour sur les classements qui a entraîné un changement important sur le classement de nombreux sites, non confirmée par Google.

Mise à jour majeure Core update : 13 janvier 2020

Cette mise à jour fait suite à celle de bert (en octobre 2019), concernant le champ lexical.
Celle-ci a fortement modifié le classement des pages des moteurs de recherches ou « SERP ».

Mise à jour Google 2019: Florida, Medic, Bert

Mise à jour November update : 7 novembre 2019

Google nous explique qu’il s’agit d’une intelligence artificielle avec correspondance neuronale qui permet de mieux comprendre comment un mot est relié à un concept. Dorénavant, les résultats locaux et les listes Google my business peuvent s’afficher sur des requêtes qui ne correspondent pas exactement à la marque mais dont l’intention de recherche correspond.

Mise à jour Bert : 25 octobre 2019

Evolution algorithmique majeure pour google search, une des plus importantes de ces 5 derniéres années. Impactant 10% des recherches. Permet à Google de comprendre les requêtes d’une maniére plus « humaine ».  Elle permet de considérer le contexte complet d’un mot en regardant les mots qui le précèdent et le suivent.

Mise à jour non nommée : 24 septembre 2019

Google introduit deux nouveaux attributs pour les liens sortants, modifiant la façon dont  Googlebot vas traiter les liens en nofollow.

Mise à jour sur les classements de recherche : 6 juin 2019

Mise à jour majeure concernant le classement des résultats de recherche

Correction du bug sur l’index Google: 05 avril 2019

Mise à jour corrective concernant un bug de l’index de recherche.

Mise à jour Florida 2 : 12 mars 2019

Mise à jour du noyau nommée « Florida 2 » à la suite de la première mise à jour survenue en decembre 2003. Elle semble être la suite de la mise à jour Medic. C’est un changement concernant les les extraits enrichis « rich snippets ».

Mise à jour non confirmée 06 février 2019

Les signes de la mise à jour proviennent surtout du Royaume Uni, confirmé par tous les outils.

Mises à jour Google 2018 : Medic, speed update, index mobile first,..

Augmentation des résultats sur Google: 29 novembre 2018

Nouvelle augmentation significative du nombre de résultats de recherche sur Google.

Mise à jour non confirmée mise à jour google 15 octobre 2018

Augmentation des pages de résultats dans l’index de Google au 9 mars d’après Sem Rush.

Mise à jour non nommée 10 septembre 2018

Pas de confirmation de Google mais des chanchements de positions ont été constatées

Mise à jour Medic Google 01 aout 2018

Mise à jour du cœur de l’algorithme avec de gros impacts. Elle s’est déroulée sur une semaine, avec un pic les 2 premiers jours d’août. Il a particulièrement impacté le secteur médical / santé / bien être mais pas uniquement.

Mise à jour Avertissement de sécurité Chrome – 24 juillet 2018

Apres avoir averti les utilisateurs de sites non https plusieurs mois auparavant via la console de recherche et par mail, chrome 68 a commencé à marquer les sites non https comme non sécurisés.

Mise à jour non confirmé – 21 juillet 2018

Les outils de suivis d’algorithme ont signalés un changement important dans le classement des résultats, mais Google n’a pas confirmé.

Mise à jour Speed update – 9 juillet 2018

Google a déployé la mise à jour sur la vitesse des pages mobiles, faisant de la vitesse un critère de classement majeur des résultats sur mobile. Pour améliorer les temps de chargements de votre site, c’est par ici

Carrousel vidéos- 14 juillet 2018

Google a déplacé les résultats vidéos de type organique dans un carrousel de vidéos dédiés, ce qui a bouleversé le classement des résultats (SERPS). En même temps le nombre de serp avec vidéos a considérablement augmenté.

Mise à jour non confirmée – 23 mai 2018 2018

Les outils de suivi des résultats Google ont montré de grosses variations sur 3 jours (pic le 23/05) mais Google n’a pas confirmé la mise à jour.

