Articles

Voici la veille SEO du mois de novembre avec tout ce qu’il ne fallait pas rater:

Nouvelle fonctionnalité: Autres questions posées

Débarqué déja aux US et appelé PAA (People Also Ask), cette fonctionnalité arrive en France et risque bien de bouleverser les choses. En cherchant par exemple sur Google « comment migrer en https« , on voit apparaître une nouvelle onebox intitulée « Autres questions posées ». Et ce n’est pas tout, en cliquant sur les flèches vers le bas on voit les réponses à ces questions sous forme d’accordéons. Et j’ai remarqué aussi qu’en cliquant sur chaque question, on a au fur et à mesure de nouvelles questions qui apparaissent. Ça fait beaucoup de réponses directes même si bien souvent la réponse est partielle et demande d’aller sur le site pour avoir une réponse complète. Ca confirme aussi l’intérêt pour son référencement d’ajouter à son planning éditorial des articles sous forme de questions si ce n’est pas déja le cas. Je vous laisse tester.

Nouveautés Google trend

Google trend montre à présent des données de youtube, Google news, google shopping et Google image. C’est pas révolutionaire mais c’est toujours bon de connaitre les tendances de recherche ailleurs que sur le moteur de recherche classique

Smallthanks: nouveau service Google pour valoriser vos avis

Google a sorti un nouveau service nommé Smallthanks qui permet de créer de jolis posts à partir des avis de vos clients et à partager sur vos réseaux sociaux. Une bonne idée pour booster google mybusiness. Pour l’instant, c’est disponible qu’aux US mais dés que ca sort en france, je vous en parle

Goolge va pénaliser les pages AMP qui ne correspondent pas aux pages canoniques

A partir de février 2018, Google va regarder de plus prés si vos pages AMP (version mobile optimisée) ont bien le même contenu que leur équivalent non-AMP. Si ce n’est pas le cas, les pages AMP ne s’afficheront plus dans les caroussels sur mobile. Google fait ça qu’il a remarqué que certains sites de news par exemple utilisaient les pages AMP comme des « teasers » avevc un lien vers la page complète au format « normal ». Source

Google prévient qu’il pénalisera les sites avec de fausses microdonnées: évènement

Les balises schema.org utilisées pour afficher les évènements (dates de concerts, spectacles,..) est bien pratique pour les sites qui présentent ce type de contenu car ça leur permet d’avoir des extraits enrichis sur les pages de résultats de Google et donc une visibilité accrue. Mais ceux qui abusent de ces balises pour justement profiter de cet encart plus gros, risquent d’être pénalisés. Source

Google va arrêter de crawler l’ancienne méthode AJAX

Google va continuer de crawler et indexer les urls de type « #! », mais il le fera directement le deuxième trimestre 2018 sans avoir besoin que le serveur du site lui envoie un snapshot html comme auparavant. Çà signifie aussi qu’il va crawler et indexer toutes les urls avec #!. Pour les sites en ajax, à vérifier que toutes les urls en #! sont bonnes à indexer. Google donne aussi quelques conseils  aux webamsters

Google va afficher plus d’informations sur les sites d’actualités

Pour continuer à lutter contre les « fake news », google va enrichir son knowledge graph lorsqu’on recherche des informations sur un éditeur de news: les sujets les plus souvent traités, les récompenses journalistiques obtenues, les commentaires depuis des services tiers. Source

Google change ses sources pour le traffic venant de Google actualités

Pour suivre les visites de google actualités, il fallait suivre jusqu’à présent la source “news.google.com”. Maintenant, il faudra suivre aussi “news.google.com”. La différence est que “news.google.com” inclut le trafic venant des applications mobile, du web mobile et des flux RSS alors que “news.url.google.com” inclut le trafic venant du trafic sur ordinateur et aussi les flux rss. Source

On est tous très occupé et pas toujours évident de suivre toutes les nouveautés chez Google. Rien de tel qu’une synthèse de ce qui s’est passé dans le search ce dernier mois. Je vous invite à suivre la newsletter mensuelle du SEO avec cette veille et les guides SEO.

Le mobile first est lancé

Gary Illyes, analyste chez Google, a annoncé officiellement à la dernière conférence SMX de New York, que la mise à jour mobile first était très lentement en cours de déploiement. C’est quelques jours après un discours de John Muller qui a dévoilé, officieusement, que quelques sites étaient passés à l’index mobile first pour faire des tests. Vous pouvez voir le moment de la vidéo où il en parle à la 51ème mn.

Les résultats de recherche ne dépendent plus de l’extension de domaine Google

Une recherche sur 5 est géolocalisée d’après Google, cette mise à jour a donc pour but de facilité l’expérience utilisateur. Jusqu’à maintenant, lorsqu’on allait sur Google.fr, on avait des résultats en français car on est sur du .fr, et bien à présent, la langue choisie pour afficher les résultats de recherche sera en fonction de l’endroit où on se trouve et non en fonction de l’extension Google (.fr, .co.uk, …). Donc, le fait de changer dans son navigateur l’extension Google par un autre pays ne changera pas les résultats.

Pour choisir manuellement un autre pays, il faudra passer par « paramètres de recherche > Langues ». Le mieux c’est encore de tester par vous même de modifier l’extension Google .fr par autre chose.

Toujours plus de fonctions AMP

On l’a vu dans les autres de veille, Le projet AMP est central chez Google et ce mois-ci on voit encore quelques nouveautés:

  • Possibilité d’ajouter des animations lors du scroll (effets parallax, zoom léger, effet de fondu d’image, etc..)
  • Barre de scroll responsive
  • Suivi analytics natif des vidéos
  • Amélioration de la reconnaissance de l’utilisateur lorsqu’il passe d’une page AMP à une page non AMP pour le suivi analytics

Plus de détails sur ces mises à jour ici

Fin du first click free, vive le flexible sampling

Le premier clic gratuit est un système à destination des médias qui publient des articles payants et qui veulent être référencés sur Google. Avec ce système, le visiteur peut consulter 3 articles gratuitement après jour avant d’être invité à payer si il veux en consulter davantage. Ce faisant, ça permet à Google d’indexer le contenu de ces articles, ce qui est impossible pour les médias payants qui n’utilisent pas le first click free et qui ne peuvent pas être référencés.

Le flexible sampling laisse le choix a plus d’options: limite d’articles mensuelles, affichage d’un extrait gratuit, et bientôt un système d’abonnement entièrement géré par Google. Pour la mise en place c’est par ici

Danny Sullivan rejoint Google

Danny Sullivan, un guru du SEO, fondateur notamment de sites SEO comme search engine land, de l’expo SMX (Search Marketing Expo) , éminemment respecté dans le search, rejoint Google. Son rôle sera de faire l’agent de liaison entre la communauté du search et Google. Espérons que ce sera vraiment le cas, car ces derniers mois, on a très peu de communications officielles de Google sur leurs mises à jour.

D’ailleurs, cela coïncide avec la sortie d’un formulaire à destination des webmasters / SEO pour poser des questions à Google. Sans doute que des courtes vidéos explicatives seront prochainement produites par Danny Sullivan, à la manière d’un Matt Cutts en son temps.

Mise a jour des critères de classement le 7 octobre

De nombreux changements dans les pages de résultats ont pu être constatés comme le confirme les outils de suivi des serps comme algooroo:

le forum webmasterworld révèle également de nombreux changements avec des sites qui ont baissé ou progressé en trafic de 10 à 20% en moyenne . Bien sur, pas de confirmation de Google, peut être un rapport avec Fred mais rien d’officiel.

 

Google utilise l’analyse des sentiments pour classer les résultats ?

C’est ce que semble avoir dit Gary illyes lors de l’événement state of search d’après de nombreux tweets:

J’ai pas mis tous les tweets ! Ceci dit, un certain Kenichi Suzuki a contredit cette interprétation de nombreux tweetos, j’ai regroupé ces échanges dans ce moment twitter. Peut-être qu’il parlait de la co-citation, soit la mention d’une marque sur d’autres sites même sans lien, fait parti des critères jugeant de la qualité d’un site. L’analyse des sentiments ne servant qu’à ajouter plus de contextualisation, positive ou négative, à la co-citation.

Un titre différent pour Googlebot et Googlebot mobile ?

Une petite question passé inaperçue mais qui mérite de remettre les choses au clair. Googlebot et Googlebot mobile sont très proches ces derniers temps et lors du passage total du mobile first, les choses vont basculer, raison de plus d’avoir un contenu identique entre mobile et ordinateur, avis à ceux qui n’ont pas un site responsive.