Retour à la taille initiale des Méta description – 13 mai 2018

Apres avoir testé des longueurs d’affichage des méta description de + de 300 caractères, Google les a ramenés à la limite précédente (150-160 caractères).

Mise à jour non nommée – 27 avril 2018

Changement d’algorithme lourd avec un pic le 17/04 et qui s’est poursuivi pendant plus d’une semaine. Google a confirmé une mise a jour majeure mais n’a pas donné plus de détails, ni ne l’a nommé.

Lancement de l’Index Mobile First – 26 mars 2018

Confirmation de Google que le premier index pour mobile a été déployé. L’index mobile remplace donc l’index basé jusqu’à maintenant sur la version ordinateur d’un site. Les critères de classement sont basés sur la version mobile d’un site. Pour en savoir plus sur l’index mobile first

Test des résultats en position 0 – 14 mars 2018

Sur des requêtes heures/dates et des calculatrices de conversions d’unités, Google à commencé à afficher des résultats organiques en position zéro et un « afficher tout les résultats ».

Mise à jour Brackets – 8 mars 2018

Google a confirmé une mise à jour essentielle le 7 mars, mais les changements dans les pages de résultats sont apparus dés le 04/03, avec un 2eme pic le 08/03 et s’est poursuivi pendant 2 semaines. Soit c’était une mise à jour continue ou alors plusieurs d’affilées. Google n’a pas fourni plus de détails.

Mise à jour non nommée – 20 février 2018

Les classements ont montré de gros changements de positions (à travers un certain nombre d’outils) vers le 20/02, qui s’est rapidement stabilisé et montrant que l’algorithme a eu une mise à jour ciblée. Google n’as rien confirmé.

Mise à jour Medic – 8 janvier 2018

Google confirme la mise à jour du cœur de l’algorithme avec de gros impacts. Il s’est déroulé sur une semaine, avec une pointe les 2 premiers jours d’août. Il a particulièrement impacté le secteur médical / santé / bien être mais pas uniquement.

Mises à jour Google 2017 : Maccabee, HTTPS, Fred,..

 

Mise à jour Maccabees – 14 décembre 2017

Les sites touchés sont surtout ceux utilisant des pages satellites (pages artificielles crées uniquement pour les moteurs), les sites qui multiplient les pages très similaires pour se positionner sur des multitudes de requêtes, et aussi des sites déjà touchés par FRED, c.a.d des sites avec du contenu de mauvaise qualité ou avec bcp de publicité ou liens affiliés.

Augmentation de la taille des Méta description – 30 novembre 2017

Après avoir testé des extraits enrichis plus longs, Google les affiche sur un plus grand nombre de résultats. Cela a conduit à adopter une nouvelle limite de méta description jusqu’à 300 caractères (au lieu des 150 précédents).

Mise à jour non nommée – 14 novembre 2017

Ceux qui suivent les changements d’algorithme ont détectés de gros changements dans le classement des résultats autour du 15/11. Google n’a pas confirmé la mise à jour.

Baisse des extraits enrichis – 27 octobre 2017

Du 27 au 31 octobre, il y a une baisse substantielle du nombre d’extraits enrichis (featured snippets) qui a coïncidé avec une augmentation du knowledgegraph. Pour certaines requêtes génériques, Google a remplacé les extraits enrichis par ces blocs du knowledgegraph

Avertissement de Chrome sure la sécrité – 17 octobre 2017

Avec le lancement de Chrome 62 , Google à commencé à informer sur les sites non sécurisés. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une mise à jour de l’algorithme il s’agit d’une étape importante de Google vers le https. A lire: Passer son site en HTTPS sans perdre son SEO

Mise à jour non nommée – 27 septembre 2017

Webmasteurs et référenceurs ont constaté des changements dans SERPS vers le 25/09, avec un pic le 27. Aucune mise à jour n’a été confirmée.

Google Jobs – 20 juin 2017

Google lance officiellement son portail d’offres d’emploi, incluant dans la recherche 3 offres d’emploi indépendantes. Les données sont collectées notamment depuis Linkedin, Monster, Glassdor, et Career builder.

Mise à jour non nommée – 17 mai 2017

Changements dans les classements sur plusieurs jours débutant le 09/05. Certains consultants comme Glenn Gabe y voient une mise à jour en rapport avec les critères de qualité de Google.

Google atteint les 50% de pages HTTPS – 16 avril 2017

La moitié des résultats organiques de page 1 étaient sécurisés https à la mi avril. Ce chiffre a augmenté de 75% fin 2017.

FRED – 8 mars 2017

Mise à jour majeure avec de gros impacts pour le référencement, notamment pour lutter contre le Spam : les sites de mauvaises qualité et privilégiant les contenus publicitaires sont sanctionnés.

Mise à jour non confirmée – 6 février 2017

Les changements d’algorithme qui ont commencé le 01/02 se sont poursuivis pendant une semaine complète, culminant le 06/02 . Les webmasters pensent qu’il s’agit d’élément séparés.

Mise à jour non nommée – 1 février 2017

Période de mises à jour algorithmiques commençant le 01/02 , avec un pic le 6. On ne sait pas s’il s’agit de plusieurs mises à jour ou d’une seule continue.

Pénalités pour interstitiels intrusifs – 10 février 2017

Google a commencé à appliquer des pénalités pour les interstitiels intrusifs et les pops up qui nuisent à l’expérience mobile avec l’avertissement de cette mise à jour 5 mois à l’avance. Changements entre le 10 et le 11/02 (mais de nombreux référenceurs ont détectés un impact minimal).

Mises à jour Google 2016 : Penguin, Possum, mobile friendly 2,..

Mise à jour non nommée – 14 décembre 2016

Plusieurs référenceurs ont vu de gros changements le 14/15 décembre. Google n’as pas confirmé de mise à jour

Mise à jour non nommée – 10 novembre 2016

Pic important le 10/11 et un autre le 18/11. Les webmasters n’étaient pas d’accord à savoir si la 1ere mise à jour était une prémice de la 2eme. Google n’a pas confirmé la mise à jour.

Penguin 4.0 phase 2 – 6 octobre 2016

La 2eme phase de Penguin est un retour en arrière (rollback) des précédentes mises à jour. L’activité post Penguin a eu un dernier pic le 06/11, mais il n’est pas clair s’il s’agissait de Pinguin ou d’une nouvelle mise à jour. Les variations des résultats ont baissé après le 06/10. A lire: Supprimer les liens de mauvaise qualité

Penguin 4.0 phase 1 – 27 septembre 2016

Lancée vers le 22-23/09, ce déploiement plus doux de Penguin dévalue les mauvais liens au lieu de pénaliser les sites. La mise à jour de penguin a pris plusieurs jours avant son déploiement complet (pic le 27/09).

Penguin 4 – 23 septembre 2016

Mise à jour majeure de Penguin en version 4. Il est maintenant intégré au coeur de l’algorithme et mis à jour en temps réel. Pénalise les sites avec des liens non naturels, avec des ancres de liens sur-optimisés,…

Baisse des résultats image – 13 septembre 2016

On enregistre une chute de 50% des SERP avec images et issus de la recherche universelle (images, vidéos, maps,..). Le changement des résultats de recherche universelle ont provoqué d’importants changement de classement, ce qui faisait surement parti d’une mise à jour beaucoup plus grande.

Possum – 01 septembre 2016

La communauté SEO a enregistré un changement majeur des résultats locaux: la zone de recherche est élargie, les entreprises avec la même adresses sont dé-dupliquées, l’ordre de saisie des mots clés a plus d’importance, les résultats locaux ne sont pas seulement en haut de page mais en milieu de page par exemple.

Mobile friendly 2 – 12 mai 2016

1 an après la mise à jour mobile initiale, mobilegeddon, Google a lancé une nouvelle version qui vient renforcer le positionnement des sites compatibles avec la recherche mobile. A lire: Optimiser son SEO pour le mobile

Mise à jour non nommée – 10 mai 2016

Plusieurs outils SEO ont montré un changement d’algorithme mais Google n’a pas confirmé.