Nouveauté Google tag manager: le suivi du scroll

L’outil web analytics Google tag manager permet à présent de manière native de suivre le comportement des utilisateurs lorsqu’ils scrollent une page web. L’excellent article de Simo Ahava permet d’en savoir plus sur son intégration.

Comment les liens dans le menu, le footer, ou dans le contenu impactent le SEO ?

Un article intéréssant de rand fishkin (en anglais) sur l’impact des différents types de liens internes et leur impact SEO. Je le trouve intéressant car il recoupe de nombreux points que j’ai déjà abordé dans mon guide sur le maillage interne (en français 🙂 ) avec notamment le fait qu’un lien très cliqué aurait plus de poids.

C’est une bonne idée de corriger les liens entrant en 404 !

Même si Google n’est pas fan de netlinking, Gary Illyes a affirmé qu’il y a souvent des opportunités à corriger les liens entrants en 404.

Attention aux modifications de dates des articles

Pratique courante chez les sites d’actus chaudes, la date des articles étant un critère fort pour apparaître sur Google news, la date de publication est modifiée pour remonter dans les résultats. Pour les articles persistants, le choix d’afficher de fausses dates plus fraîches ou pas de dates du tout, est aussi une pratique courante visant à améliorer le taux de clics. C’est une pratique identifiée par Google depuis un moment et il semblerait qu’ils travaillent dessus pour pénaliser les sites ayant recours à ce genre de méthodes. C’est ce qu’a dit Gary Illyes à la conférence stateofsearch, reporté ici sur ce tweet:

J’espère que ça vous a plu !

Un nouvel article de veille qui synthètise les actualités SEO marquantes du mois écoulé avec beaucoup de mobile au menu. Et pensez à la newsletter pour ne rien rater de ces digest SEO et recevoir aussi nos derniers guides avancés SEO et Inbound Marketing.

Pensez à migrer avant le mobile first index

La prochaine mise jour majeure de Google  » mobile first index » n’est pas prévue avant 2018 et sera lancée par lots. Cette mise à jour prendra en compte en priorité la version mobile d’un site sur la version ordinateur. Ça signifie que les sites qui ont un site mobile dédié de type m.mondomaine.com ou autres, deviendra leur version principale. C’est dangereux car souvent la version mobile dédiée est moins riche et moins optimisée que la version ordinateur.

Et Comme le signale John Muller dans une vidéo, si vous migrez votre m. vers un site responsive après cette mise à jour mobile first index, c’est comme si vous migrez vers un nouveau site, et ce sera beaucoup plus long et sujet à de grosses variations de positions. Voici une transcription d’un extrait de la vidéo:

With the mobile first index, when that comes, obviously that will be a bit different. Because that will be like your are moving your canonical page to a different URL. So that is something where if you plan on doing a change from an m-dot site to a responsive site it is probably a lot easier to do that now then to wait until the mobile first index has come out. Because with the mobile first index moving the canonical pages, which means you are doing kind of a site migration, which means you will see a lot more fluctuation as it gets processed.

Si vous avez un site #mobile dédié pensez à migrer avant le mobile first index Cliquez pour Tweet

En savoir plus: Comment se préparer à l’index mobile first ?

Google recommande que le site mobile soit équivalent au site desktop

Toujours pour bien se préparer à cette mise jour « mobile first index », John Muller conseille d’avoir un site mobile identique au site ordinateur:

Contenu caché et mobile first index

Google confirme que le contenu caché dans des onglets est Ok avec le mobile first index. Pendant des années Google nous dit que le contenu caché dans des onglets a moins de poids et peut être ignoré par les algorithmes de Google. Avec la prochaine mise à jour Mobile first index, c’est en passe de changer vu que c’est massivement utilisé sur mobile.

Transcription de la vidéo de Jonh Muller sur le sujet:

So with the mobile first indexing will index the the mobile version of the page. And on the mobile version of the page it can be that you have these kind of tabs and folders and things like that, which we will still treat as normal content on the page even. Even if it is hidden on the initial view.

Google arrête google instant

Google instant lancé en 2010 est arrêté, il s’agissait du chargement automatique des résultats de Google à mesure que l’internaute tape sa requête. A ne pas confondre avec l’auto complétion avec des suggestions de requêtes (google suggest). D’après Google, La raison de cet arrêt est de rendre les visites sur mobile plus fluide, d’autant plus que l’expérience sur mobile est différente que celle sur ordinateur. Encore un signe du virage de Google vers le mobile first.

Chater via google my business

Les utilisateurs de google my business pourront désormais chater directement avec leurs visiteurs sur mobile. Lorsque vos visiteurs verront la box google my business de votre entreprise dans une page de résultats Google, les utilisateurs d’android auront la possibilité de vous envoyer des messages avec le nouveau service de messagerie Google « Allo » ou l’application native de messagerie d’IOS pour ceux qui sont sur Apple. Une bonne manière de promouvoir leur logiciel de messagerie mobile…

Nouveau Google search console

Une nouvelle interface de google search console a vu le jour et commence à être déployée. A voir si des nouveautés accompagneront la refonte graphique.

Le format AMP continue de cartonner

Ces derniers mois et semaines ont vu la progression importante de l’adoption du format AMP (Accelerated Mobile Pages). C’est Grace à ce format  nativement optimisé: 6 fois plus rapide qu’une page mobile en moyenne, un positionnement privilégié par Google, plus de trafic, des revenus supplémentaires grâce aux publicités,… même si on pourra y opposer des signaux moins bons comme des mauvais taux de rebond surtout lorsque ces pages sont mal construites et n’incitent pas à rester sur le site.

Mais on pourra surtout noter les nombreuses évolutions favorisant ce nouveau format:

  • L’introduction de la publicité: publicité adwords, adsense au sein des pages avec introduction récente des vidéo ads
  • Plus d’interactivité avec amp-bind, une alternative au javascript grâce à des éléments AMP prédéfinis
  • Les carrousels d’images, les vidéos, amp-lightbox pour des popups plein écran comme des images, les listes d’éléments (amp-list)
  • Diffusion de contenu en live (live-list), amp-accordion pour les éléments du menu, le call tracking
  • Amp-analytics pour le suivi analytics qui était mal comptabilisé auparavant
  • Et récemment les formulaires (amp-form)

Voici une présentation de quelques une de ces nouveautés au dernier SMX:

Google now évolue et est renommé « the feed »

Google now, qui permet d’afficher du contenu personnalisé en fonction du lieu, de l’heure de la journée, du calendrier, de l’historique de recherche afin d’anticiper les besoins de l’internaute, est rebaptisé « the feed ». Parmi les nouveautés, la possibilité de suivre des sujets présélectionnés de manière algorithmiques par Google. Google Now bien que fortement orienté mobile, sera aussi porté sur ordinateur dans quelques semaines.

Google image affiche les vidéos et les recettes

Des modifications dans les balisages schema.org des vidéos et des recettes permettent à présent de les afficher également sur Google images mobile:

Mise à jour du 25 juin ? Rien ou presque

Enfin, il y a bien eu de grosses variations dans les pages de résultats de Google le 25 juin mais pas de confirmation de Google bien sur et pas non plus de modèles clairs permettant d’expliquer ces variations. Certains parlent de retour en arrière suite à certains sites ayant été pénalisé par la mise à jour FRED et ayant recouvert leurs positions le 25 juin. C’est peut-être une mise à jour de FRED, c’est à dire un meilleur calcul de la qualité des contenus (sémantique et UX) mais rien ne le confirme.

 

Voici un nouvel article de veille qui résumé les principales actus et nouveautés Google. Ou pourquoi faire un article entier pour une info qui tient en une ligne. Autant faire un article avec pleins d’infos d’une ligne. Continuez de suivre mes prochains articles de veille dans mes newsletters mensuelles avec la veille mensuelle et les guides.

Mise à jour de Google sur la qualité le 17 mai:

Mise à jour google 17 mai 2017

visibilité d’un site suite à la mise à jour Google le 17 mai 2017

Le 17 mai eut lieu de nombreux changements dans les résultats de Google mais pas non plus au niveau d’un fred ou d’un penguin. Cela semble être un nouvel ajustement des mises à jours « quality update ». D’après les premiers constats sur les sites impactés, cela touche:

  • La qualité des pages tant au niveau du contenu que de l’expérience utilisateur: Les sites impactés étaient notamment des sites dont le contenu ne répondaient pas aux attentes des internaute
  • Trop forte monétisation des pages: les sites impactés ont souvent une stratégie de monétisation trop agressive.
  • Voir l’article de Glenn Gabe pour plus d’infos

Google plus tolérant sur les données structurées: Avis

Google  mis à jour ses guidelines sur les données structurées, données qui permettent des extraits enrichis sur les pages de résultats du moteur comme les étoiles par exemple. La principale nouveauté est justement le balisage des commentaires, à présent, donner une note n’est plus obligatoire.