Suppression de la colonne de droite Adwords – 23 février 2016

Grosse mise a jour de Google adwords puisque la barre liens sponsorisés à droite disparaît et la possibilité de voir 4 liens adwords en haut des pages de résultats de Google pour certaines requêtes concurrentielles. Ça signifie aussi des résultats naturels qui descendent plus bas dans les serps. Sur mobile, l’impact est encore plus grand car plus de place accordée aux pubs adwords au dessus de la ligne de flottaison.

Mise à jour non nommée – 08 janvier 2016

Plusieurs outils de suivis de l’algorithme ont enregistré un mouvement historique important, Google a confirmé une mise à jour majeure mais en précisant que celle ci ne faisait pas parti de Pingouin.

Mise à jour Google 2015 : RankBrain, Mobilegeddon, Panda, Pigeon,..

RankBrain – 26 octobre 2015

Google annonce que l’apprentissage automatique (machine learning) est en place depuis plusieurs mois. Son nom est Rank Brain et fait parti de l’algorithme de Google appelé HummingBird (Colibri). Son rôle est notamment d’interpréter les requêtes des internautes et de renvoyer des pages qui ne contiennet pas forcément les expressions recherchées, surtout pour la longue traine. RankBrain est le 3eme facteur de classement le plus influent. Le premier facteur étant le maillage interne de liens (internes et backlinks). Le second est le contenu. A lire: Optimiser son site avec un audit SEO de contenu.

Panda 4.2 – 17 juillet 2015

Mise à jour ou plus exactement rafraichissement de Panda en version 4.2 qui se déploie sur plusieurs mois. Les mêmes signaux que la précédente version sont appliqués. Il affecte 2-3% des requêtes contre 3-5% pour la version précédente.

Mise à jour qualité – 03 mai 2015

Après de nombreux rapports faisant état de changement (Phantom2), Google a reconnu qu’un changement d’algorithme majeure a eu une incidence sur les signaux de qualité, mais Google n’a pas revelé plus de détails. D’après certaines études, les signaux de qualité concernent la qualité des contenus et qualité de l’expérience utilisateur.

Mise à jour mobile Mobilegeddon – 22 avril 2015

Google a annoncé cette mise à jour de l’algorithme en avance, indiquant qu’ à partir du 21 avril il différenciera les classements pour les sites compatibles mobiles et non mobile. L’impact de cette mise à jour a été plus faible que prévu.

Mise à jour non nommée – 04 février 2015

Google n’a pas confirmé cette mise à jour, les avis divergent à savoir si elle a concerné panda ou Pingouin.

Extension de Google Pigeon – 04 février 2015

Extension de Pigeon au Canada, Royaume Uni et Australie.La mise à jour originale date de juillet 2014 aux Etats Unis.

Mise à jour Google 2014 : Penguin, Pirate, Payday..

Penguin en continu- 22 décembre 2014

Annonce de la mise à jour en continue de Pingouin plutôt que ponctuellement à des dates précises. Penguin pénalise les liens entrants artificiels.

Pirate 2.0 – 21 décembre 2014

2 ans après la mise à jour Pirate d’origine, Google a lancé une nouvelle mise à jour pour lutter contre le piratage de logiciels et supports numériques. Il pénalise notamment les sites de téléchargements ilégaux, torrents, etc…

Penguin 3.0

Google a lancé une mise à jour de Penguin qui rétrograde les sites qui ont des liens entrants de mauvaise qualité, cette mise à jour s’est étalée sur plusieurs semaines.

Mise à jour Google actualités – 01 octobre 2014

Changement d’affichage dans Google Actualités, la box « dans l’actualié » étend ses résultats au déla des sites médias traditionnels. les principaux sites d’informations on fait face à des importants changement de trafic. A lire: Optimiser son site pour Google Actualités

Fin de l’Autorship : balisage de l’auteur – 28 août 2014

Google annonce qu’il supprime la prise en compte de balisage de l’auteur (rel = author).

Mise à jour HTTPS/SSL  – 06 août 2014

Google annonce qu’il donne la préférence aux sites sécurisés, et ajoute que le HTTPS donnera un coup de fouet au classement.

Pigeon – 24 juillet 2014

Mise à jour qui a bouleversé le SEO, elle a modifié les résultats locaux et la manière dont les signaux de localisations ont été traités. Pigeon a créer des liens plus étroits avec l’algorithme local et son noyau.

Fin des images des auteurs dans les serps – 28 juin 2014

Google a annoncé le 25/06 que Google supprimerait toutes les photos d’auteurs des serps (Search Engin Results Page = Pages de résultats Google). Les images des auteurs sont supprimées définitivement le 28/06.

Payday loan 3.0 – 12 juin 2014

Cette nouvelle version de payday renforce la pénalisation des requêtes spammées. Elle vient un mois a peine après la précédente mise a jour qui concernait le contenu spammy.

Payday loan 2.0 – 16 mai 2014

Mise à jour Payday qui pénalise les sites utilisant des requêtes considérées comme spammy par Google. Des requêtes souvent utilisées par les spammers comme des requêtes pornographiques par exemple

Les sites avec trop de publicités pénalisés

Google a actualisé son algorithme nommé « top heavy », datant de 2012 et qui pénalise les sites avec trop de publicités au dessus de la ligne de flottaison (ce qui est affiché au dessus du scroll)

 

Mises à Jour 2013: HummingBird, Panda, Penguin, Phantom ..

Google réduit l’affichage de l’authorship dans les résultats – 19 décembre 2013

En 1 mois, 15% des requêtes n’affichent l’auteur dans les résultats Google pour les pages ayant inséré les balises auteurs

Penguin 2.1 – 4 octobre 2013

4 mois et demi plus tard, Google lance une nouvelle mise à jour de Penguin qui n’est pas une mise à jour majeure mais juste une actualisation des données.

Mise à jour Hummingbird (colibri) – 20 aout 2013

Google Humming permet de mieux comprendre les requêtes longue traîne et notamment la recherche conversationnelle, celle qu’on utilise en recherche vocale notamment. Cet algorithme basé sur la recherche sémantique permet de comprendre l’intention de recherche derrière les mots clés.

In depth Articles (articles de fond) – 6 aout 2013

Google ajoute un nouveau type d’actualités appellé « articles de fond » qui tend à mettre en avant les articles avec beaucoup de contenu et qui ont vocation à perdurer sur le long terme (evergreen). Pour 3% des requêtes, Google affiche un bloc de 3 résultats vers des articles de fond

Mise à jour Expansion du knowledgeGraph – 19 juillet 2013

Les résultats Google affichant le knowledgeGraph (bloc d’informations sémantiques  sur la colonne droite du moteur de recherche) ont progressé de plus de la moitié.

Mise à Jour Panda – 18 juillet 2013

Mise à jour qui a atténué certaines pénalités ultérieures de Panda.

Mise à jour payday – 11 juin 2013

Les requêtes dites spammy par Google ont été étendues de plus de la moitié.

Panda Dance – 11 juin 2013

Ce n’est pas une mise à jour Panda mais Matt Cutts a annoncé au SMX que Panda faisait des mises à jour tous les mois et qu’elles duraient pendant une dizaine de jours.

Penguin 2.0 – 22 mai 2013

4eme mise à jour de Penguin avec un impact modéré et ciblé au niveau de la page.

Phantom – 9 mai 2013

De nombreuses pertes de trafic ont été constatées sans avoir plus de détails sur la nature de cette mise à jour, d’où le nom de « phantom ».

Panda #25 – 14 mars 2013

Matt Cuts annonce la mise à jour Panda, en suggérant que ce serait surement la dernière avant son intégration dans l’algorithme. On verra que c’était pas vraiment le cas et que c’est intervenu plus tard.