Supprimer le javascript améliore de 6% le trafic organique en moyenne: Distilled a testé des sites qui ont supprimé leur dépendance au javascript pour l’affichage de leur contenu et des liens. Ce qui a révélé une augmentation de 6% du trafic organique en moyenne sur les sites testés. Ça tendrait à prouver que même si Google arrive plus ou moins à crawler le javascript, il n’y accorderait pas le même crédit qu’au bon vieux html.

Google confirme que la suroptimisation nuit au positionnement:

La suroptimisation concerne notamment les abus au sujet de la création de liens entrants vers son site ou encore les abus dans les ancres de liens internes ou externes. C’est penguin, un filtre directement intégré dans l’algorithme de Google qui est chargé de tracker la sur-optimisation

Le HTTPS ne sera pas boosté davantage dans les critères de classement de Google: 

Google avait annoncé que le HTTPS était un signal de positionnement en 2014, ils ont décidé d’y mettre un frein visiblement d’après la déclaration de Gary Illyes:

A ce sujet, je vous renvoie vers cet article pour passer son site en https et assurer son référencement

Les ancres de liens et les alt, c’est bien :):

Sans doute évident pour beaucoup de référenceurs, mais souvent oubliés ou mal fait, John Muller confirme en tout cas que remplir ses balises alt et ses ancres aide Google à bien contextualiser le contenu de la page:

Ah oui, c’est Olivier qui a posé la question, quelle star ! 🙂

Google pourrait lancer l’index mobile first par lots:

John Muller, lors d’un hangout vidéo a dit qu’il se pourrait que Google teste d’abord le nouvel Index Mobile First sur plusieurs groupes de sites avant de le lancer plus globalement. Pour rappel, ce changement majeur de Google et qui devrait arriver avant la fin de l’année, devrait prendre en compte en priorité la version mobile d’un site dans son crawl, l’indexation, le contenu et le calcul de ses signaux de classement. Aujourd’hui, l’index de Google est basé essentiellement sur la version ordinateur d’un site, donc si votre site n’est pas mobile friendly ou que c’est un site séparé (non responsive), il y a un risque.

Les 404 ne gaspillent pas le budget de crawl:

John Muller, a affirmé sur twitter, que le crawl de Googlebot sur les pages 404 étaient moins prioritaires que le crawl des pages en code 200. Ça signifie qu’il va recrawler les erreurs 404 qu’il connait déja seulement après les pages « normales », ce qui n’impacterait donc pas le budget de crawl. Bien sur, ça ne concerne que les vieilles 404 et pas les nouvelles, car avant de savoir qu’une page répond en 404, il faut bien la crawler une première fois. Plus d’explications sur le budget de crawl sur cet article.

les visiteurs AMP et non AMP bientôt unifiés:

J’en parlais déjà dans un article de veille mensuelle précédent, actuellement Google analytics sépare les visites entre les pages AMP (Accelerated Mobile Pages) et les pages « normales ». Techniquement, ça parait logique car les pages ne sont pas servies depuis le serveur qui héberge le site mais depuis les serveurs de cache de Google ou autres partenaires AMP. Dans la pratique, en revanche, ça n’a pas de sens, et si vous avez installé le tracking anaytics de vos pages AMP, vous remarquerez que les visites vers ces pages créent un taux de rebond anormalement élevé , des visiteurs comptés plusieurs fois, les visites AMP comptés  en trafic référent, etc… Google dit travailler à corriger tout ça, il était temps.

AMP pour adwords et ads display:

Google a annoncé la possibilité pour les annonceurs adwords d’utiliser leurs pages AMP pour leurs campagnes adwords. Pareil pour les ads display qui pourront s’afficher sur les pages AMP:

En octobre 2017, les sites non https seront labellisés « not secure »

Google avait déja annoncé la couleur et c’est maintenant confirmé, dès octobre 2017, les sites qui ne seront pas passés en https auront la mention « not secure » sur chrome lorsque les visiteurs rentrent des données sur des pages HTTP, c’est à dire des blocs de commentaires, des barres de recherche, des formulaires, etc… Moins impactant, le label « not secure » s’affichera aussi lorsqu’on navigue en mode navigation privée (Merci @aysunakarsu pour la correction de l’actu). Même si le boost https est minime et qu’il ne compte plus bouger, le pogosticking (retour depuis le site vers Google) et l’impact indirect sur le positionnement devrait se faire sentir pour les sites non-https.

L’affichage des avis sur les hotels sera plus joli

Google a complètement revu l’affichage des avis d’hôtels sur ses pages de résultats, c’est cool on aura plus besoin d’aller sur le site avec ça… euh, ça dépend pour qui.

Google prépare son moteur de recherche d’emploi

Google lance son bouton acheter en beta pour les annonceurs google shopping

bouton acheter sur google shopping

bouton acheter sur google shopping

En projet depuis juillet 2015, c’est seulement maintenant que Google lance en toute discrétion son bouton acheter sur google shopping. Les commerçants élligibles pourront afficher un bouton acheter sur leurs annonces produits. Pas d’annonces officielle de Google pour l’instant mais on peut voir la capture ci-dessus sur le merchant center. C’est Amazon qui va faire la gueule…

 

 

Voici la veille SEO mensuelle d’avril avec tout ce qu’il ne fallait pas rater sur les mises à jour de Google, nouveautés et réponses données par Google lors du dernier SMX West:

  • Le fact checking de Google déployé partout dans le monde

La vérification de l’information est devenu un enjeu pour une société démocratique et aussi un enjeu de crédibilité pour les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, La mise en avant des articles de fact checking (articles qui vérifient les sources et la véracité d’informations ou certaines rumeurs), dont je vous ai déja parlé et lancé en octobre dernier aux US et UK, est à présent déployé dans le monde.
Mais Ce n’est pas encore suffisant et pas encore suffisamment développé, il suffit de voir les fausses informations (Fake news) qui ont circulé pour les élections américaines et propagé par des groupes militants de Trump, et aujourd’hui au niveau des élections françaises. Cette mise à jour de Google a pour but de mettre en avant ce type d’articles par exemple: 11 fake news sur Emmanuel Macron et ainsi aider à dénoncer des rumeurs propagées généralement par l’extrême droite dans le monde et sur internet, appelé aussi « fachosphère ». Source

D’autres initiatives ont eu lieu comme les « related articles » de Facebook qui met avant des articles proches et émanant d’autres sources afin que l’internaute puisse croiser l’information. Il y a aussi le lancement en France du site Crosscheck , projet à l’initiative du réseau de fact-checking « First Draft » et de Google News Lab, qui tord le coup aux rumeurs et fausses informations.

  • Le projet Google Owl pour mettre fin aux fausses informations

Au delà de ça, Google renforce son arsenal anti fausses informations avec le projet Google Owl. Projet qui a pour but de renforcer le positionnement des sites qui font autorité et de permettre à l’internaute d’alerter le moteur de recherche via des formulaires sur des mauvaises suggestions de recherches ou encore des réponses directes trompeuses (featured snippets). Ce projet concerne aussi les évaluateurs de résultats de Google (les google quality raters) qui ont reçu de nouvelles directives afin d’identifier les fausses informations, des théories du complot, des thèses négationnistes, etc..
On s’en rend pas trop compte en France mais depuis quelques mois, Google subit une crise majeure de crédibilité de ses résultats aux US.  Des informations choquantes et erronés sont affichées sur son moteur de recherche dans les résultats « normaux » et les résultats directs relayés par Google assistant sur Android pour les recherches vocales et Google Home.

  • 5 millions de recettes sur Google Home

Google Home, l’assistant personnel de Google, prévu en France pour septembre logiquement, est capable à présent de vous accompagner pour cuisiner 5 millions de recettes. Source

  • Google utilise le CTR pour les résultats de type questions réponses

Gary  illyes de Google a affirmé au dernier SMX que le CTR (taux de clics) était utilisé comme critère de positionnement pour les ages de type questions réponses

  • Est ce que les signaux sociaux sont utilisés par Google ?

Gary  Illyes répond à cette question récurrente par non. Il ont essayé par le passé mais ont abandonné l’idée

  • AMP pour les sites e-commerce est prévu

Si l’on en croit la roadmap AMP, Les pages AMP (Accelerated Mobile Pages), pages optimisées pour les mobiles, vont faire leur apparition dans les carrousels AMP pour les sites e-commerce

  • Nouveau schéma pour les produits similaires : ecommerce

Pour la recherche d’images, Google affiche désormais sur les résultats mobiles une nouvelle fonctionnalité « produits similaires ». Pour que les images des fiches produits soient éligibles à cette fonctionnalité, elles doivent comporter le balisage sémantique schema.org product avec le nom du produit, la référence de l’image, le prix, la monnaie, la disponibilité.

  • Nouveau schéma pour les restaurants

Toujours dans les données structurées mais pour les menus de restaurants cette fois. source

  • Google cherche à comprendre et à influencer le consommateur

2 nouveaux brevets ont étés  accordés à Google sur la compréhension du comportement d’achat du consommateur et sur ses potentiels erreurs, et un autre brevet sur comment il peut le guider dans son parcours d’achat sur smartphone. Brevet 1 / Brevet 2

  •  Le mobile first pour la fin de l’année

L’index mobile first, l’index Google qui donne la priorité aux résultats mobiles VS les résultats ordinateurs actuellement, sortira pour fin de l’année d’après Gary illyes. Ca recule, ca recule… mais préparez vous.

  • Google teste les clips suggérés

Google teste une nouvelle fonctionnalité où il renvoie directement à un endroit précis d’une vidéo à des requêtes du types « comment ».

 

clip suggéré

  • L’age du domaine pas important ?

A la question « Est ce que l’age d’un domaine est important dans les pages de résultats ? » John Muller, de Google, à répondu Non. Bon, c’est pas la première fois que John Muller sort des réponses controversées, comme pour les redirections 302 censées agir comme les redirections 301,  alors je mettrais de grosses pincettes sur cette info.

Bon voila, je crois que c’est tout pour ce mois-ci, voici le lien vers la newsletter mensuelle pour ne rien rater des actus SEO et profitez aussi de nos guides avancés.

Je reviens avec mon article de veille mensuel que j’étale sur 2 mois pour cette fois car je ne l’ai pas fait le mois dernier et car il y a pas mal de nouveautés. L’intérêt de ce type d’article de veille synthétique sur une période longue c’est d’avoir le recul nécessaire sur tel ou tel update de Google ou autres actus Google. Ce n’est pas toujours possible avec des actualités quotidiennes ou même hebdomadaires.
De plus, Google communique de moins en moins sur ses mises à jours, et il est souvent nécessaire de recouper empiriquement plusieurs données (de mes clients et de confrères) pour tirer des conclusions, ce qui demande là aussi du recul et du temps. Ça permet aussi d’éviter au maximum les conjectures ou autres théories inexactes, ce qui est parfois le cas lorsque on lance des actus trop rapidement.

Bon, trève de bavardages et allons aux actus Google et SEO marquantes de ces dernières semaines, accrochez-vous, il y a de la matière. Et n’oubliez pas la newsletter mensuelle pour la veille SEO et aussi mes super guides de SEO hero 😉

  • Mise à jour Google FRED

    Variations dans les pages de résultats (serps) de google via Algoroo

    Surement la news la plus importante, cette mise à jour fut lancée le 7 mars et s’est étalée jursqu’au 14 mars comme le montre ce graphe sur les variations des pages de résultats de Google. Elle n’est pas confirmée par  google, ce qui devient une habitude, encore que Gary Illyes, un analyste Google a dit au dernier SMX du 23 mars qu’il ne parlerait pas de la mise à jour FRED, ce qui est une sorte de confirmation de son existence.

    D’après plusieurs sources (seroundtable , sistrix) 90% des sites touchés sont des sites à faible valeur ajoutée qui ont pour principal objectif la monétisation, c’est à dire des sites avec pleins de pubs adsense, peu de contenu et pas ou peu orienté utilisateur (MFA et d’autres). Ces sites ont tous subi entre 50% et 90% de baisse de trafic organique. D’ailleurs, certains sites ont récupéré du trafic alors qu’ils avaient supprimé leur pub adsense quelques mois auparavant, ce qui confirmerait que FRED n’est pas nouveau (peut-être ce qu’on appelle les mises à jour Phantom)

    Olivier Duffez confirme aussi que la pub est un facteur pénalisant parmi d’autres, pointant aussi du doigt la suroptimisation de liens entrants (backlinks), notamment sur les textes de liens exacts. Ceci dit, sur ce dernier point au sujet des liens, à prendre avec des pincettes car la méthode utilisée ne semble pas fiable surtout avec la concomitance de plusieurs mises à jours ces dernières semaines comme on va le voir juste après.

    Si vous avez été touché par FRED, essayez de lever le pied sur la pub adsense et réalisez un nettoyage de vos backlinks (ça peut pas faire de mal). Pour ma part, je n’ai pas vu de changements notable suite à cette mise à jour chez mes clients, sans doute par ce que une des premières choses que je fais c’est un nettoyage de leur site.

  • Mise à jour du 1er février
    Début février, de nombreux webmasters et réferenceurs black hat ont constatés de grosses baisses sur leurs sites (on peut le voir sur le graphe au dessus). Cette mise à jour ressemble à une mise à jour de Penguin (intégré dans le coeur de l’algo Google) car elle touche les liens spammy, la suroptimisation sur les liens entrants et certains PBN (réseaux de blogs privés, technique à la mode mais risquée).
  • Mise à jour du 7 février: Phantom 5
    Le 7 février, une nouvelle mise à jour est venu faire valser les résultats. Celle-ci touche la qualité des contenus, Glenn Gabe l’a nommé phantom 5, mais il en sait rien en réalité, ça pourrait très bien être un ajustement de Panda. Ce qui est sûr, c’est que ça touche la qualité des contenus et la qualité de l’expérience utilisateur. Les mots clés touchés sont plutôt de la marque et des mots clés génériques. Si vous êtes touché Je vous recommande cet article sur les mauvaises pratiques pour une bonne expérience utilisateur ou encore un audit SEO approfondi vu le spectre assez large de la mise à jour.
  • Baisse de Google Images, Google s’explique:
     

    Le 7 février fut déployé en france la nouvelle interface de Google Images (il y a 4 ans aux US) et de nombreux sites ont vu de grosses baisses du trafic Images (cf capture d’un site client ci-dessus). En réalité, cette mise à jour de l’interface s’accompagne d’un changement dans la manière de comptabiliser ce trafic.
    Souvenez vous (ce n’est pas si loin), sur l’ancienne interface, lorsqu’on chargeait une image sur google, on avait le site qui s’affichait en arrière plan et par conséquent le tag analytics qui allait avec. Ça signifie qu’avant, en grand majorité, le trafic images n’était pas réel et ne concernait pas des clics vers le site mais seulement des affichages.
    De plus, très peu d’internautes cliquaient sur l’arrière plan. Avec la nouvelle interface, on a uniquement les clics vers le site qui sont comptés. Google l’a confirmé en mettant à jour sa page sur les anomalies de données (voir search analytics report)
  • Combien de temps pour se positionner sur Google ?

    Une étude intéressante de ahrefs a tenté de répondre à cette question récurrente. En général, je répond:

    Ça dépend du type de mots clés et de votre capacité à mettre en place rapidement les optimisations mais en général il faut compter au moins 2 mois pour avoir les premiers résultats sur des requêtes longue traine et jusqu’à un an en moyenne pour des mots clés très concurrentiels.

    Réponse un peu longue et assez vague se basant uniquement sur l’expérience. Cette étude se basant sur 2 millions de mots clés a tiré quelques conclusions: Seulement 5,7% des pages publiées sous un an se positionnent en page 1 de google sur au moins un mot clé. Sur ces 5,7%, il a fallu entre 2 et 6 mois pour se positionner sur des requêtes longues / moyenne traine, voire un an pour les mots clés à fort volume de recherche.
    L’étude est très imparfaite bien sûr, tant l’ambition de départ est grande mais l’étude a au moins le mérite de montrer que se positionner sur google ce n’est pas automatique, loin de là. Ca montre aussi que parmi les sites qui font du SEO, très peu le font bien et que l’optimisation de la longue traîne reste le moyen le plus rapide d’obtenir du trafic. C’est aussi un trafic plus qualifié que le trafic sur des mots clés génériques.