Panda #24 – 22 janvier 2013

Google annonce la première mise à jour  panda de 2013, impactant 1,2% des requêtes. Panda pénalise principalement les sites comportant du contenu dupliqué

 

Ce qu’il ne fallait pas louper des nouveautés SEO et de Google ce mois-ci: Nouvel algorithme de correspondance neural, les nouveautés de Google annoncés pour ses 20 ans, nouveaux extrait enrichis, HTML et indexation, contenu caché sur  mobile, …

20 ans de google : nouvelles fonctionnalités

Pour ses 20 ans Google a annoncé des nouveautés, largement basées sur l’intelligence artificielle, qui vont sortir dans les semaines et mois à venir:

  • Résultats de recherche élargis « snippets » jusqu’à l’anticipation des requêtes en se basant sur ce qu’il sait de l’utilisateur
  • Possibilité de Publier des stories, format alliant texte, photos et vidéos éphémères, comme sur les réseaux sociaux (ex: instragram)
  • Pouvoir continuer ses recherches sur plusieurs jours en mettant de côté plus aisément les sites déjà visités
  • Il va renforcer la recherche des images en permettant d’identifier un objet pris en photo.
  • Google Feed devient Discover: L’écran d’accueil de Google sur Android qui donne des infos personnalisées sera dispo aussi sur le web et en bilingue pour ceux qui veulent

Nouvel Algorithme d’intelligence artificielle: La correspondance neurale

A l’occasion des 20 ans de Google Danny Sullivan a lancé une très grosse annonce sur l’existence d’un nouvel algorithme appelé Neural Matching ou “correspondance neurale” et qui impacterait déja 30% des requêtes.

Dans un tweet, Danny Sullivan parle d’une méthode pour mieux connecter les mots aux concepts. Pour l’illustrer, Voici une capture issue de la conférence de presse pour les 20 ans de Google:

Danny Sullivan qui parle de la correspondance neurale

Danny Sullivan qui parle de la correspondance neurale et preuve par l’exemple

On voit que les résultats ne contiennent pas les mots clés de la recherche. Google tente de comprendre ce que l’utilisateur est en train de chercher.

Dans un autre tweet, il dit aussi que la façon dont les gens recherchent est souvent différente de la manière dont les gens répondent et l’illustre comme ceci:

On voit que le même mot « change » prend différentes significations selon le contexte et Google le comprend. L’algorithme  de correspondance neurale se base uniquement sur la correspondance entre la requête et la page, sans recours à des signaux traditionnels comme les liens. Le brevet de l’algorithme indique qu’il agit en fait après l’algorithme traditionnel en réordonnant les résultats.

Toute cela indique que la rédaction des contenus doit se focaliser sur l’intention de recherche des internautes et inclure un vocabulaire riche avec des mots du même champ sémantique comme des synonymes mais pas que. L’objectif étant notamment de faire en sorte que Google puisse bien attacher le sujet d’une page à son concept sémantique.

Les nouveaux extraits enrichis de Google

Récemment, Google a lancé de nouveaux featured snippets (extrait enrichis), qui à partir d’une recherche suffisamment large, vous déroule plus d’informations sous la forme de réponses directes.  Sur l’exemple ci-dessus, on voit bien le snippet principal qui donne une définition de « emergency fund » et en dessous, des panneaux déroulants qui découpent le sujet recherché en sous-rubriques.

Au delà de cette mise à jour, ca donne des idées sur la manière dont Google perçoit un sujet et sur comment bien structurer les contenus d’un article par exemple.

Ces liens peuvent éventuellement renvoyer vers votre site, si votre contenu est assez clair et explicite pour répondre à ce découpage

L’HTML pour indexer son contenu plus rapidement

John Muller de Google, en réponse à une question, affirme que Google crawl en 2 passes. Une première passe où Google explore uniquement le HTML et une deuxième passe où Google crawle la page entière et notamment le javascript. Entre ces 2 passes, il peut se passer quelques jours ou quelques semaines.