  • l’index Mobile-First, pas pour tout de suite: Si vous suivez mes articles de veille mensuelle SEO et ma newsletter, ce que je ne doute pas 😉, vous savez que Google travaille sur un nouvel index nommé « Mobile-First », où la version mobile sera considérée comme prioritaire et sera utilisée pour le positionnement du site sur mobile et sur ordinateur.
    Pour les sites en responsive-design et reconnu mobile friendy par Google, la transition devrait se faire sans mal, pour les autres, il est encore temps de faire le bon choix pour un site mobile friendly. Au dernier SMX de San José aux états unis, Google a confirmé que ce nouvel index sortira entre juin et fin 2017:

  • Vitesse de chargement, nouveau critère de l’index Mobile-First: La vitesse de chargement est un critère de classement sur ordinateur, il le sera également pour l’index Mobile-First. C’est ce qu’a Confirmé Gary Illyes de chez Google lors du dernier SMX. Il confirme aussi que ce sera vraiment la vitesse de chargement sur mobile qui sera prise en compte et non celle sur ordinateur. Il est temps d’accélérer son site web pour mobile, sachant que les mêmes recommandations que sur ordinateur s’appliquent, et qu’il faut attacher une importance particulière à afficher rapidement le contenu au dessus de la ligne de flottaison, en évitant de bloquer le chargement de la page par du javascript par exemple.

  • AMP, de plus en plus utilisé en dehors de Google:

    AMP (Accelerated Mobile  Pages), nouveau standard pour offrir des pages rapides et une expérience optimisée pour mobile, est aujourd’hui utilisé par la plupart des gros sites media. C’est pour cela que de plus en plus de plateformes de contenu préfèrent désormais utilisés des pages AMP plutot que des pages avec des pubs et peu orienté mobile. L’application  linkedin par exemple propose les pages AMP lorsqu’elles sont disponibles sur le site. C’est aussi le cas d’agrégateurs de contenus, de flux RSS ou de réseaux sociaux comme Flipboard.
  • Les redirections 301 et 302 c’est différent:  John Muller de Google, au sujet de la migration des sites HTTPS et des redirections, avait dit que les  redirections temporaires 302 passaient du Pagerank comme une redirection définitive 301 en réponse à une remarque d’un internaute. Cette réponse courte avait fait trembler le monde SEO sur plusieurs années de certitudes et nombre de référenceurs ont pensé que les 301 étaient comme des 302 désormais. Pete Myers de Moz dément par un super article sur ce sujet et dont la conclusion courte est « Non, c’est différent! ».
    Conclusion à laquelle j’adhère car je n’ai jamais cru à ce que disait  John Muller, pas de manière formelle en tout cas car ça me semble insensé. En fait la réponse de John Muller faisait référence au cas particulier d’une migration HTTPS. En effet, un site qui migre de HTTP en HTTPS par des redirections 302, ça ne peut pas être temporaire,  Google le comprend bien et il transmet ainsi le classement et les signaux de la page HTTP à la page HTTPS.
    C’est aussi le cas pour des redirections 302 long terme: si une redirection temporaire reste sur le site pendant 6 mois, elle sera considérée par Google comme définitive et agira comme une 301 dans ce cas. Mais si vous voulez redirigez rapidement, correctement et définitivement votre site, je vous conseille de toujours utiliser la redirection 301.
  • Les visites AMP mal comptabilisés sur Google analytics: Si vous avez intégré le taguage spécifique AMP-analytics afin de suivre les visites depuis vos pages AMP sur Google analytics, vous avez peut-être remarqué certains comportement « bizarres ». En fait c’est « normal », Il s’agit d’un problème de Google à remonter correctement les visites AMP.Je m’explique, Google analytics utilise un client ID stocké dans un cookie afin d’aligner les visites d’un même visiteur dans une même session notamment. Mais les visites sur les pages AMP sont chargées depuis des serveurs de cache externes (www.google.com et cdn.ampproject.org) pour des questions de vitesse de chargement, et ces serveurs de cache sont incapables par défaut d’accéder aux cookies de votre site. De ce fait, on se retrouve avec ce type de problèmes:
        – Un visiteur compté 4 fois au lieu d’une
        – Lorsqu’un visiteur passe d’une page AMP à une page du site, c’est considéré comme une nouvelle session
        – Le taux de rebond est anormalement haut, car vu ce que je viens de dire avant, c’est comme si le visiteur partait du site
        – Les visites vers les pages AMP depuis les résultats de recherche sont considérés comme du trafic référent

    Ce problème fut confirmé par Malte Ubi, un chef technique de Google, qui dit qu’il n’y a pas de solution simple pour l’instant

  • L’architecture d’un site prise en compte par Panda: Info passée plutôt inaperçue en france, John Muller de Google a affirmé que l’architecture d’un site était prise en compte dans les critères de qualité de Google Panda. On savait déjà que c’était important pour des questions techniques comme la profondeur des pages et sémantiques notamment, mais on sait maintenant que c’est directement intégré dans le filtre Panda, enfin d’après lui. Raison de plus pour optimiser l’architecture de son site et son menu de navigation notamment.

  • Les nouveautés adwords:
    C’est pas du SEO, mais ça l’impacte inévitablement. On a vu en mars notamment le passage des descriptions adwords de 80 caractères à 160, la sortie des extensions de lieu, le label « annonce » en vert sur fond blanc et l’élargissement des requetes exacts aux variantes des requêtes.
  • Arrêt de Google Site Search (GSS): Le moteur de recherche interne qui utilise la technologie Google n’existera plus à partir du 1er avril 2018. Il sera automatiquement converti dans sa version gratuite et sponsorisée CSE (Custom Search Experience). Pour voir la différence entre les deux c’est par ici. Pour d’autres besoins internes à l’entreprise, Google proposera également sa solution Cloud search de sa suite Gsuite
  • Petite mise à jour de printemps du site CreaPulse: Pour les courageux qui m’ont lu jusqu’ici, j’ai gardé le meilleur pour la fin, j’ai réalisé un petit rafraîchissement des couleurs du site et du logo. Je vais avoir un petit garçon, bonne raison d’opter pour le bleu donc. Ceci dit, j’ai gardé un peu de rose sur les images à la une et sur la barre latérale, histoire de dynamiser tout ça. J’espère que vous appréciez.

 

Tous les mois, Creapulse vous apporte un résumé de ce qu’il faut savoir sur le SEO et le webmarketing. N’oubliez pas la newsletter mensuelle pour rester informé de notre veille SEO et recevoir nos guides. Beaucoup d’infos ce mois-ci dans notre veille SEO avec notamment une grosse interview de Gary illyes de Google par Barry Schwartz pour marketingland, qui nous lâche quelques pépites et que je résume ici. Pour ceux qui ont un anglais « fluent » et qui veulent la totale, l’interview au complet ici: partie 1 / partie 2.

Veille SEO

  • Google Penguin se focalise surtout sur le site source

Barry Schwartz de searchengineland a posé une question à Gary Illyes de Google sur ce qui était le plus important au sujet de penguin, et il a répondu qu’il fallait surtout se concentrer sur les sites sources et sur la qualités de leurs liens. De plus, il a aussi confirmé que Google penguin en temps réel est à présent totalement déployé.

  • Google attribue des labels aux liens

Dans cette même interview, Gary Illyes a révélé que chaque lien se voit attribué différents labels qui qualifient la valeur et le poids du lien. Il indique 3 types de labels: Penguin temps réel, afin d’ignorer la transmission de popularité du lien; Liens en footer: pour déterminer le poids du lien (faible donc); Désaveu: qui indique si le lien a été désavoué sur search console ou pas. Il y a d’autres labels mais il a partagé ces 3 là uniquement. Si il fallait encore en douter, on est définitivement dans l’ère du surfeur raisonnable, (< voir cet article pour aller plus loin sur la manière dont Google calcule l’importance d’un lien)

  • Panda rétrograde et Penguin dévalue

Toujours dans cet interview, Gary Confirme que Google Panda ne fonctionne pas comme le nouveau Penguin, il rétrograde bien le positionnement du site tandis que Penguin dévalorise en ignorant le lien entrant.

  • Pour le boost https, Google prend en compte uniquement l’url

Toujours d’après Gary, Google prendrait en compte uniquement les 5 premières lettres de l’url pour le léger boost de positionnement du https. C’est assez étonnant car John Muller disait il y a quelques mois qu’il fallait éviter les certificats auto signés…, ce qui me semble contradictoire:

Ils ont beau travailler tout deux chez Google, il faudrait qu’ils se mettent d’accord …

  • Les liens internationaux ne sont pas forcément mauvais

On pourrait croire que le fait qu’un site français reçoive des liens depuis la chine, la russie ou autres pays étrangers est considéré automatiquement comme mauvais par Google. Et ben non, John  Mueller de Google dit que la qualité d’un lien ne dépend pas de la géolocalisation du lien:

  • Plus possible de supprimer les sitelinks

Ça, c’est assez rageant car c’était bien pratique. Vous savez les petits liens qui apparaissent en dessous du résultat google de votre page d’accueil sur une reqête marque. C’est google qui décide quoi afficher à ce niveau là mais on pouvait tout de même supprimer un sitelink qui nous plaisait pas et éspérer que celui qu’on veut apparaisse à la place. Et bien, même ça, c’est plus possible depuis le 13 octobre… >:( Source

  • Google confirme que les annuaires c’est mal pour le netlinking

En réponse à un article de search engine land qui vantait les mérites  de lier les site depuis de bons annuaires, Gary Illyes de Google dit que c’est souvent une mauvaise idée. On s’en doutait déja même si on pouvait supposer que des annuaires premium étaient épargnés mais visiblement c’est pas le cas. Rien de tel que du netlinking de blogs pour des liens de qualité.