Il est donc important que Google puisse voir le contenu le plus important dès la première passe. Et pour être sur que son contenu soit indéxé rapidement et entièrement indéxé, il faut donc privilégier le HTML. Je vous recommande cet article pour plus d’infos sur le crawl Googlebot du javascript.

Les pénalités manuelles expirent avec le temps

Les pénalités manuelles, décidés par des actions humaines, expirent dans le temps et sont remplacés par des pénalités algorithmiques,. Par exemple, si un site a été pénalisé manuellement pour cause de mauvais liens, le filtre Google Penguin intégré au coeur de l’algorithme de Google, peut prendre le relais et adresser la pénalité automatiquement. Ca veux dire aussi que des pénalités manuelles peuvent être levées avec le temps sans qu’aucun algorithme prenne la relève.

La nouvelle search console sort de sa béta

La nouvelle search console devient la version par défaut. On y retrouve des versions remaniées des anciens rapports, quelques nouveautés mais il manque encore des rapports comme les statistiques d’exploration, l’outil de test du robots.txt, l’outil de changement d’adresse et beaucoup d’autres. Je pense qu’ils auraient pu rester en béta et pour l’instant l’ancienne search console reste accessible heureusement.

Contenu caché sur mobile

Selon ce qu’a déclaré Google à de nombreuses reprises, et notamment dans cette vidéo, au sujet de l’index mobile first:

  • les contenus cachés (onglets, accordéons,.) sont acceptables, ils sont traités comme du contenu normal
  • ils se classent tout aussi bien que le contenu visible directement

En effet, sur l’ancien index « desktop » le contenu caché pouvait être ignoré, mais visiblement ça devrait pas être le cas avec le nouvel index mobile first

Mais selon une étude de dejan marketing, les contenus cachés sur mobile first  restent dévalués et ils préconisent de les éviter. Cette étude parait un peu bancale et sont en attente d’autres tests pour confirmer leur dires. Mon avis perso est qu’il faut continuer à mettre les contenus les plus importants visibles directement, ne serait ce que pour l’éxpérience utilisateur et d’utiliser les systèmes d’onglets avec parcimonie.

veille seo: mise à jour mobile first

Beaucoup de nouveautés ce mois-ci avec le déploiement de la mise à jour  mobile Index First, d’autres mises à jour de Google, un résumé de ce qu’il faut retenir du SMX (Search Marketing eXpo) américain, etc..

la Mise à jour mobile first

Notification via la search console d'une migration vers l'index mobile first

Notification via la search console d’une migration vers l’index mobile first

On y est, c’est la première fois que Google confirme le déploiement de la mise à jour mobile first sur un large nombre de sites depuis octobre lorsqu’uniquement un petit nombre de sites étaient testés. Google a fait plusieurs annonces:

  • les webmasters seraient notifiés via la search console que le site a migré (voir image ci-dessus)
  • Seul les sites compatibles mobile seront migrés sur le nouvel index mobile de Google
  • Les sites en phase de migration verront une augmentation importante du crawl du Googlebot pour smartphone. Je vous recommande cette étude de cas sur l’analyse de Googlebot mobile et où on voit justement ce pic de crawl.
  • Google affichera la version mobile dans les pages de résultats
  • La version en cache accessible via les pages de résultats sera la version mobile

Cette annonce laisse penser qu’en réalité cette mise à jour a déjà commencé comme le confirme l’étude de cas citée plus haut.

Gros efforts pour de gros changements à venir, comme le confirme John Muller au dernier SMX. Il est plus que jamais temps de rendre son site compatible mobile et d’améliorer la vitesse du site. Une mise à jour tenant compte de la vitesse des pages sortira en juillet et qui est directement liée à cette mise à jour Mobile First de Google. Plus d’informations sur comment se préparer à cette grosse mise à jour Mobile de Google et qui va toucher tous les sites web.