  • Nouveau Label « Fact check » pour Google news

fact-check-tag

Face à la désinformation et à la rumeur qui circule parfois sur les réseaux sociaux, le « fact checking » ou les articles sur la vérification des faits est devenu un phénomène de mode. Un bon exemple de ce succès est incarné par les décodeurs de Le Monde . Pour que les lecteurs puissent mieux identifier ce type d’articles, Google leur donnent un nouveau label « fact check » disponible pour l’instant aux US et UK. Pour que Google puisse labeliser ce type d’articles, il faut coder les données structurées claimreview et il faut que l’article respecte certains critères.

Après les labels « local source » pour les actualités locales ou encore le label « article de fond »,  cela confirme que google continue son travail de segmentation et de catégorisation de l’information.

  • Google Home et Google assistant

Je vous parlais déjà dans la veille de cet été, de l’utilisation de la recherche vocale dans rankbrain (l’intelligence artificielle de Google) et de l’assistant vocal amazon echo. Vu le succès du marché des assistants vocaux, google annonce le lancement début novembre de son google home, sa borne audio intelligente de salon (smart speakers) et de google assistant, l’assistant virtuel qui répondra à vos questions, l’équivalent de l’assistante Alexa d’Amazon. Un vrai assistant personnel qui vous répondra grâce à vos informations personnelles (ben oui, il faut bien le nourrir l’assistant) et qui peut même agir sur vos objets connectés.

D’après une étude comscore, en 2020, 50% de la recherche web sera vocale et cela aura un impact sur le SEO, sur le mode de formuler les questions et d’apporter des réponses. Googe a vrai une carte à jouer, notamment grace à une intelligence artificelle supérieure (utilisation des featured snippet, knowledge graph, des données structurées,..) et aux informations collectées via gmail, google agenda, et autres services Google. En attendant, regardez cette vidéo du amazon echo et voir ce qu’apporte l’internet des objets (IOT: Internet Of Things) au delà même du salon.

  • Vérification avancée des google maps

Suite à de nombreux abus sur Google my business et de fausses localités de boutiques, Google a entamé, aux US pour l’instant, un système de vérification avancée

  • Un index mobile dans quelques mois

Google utilise actuellement le même index pour Ordinateur et mobile, avec seulement quelques filtres et tris qui réorganisent les résultats différemment sur mobile. Dans quelques mois, les résultats google sur  mobile auront leur propre index et ce fait des résultats encore plus pertinent car vraiment dédiés au mobile. Déjà évoqué l’année dernière par Google, j’avais prédit la sortie de ce nouvel index mobile lors de mes prévisions SEO 2016  . Mais ca risque d’être pour 2017…

Veille Webmarketing

  • La publicité sur apple store

Depuis le 5 octobre, la publicité apparait sur l’app store d’Apple, les search ads . Une seule application sponsorisée par page de résultats, facturation au CPT (Clic Per Tap), l’équivalent du CPC (cout par clic), ciblage similaire à google adwords. Au delà du ASO (App Store Optimization), c’est une bonne nouvelle pour ceux qui ont du mal à rendre visible leur application mobile.

  • Snapchat lance ses lunettes connectés

Un peu de fun avec les lunettes connectés nommés spectacles de Snapchat. Enregistrement de vidéos, partage sur l’application via wifi, de nouveaux effets, un super jouet pour les fans de snapchat.

  • Le remarketing multi apparreil de Google

Google a annoncé la possibilité de  retargueter de manière plus précise un utilisateur sur tous ces appareils (ordinateur, tablette, mobile). Jusqu’à maintenant, un utilisateur était compté deux fois si il visitait le site sur ordinateur et mobile et même avec la méthode des cookies pour limiter l’exposition des annonces publicitaires, il était exposé de la même manière sur tous ces appareils et donc potentiellement surexposé. Source

  • Facebook events

Le google agenda des évenements facebook apparait en tant qu’application mobile. Comme pour l’appli desktop, cette nouvelle application permet d’organiser vos évenements facebook, ceux de vos amis, et même d’importer d’autres agendas. Source

  • Facebook marketplace

Et oui Facebook lance sa plateforme de vente d’objets en ligne, en concurrence avec Ebay, leboncoin et autres. La force de Facebook est qu’il est déjà présent dans ce secteur en réalité, avec ses 450 millions d’utilisateurs qui se visitent les groupes de vente tous les mois. Pas de système de paiement particulier, la nouveauté est simplement dans la centralisation des annonces et le système de recherches / filtres pour faciliter la navigation des objets à vendre, et qui en fait une vraie marketplace. Pas encore en France mais ça ne saurait tarder

  • Le doodle game d’haloween

Et pour se détendre un peu, le doodle d’haloween est un petit jeu très sympa, surtout pour les fans d’harry potter.

Vous aviez d’autres choses à faire cet été que lire les news SEO / digitale, et c’est bien normal, moi c’est pareil. Je me suis fais donc une piqûre de rappel à moi-même déjà et que je partage avec vous. Au sommaire des nouveautés à ne pas manquer de l’été : Phantom 4 et probables mises à jour, redirections, du mobile, Google AMP, Pokemon Go avec des idées de marketing local et autres actualités SEO et webmarketing. J’espère que cette sélection estivale vous permettra de vous remettre d’aplomb pour la rentrée.

Veille SEO de l’été

Un nouveau carrousel d’actualités live

Google teste un nouveau carrousel d’actualités live pour les « breaking news », il appelle ça le « Search live coverage carousel » (allez traduire ça).
Pour l’instant, c’est surtout  pour les éditeurs d’actualités liées à des évènements culturels ou sportifs mais ce sera généralisé aux actualités chaudes en général.
Pour cela, il a besoin d’indexer rapidement ces actus, en temps réel, et a besoin:

  • De le publier avec AMP
  • Les pages AMP doivent intégrer les données structurées (microdata) propres aux articles notamment (http://schema.org/Article) afin d’aider Google à comprendre rapidement le contexte de la page
  • Le contenu doit être envoyé vers Google avec un flux Atom XML.

indexation-AMP

Pour voir son site inclus dans ce carrousel d’actualités live, il faut faire une demande à Google via le formulaire en bas de cette page

Plus de mention « Mobile-friendly » dans les résultats de recherche Google

Plus de 85% des résultats mobile sont mobile friendly donc plus besoin d’afficher ce label d’après Google.
Ca ne veut pas dire que l’algorithme mobile friendly est mort, bien au contraire, et pour vérifier que votre site est mobile friendly, il y a toujours cet outil de test mobile

Avant:

mention mobile friendly présente

Après:

sans mention mobile friendly

Des tests A/B possibles pour améliorer vos retours utilisateurs sur des pages AMP

Vous pourrez désormais faire de l’AB testing sur vos pages AMP et ainsi proposer la version de page avec la meilleure expérience utilisateur à vos internautes
Plus de détails pour configurer tout ça sur ce lien

Google va pénaliser les pop up intrusives à partir de Janvier 2017

Depuis 2015, Google pénalisait déjà les sites mobiles qui faisaient de la pub pour leur application mobile via des popups qui prenaient toute la place d’un écran de smartphone. A partir de janvier 2017, il ne s’agira plus uniquement des applications mais de toutes les popups intrusives, sauf si elles sont légitimes comme les popups de cookies, demandes de vérification d’age, d’identification et les petites bannières bien sur.
Ne seront pas pénalisées :

  • Les pop up répondant à une obligation légale (- 18 ans, cookies , etc..)
  • Les boites de dialogue nécessitant une identification d’accès,
  • Les bannières qui utilisent une quantité raisonnable sur l’écran.

pop up mobiles non bloquees sur Google

Google propose un preview de vos pages AMP

 

Désormais, vous pouvez simuler l’affichage de vos pages AMP via search console:

pages-AMP-Google-search-console

Pas de dilution de Pagerank lors de redirections 301,302 et3xx

C’est ce que Gary Illyes de Google a confirmé dans un tweet. Le pagerank serait distribué de la même manière qu’un lien classique. Moue, je trouve ça bizarre tout de même, si on fait une redirection temporaire (302) vers une page, on lui transmet du jus ? Pour quoi faire ?

dilution-page-rank

 La migration d’un site web en version https peut causer des problèmes de référencement : solutions de base

Google a déjà annoncé que les sites migrant vers le https ont un boost mineur de leur classement.
Cependant, de nombreux problèmes peuvent survenir lors de cette migration.

Premier risque, une duplication complète des contenus, les premiers vus sous http les seconds sous https. Les liens seront dilués entre les 2 adresses des contenus.
Les solutions :

  • une redirection 301 des url http vers la version https.
  • Une redirection des liens internes présents sur les pages web vers les versions https de ces mêmes pages
  • Vérifier que les balises canoniques pointent vers les versions https
  • Vérifier que le sitemap comprend bien les versions https des url
  • Vérifier que les liens externes sous contrôle pointent vers les versions https de vos urls.

Phantom 4

Mise à jour probable de Google nommé Phantom 4, début juillet, qui se concentre sur la qualité des contenus et l’expérience utilisateur. Probable car non confirmé par Google, c’est un peu pour ça que ces mises à jour sont appelés « Phantom » car de forts signaux indiquent des changements dans l’algorithme de google mais restent sans confirmations de ce dernier, Google communiquant ce qu’il a bien envie de communiquer.

Autres Possibles mise à jour de Google

A prendre avec des pincettes car non confirmé par google là aussi, mais il y a eu de fortes variations en page 1 de google cet été comme on peut le voir sur ce graphe:
serp-variations

Rankranger montre un gain notable des sites en https coïncidant avec le gros pic en page 1 début aout. Gary Illyes dans un tweet n’a pas confirmé de mises à jour mais certaines évidences se passent parfois de confirmations…

Les liens externes gardent toute leur importance pour le classement des contenus de qualité.

C’est ce que nous révèle une étude menée par Stonetemple. dont le CEO n’est autre que Eric enge, connu pour ses interviews de Matt Cutts notamment. C’est un eétude assez point entre la corrélation entre les backlinks et les positions dans le serps.
Une stratégie de contenus optimisés SEO et offrant une bonne expérience utilisateur, vous permettra de classer vos pages web. Et Les backlinks en renforceront la pertinence et la popularité aux yeux des moteurs de recherche. Mais ce que révèle l’étude aussi c’est que:

De nombreux backlinks ne feront pas de mauvais contenus les stars des podium. Cliquez pour Tweet

Le déploiement de Google AMP s’accélère au delà des sites de news.

Ebay a annoncé avoir déployé 8 millions de pages web à l’aide de l’AMP, le projet d’accélération de chargement de pages sur mobile de Google.
Google amp c’est pas que pour les sites de news !

Webmarketing

 Facebook lance de nouvelles fonctionnalités pour son diaporama

Ce format rencontre un grand succès car il est bien moins onéreux que la réalisation de vidéos.
Texte, musique, effets visuels enrichis, bibliothèque d’images, tout est fait pour permettre aux annonceurs d’utiliser au mieux l’attractivité de ce format publicitaire.
Il ne reste plus qu’aux marques à raconter leurs histoires, et capter l’attention des abonnés du réseau social.

Facebook bloque les ad blockers sur desktop

Important pour le réseau social, les revenus publicitaires doivent être préservés.
Le réseau social a annoncé en ce mois d’aout bloquer les ad blockers.

Les annonces seront visibles sur desktop.
A vos campagnes!

Pinterest a racheté Instapaper

Pinterest rachete instapaper

Cet achat fait sens pour le réseau social. Les internautes y stockent du contenu à lire plus tard, l’occasion d’y intégrer leurs favoris dans leurs tableaux Pinterest.
Le réseau social est un hybride entre Google et Facebook, et cherche à développer l’ensemble des outils permettant aux marques de gérer un grand nombre d’aspects.
Il possède son propre moteur de recherche, qui met à disposition des contenus déjà organisés par les internautes et les marques.
Il est pensable que Instapaper pourrait être un nouveau fer de lance pour les articles instantanés en version Pinteres.
A suivre.

La recherche mobile avec l’application IOS Google mise à jour

La fonction de recherche Google sur IOS (iphone) permet une recherche vocale dans des environnements plus bruyants.
Elle met également à disposition les derniers résultats de recherche et complètent ceux-ci d’éléments complémentaires (pour un hôtel, présence du wi-fi, piscine, etc..)

Augmentation du CPC (coût par clic) pour les campagnes sur mobile sur Google

Alors que les coûts du CPC étaient stables pour les tablettes et les ordinateurs de bureau, le CPC sur mobile a enregistré une hausse moyenne de 25 à 30% (source Merkle).
Il ne vous reste plus qu’à diminuer vos enchères si vous désirez rester dans vos enveloppes budgétaires.

prix-cpc-merkle

Campagnes Twitter : arrivée des rapports personnalisés

Twitter ne proposait que peu de données directement utilisables pour les résultats de campagnes des annonceurs.
Grosse amélioration en vue avec l’arrivée de rapports personnalisés, avec différents filtres afférents directement sur le Twitter Ads manager.

Twitter : vous pouvez demander à vérifier votre compte Twitter

Twitter a lancé un processus pour que votre compte soit certifié.
Un intérêt pour les comptes d’influence (d’intérêt public au sens large) et leurs suiveurs qui pourront alors avoir une certitude sur la réelle autorité des twittos avec qui ils sont en contact.

Vous pouvez vérifier votre compte sur cette adresse

Pokemon Go enrichit le marketing local sur mobile

Le jeu fait fureur, à tel point que bon nombre de fans poursuivent leur vie dans un univers totalement dédié à la réalité augmentée.

Imaginez un cadre en costume en train de photographier une poubelle devant vous !
Il capture un Pokemon, vous regarde, vous envoie un sourire timide et part à la conquête d’un autre personnage.

C’est là qu’interviennent les leurres.
Faux Pokemon, ils vous incitent à aller dans l’endroit convoité.
Cet endroit peut être un restaurant, qui mène une campagne de publicité sur votre application préférée.

Votre Pokemon s’est transformé en Steak frites salade, avec un coupon de 20% de remise.

Un nouveau territoire du marketing local a pris corps.
Le futur du marketing géolocalisé ?

Facebook intègre les « Instant articles » dans Messenger

Les articles instantanés ont connu un véritable succès, c’est une version « Facebook » de votre blog ou site web.
Lancée sur Android, et prochainement sur Ios, Ils permettent une lecture fluide de votre contenu optimisée pour le mobile par Facebook.
Cette intégration était attendue, afin d’optimiser les ressources mises à disposition par Facebook, en particulier les Ads Facebook, pour lesquelles le réseau social compte bien tirer de nouvelles ressources.

Le Seo et le webmarketing décryptés en quelques publications de veille pour le mois de Juin.
Cette curation des meilleurs blogs américains vous offre le contenu dont vous avez besoin.

Veille SEO du mois de Juin

Google sort un outil de test de l’expérience utilisateur de la vitesse de votre site en version mobile

Cet outil vous permet de tester l’ergonomie de votre site mobile et la vitesse d’affichage de la page sur ordinateur de bureau et mobile en un seul lieu.
Vous obtiendrez vos scores pour ces 3 données.
Google vous enverra plus tard un rapport plus détaillé pour améliorer éventuellement les points défaillants.

Test ergonomie site mobile Google

La capture d’écran ci-dessus illustre ces données.

Vous pouvez tester l’outil à cette adresse

Le point sur Google, rankbrain, Panda, manchot (et oui pas pingouin) les bots et…

La conférence de Google a apporté son lot d’information sur les algorithmes utilisés par Google pour vous proposer les meilleurs infos sur son moteur de recherche.

  • C’est la fin de l’autorship. Garry illyes a affirmé que google ne l’utilisait plus du tout, même pour les articles de fond.
  • Rankbrain est un moteur d’intelligence artificiel, de fait vous ne pouvez pas optimiser votre SEO sur ce sujet
  • Panda, qui juge de la pertinence de vos contenus fonctionne en continu, mais n’est pas en temps réel. Prévoir encore quelques mois pour voir ses résultats d’exploration.
  • Penguin attend sa nouvelle version….
  • Préparer vous pour l’AMP, le format voué à accélérer les pages sur mobiles. Si vos sites web ont intégré ce format, vérifiez vos codes HTML!
  • Google travaille sur un index spécifique sur mobile
  • La Google search console de Google devrait vous amener plus de résultats sur vos données dans les mois à venir
  • 34% de l’index de Google est maintenant HTTPS. Gary Illies recommande aux webmasters de migrer leurs site en https (et en http2 ?…).
  • La vitesse bientôt comme critère de classement sur mobile:

Qu’est ce que Rankbrain ?