Google confirme une large mise à jour en mars

Certains d’entre vous ont peut-être vu une baisse de visibilité ou une hausse début mars. Google confirme qu’il s’agit d’une mise à jour large de son algorithme déployé le 7 mars et comme il en fait plusieurs fois dans l’année. Cette mise à jour ne s’attache pas forcément à un point précis comme penguin, Panda et autres animaux mais il s’agit d’une mise à jour globale de son modèle de positionnement avec pour but de réévaluer certains sites sous-positionnés. Alors si votre site a baissé en trafic, ca ne veux pas dire qu’il s’est fait pénalisé mais que d’autres sites ont rééavalués à la hausse et sont passés devant.

 

SMX: La recherche vocale

La recherche vocale via smartphone ou Google home notamment est en pleine expansion. Google travaille d’ailleurs à ajouter des rapports sur la recherche vocale à la search console.

SMX: Les critères de classement Google

Au SMX, Google a apporté quelques précisions:

  • Les réseaux sociaux ne représentent pas un critère de classement
  • Google ne traite pas les extensions de domaines en .com différemment des autres. En revanche, il en va autrement pour les extensions géolocalisés: .fr, .co.uk, etc.. notamment pour des requêtes géolocales.

Google affiche des réponses sans résultats

Après une rapide expérimentation, Google a lancé aux états unis un affichage où il affiche uniquement la réponse à la requête sans aucun autres résultats. Ça ne fonctionne que pour des requêtes qui ne souffrent d’aucune ambiguité comme des requêtes du type: « quelle heure à los angeles » « 5+6 », etc.. On voit déjà des réponses directes à ces requêtes dans les résultats Google, sauf que là Google n’affiche rien d’autres.

Google a déclaré que pour ce type de requêtes, les internautes vont rarement voir la liste des résultats et si malgré tout, ils veulent voir tous les résultats, ils peuvent cliquer sur « voir tous les résultats ». Pas encore en France au moment où j’écris mais ca ne saurait tarder

Relifting de Google My business

Le tableau de bord Google my business a reçu quelques modifications ce mois-ci:

  • Plus besoin de basculer entre la vue carte et la vue liste, tous les utilisateurs ont la même interface
  • Le nouveau tableau de bord est plus simple, vous pouvez éditer directement vos établissements dans la même fenêtre
  • Toutes les fonctionnalités Google my business comme « posts » et « insights » sont facilement disponibles via la colonne de gauche
  • Plus rapide

Regardez par vous même les nouveautés Google my business !

La nouvelle search console continue de s’étoffer

La sortie en béta de la nouvelle search console de Google en février était quelques peu prématurée si vous voulez mon avis tant il manquait de fonctionnalités. Ce mois de mars a vu heureusement quelques nouveautés bien venues comme on le voit sur ce tweet de Google:

Ceci dit, j’utilise encore l’ancienne version pour l’instant, car il manque encore beaucoup de choses.

Google Image affiche des vrais légendes

Jusqu’à présent, sur mobile, lorsqu’on allait sur Google Images, on avait uniquement l’adresse du site qui apparaissait sous l’image. Maintenant, on a aussi en guise de légende le titre de la page sur laquelle se trouve l’image. A noter que la reprise du title en légende d’image se limite à 34 charactères, moins que la taille du title affiché dans les pages de résultats mobile de google. D’où la nécéssité de mettre les mots les plus importants au début du title.

Nouveaux Outils SEO mobile

outil google qui compare la vitesse sur mobile entre différents sites

outil google qui compare la vitesse sur mobile entre différents sites

La vitesse fait partie des points essentiels de la nouvelle mise à jour Google Mobile first et fera même l’objet d’une mise à jour de l’algorithme en juillet. Google, pour aider les marketers à se rendre compte de l’importance de la vitesse sur mobile a sorti 2 nouveaux outils : le speed score card et Impact Calculator. Le premier sert à comparer la vitesse sur mobile de son site avec d’autres sites. Et l’autre permet de simuler le chiffre d’affaire que vous pouvez gagner en accélérant votre site.