Une question qui trouve réponse sous tous les aspects du système d’intelligence artificielle de Google pour traiter ses résultats de recherche.
Danny Sullivan fait le point sur ce système d’auto apprentissage où le search se nourrit de la recherche vocale
En 2020, 50% de la recherche sur le web s’effectuera avec la recherche vocale. (Comscore)
Si vous aviez besoin d’une preuve de cette évolution, sachez que l’enceinte intelligente à commande vocale d’Amazon (Amazon echo) était l’assistant vocal le plus vendu en 2015.
Il permet de gérer toute votre domotique à la voix.

Désavouer les liens avec Google peut poser quelques problèmes

Parfois, le fichier de désaveu de liens envoyé sur search console afin de désavouer certains liens entrants n’est pas correctement traité. Cela peut etre le cas sur sur des caracétères exotiques dans l’url (double tiret,etc..)

Voici le conseil de John Muller:

Fin de la recherche par date sur mobile

Google enlève cette option de filtre pour le recherche sur mobile.
Si vous désirez faire cette recherche vous devez aller sur votre desktop

Sur Google search console vous pouvez désormais comparer des requêtes

comparer-requetes-search-console
Google se fout des tirets ou underscore dans l’url

John Muller l’a affirmé dans un hangout vidéo et que ça ne valait pas le coup de changer d’url pour ça. C’est toujours bien de le rappeler.

Google shopping affine son offre avec de nouveaux insights sur mobile

Google shopping connaît une forte croissance de trafic sur mobile.
Dans l’illustration ci-dessous, on constate une forte augmentation du trafic mobile aux USA.
Bientôt en France ?

tendance trafic mobile
Une nouvelle fonctionnalité enrichit la recherche avec un filtrage proposé aux internautes.
Dans l’exemple ci-dessous, la recherche est complétée par une proposition de filtres pour

  • achat en magasin
  • meilleur classement
  • et un filtre de prix

nouveau ciblage pour le ecommerce

Ces fonctionnalités ont un impact important pour les annonceurs, d’autant qu’ils sont utilisés par les internautes

Du mieux sur Google maps

Chacun le sait la visualisation des trajets sur Google maps laissait à désirer et demandait une réelle concentration.
L’information est désormais à l’image des meilleurs GPS.

Google map avant

Google maps après

Veille webmarketing Juin

Retour sur les nouvelles fonctionnalités de Google Adwords

Annoncées en mai dernier au dernier sommet Google Performance, l’utilisation des nouvelles annonces disponibles avec Google Adwords demandent de reprendre de nouveaux process pour tirer parti au mieux des fonctionnalités offertes.
Au menu:

  • annonces avec titres allongés,
  • optimisation du contenu de la description de l’annonce,
  • s’exprimer avec 140 caractères,
  • ciblage démographique,
  • optimisation pour mobile et tablette,
  • enchères,

Snapchat versus Facebook vidéo !

Quand Facebook et Instagram laissent à penser que les internautes regardent les vidéos en sourdine, Snapchat signale que les 2/3 des vidéos sont regardées avec le son.
Cette information est d’importance pour toutes les marques qui construisent leur notoriété sur ces réseaux sociaux.

Facebook diminue la portée organique des Pages entreprises.

Pour celles et ceux qui s’évertueraient à utiliser Facebook dans leur stratégie digitale sans sponsoriser leurs contenus, cette nouvelle baisse du reach devrait les amener à changer d’opinion. Du mouron pour les community managers qui vont voir leur budget arbitré entre production de contenu plus publicité, contre animation de communauté!

Twitter et Vine voient les vidéos étendues à 140 secondes

Une nécessité pour Vine et Twitter pour offrir de nouveaux formats de publicité aux marques.
Comme sur Facebook, des vidéos seront suggérées en dessous de la vidéo visionnée.
Cette nouvelle s’ajoute aux statistiques qui permet aux annonceurs de connaitre leur nombre de vues, l’engagement, le temps passé …
A voir!

Instagram change son algorithme pour distribuer les contenus à ses usagers

L’algorithme qui sert à proposer les contenus à ces utilisateurs devrait changer très prochainement.
Comme pour Facebook, il risquait d’y avoir embouteillage sur les fils d’actualité de ses utilisateurs.
Point dans les prochaines semaines.

DeepText, le search vocal de Facebook devient quasi-humain

C’est dans ce type de sujets que nous voyons bien qu’il va y avoir un réel combat entre Facebook et Google pour les résultats de recherche.
Facebook a développé au travers de Facebook Messenger DeepText qui utilise des méthodes d’intelligence artificielle pour comprendre les intentions de ces abonnés.
Véritable outil d’analyse sémantique, DeepText est capable de comprendre les contenus de conversation dans plus de 20 langues y compris dans leur argot.
A suivre!

Le « Pint it » se transforme en « Save »

Bon, c’est pas une révolution mais c’est surement plus clair pour ceux qui ne connaissent pas trop Pinterest.

Un nouvel article de veille mensuelle sur le SEO, Google et les réseaux sociaux: beaucoup de news sur le mobile: mise à jour mobile friendly, précisions sur le « app indexing », changement du user agent smartphone,…

Veille Google et SEO

  • Nouveau panda début mars ?: des variations ont été détectées par de nombreux webmasters sur le trafic de leurs clients début mars. J’ai moi-même détecté des baisses nettes de trafic chez 2 de mes clients récents qui sont déjà pénalisés par Panda (et pas encore sorti). Aucune confirmation de Google mais voici plusieurs sources qui reportent ce phénomène. GSQI , seroundtable, webmaster world
  • Google agit suite à 65% des spam reports: Vous savez les formulaires pour dénoncer à Google que ses petits voisins copient leur contenu, qu’ils font de l’achat de liens ou autres actions malhonnêtes. Juan Felipe Rincon de Google, a déclaré au SMX West que Google prenait des actions manuelles 65% des fois suite à ces rapports de SPAM.
  • Google analyse les derniers changements apportés sur les SERPS: Comme vous le savez surement, Google a supprimé les publicité adwords de la colonne de droite des pages de résultats. Après la panique engendrée par ces changements, Matt Lawson de Google a analysé l’impact de cette suppression pour conclure qu’il y en a peu finalement, pas de changement sur le cpc ou le trafic. Les raisons sont que15% des clics payants étaient sur la colonne de droite contre 85% en haut et que ce changement ne touche que les résultats sur ordinateur, à l’heure où une majorité des recherches se font sur mobile. Cependant, il y a eu des perdants, ceux qui étaient surtout en positions 8 à 11 en adwords. A noter aussi que pour les mots clés très génériques, il y a parfois 4 résultats payants en haut au lieu de 3 et que ces mêmes résultats ressemblent de plus en plus aux résultats organiques… je vous conseille cet article pour en savoir plus
  • Toujours pas de date précise pour penguin 4: Gary Illyes de Google, lors du SMX west a dit qu’il ne nonnerait plus de dates car il s’est déja trompé 3 fois. Pour rappel, Penguin 4 était censé sortir peu avant 2016 et il est toujours censé sortir le premier trimestre 2016, les ingénieurs Google y travaillent en tout cas. Voici un tweet qui confirme les dires de Gary (@methode):

  • Google sort un nouvel outil de recherche de mots clés: Après le keyword planner  de Google adwords, qui permet de donner de nouvelles idées de mots clés, donner des estimations de trafic,etc.. Google va plus loin avec Keyword Optimizer, qui tape directement dans l’API adwords en ligne de commande. On peux même personnaliser la manière dont est calculé le score d’un mot clé en ajoutant de nouvelles données comme les impressions ou encore vos propres donnés. Je vous laisse imaginer l’intégration d’un tel outil sur un site pour faire de l’optimisation du maillage interne par exemple.
  • Le boost donné à l’indexation du contenu des applis mobiles ne marche pas si le site est pénalisé: Chaque contenu de votre appli mobile peut être indéxé sur Google comme n’importe quel contenu d’un site. Pour cela, il faut indiquer à Google la correspondance entre les pages du site et son équivalent sur l’application mobile via des liens profonds. L’intérêt est de proposer à vos mobinautes de consulter soit le site, soit d’installer l’application mobile, directement depuis les pages de résultats de Google, ce qui peux augmenter considérablement le nombre d’installations de votre appli. Ça c’était pour le rappel (je ferai un guide prochainement sur l’indexation des applis mobiles), Mariya Moeva de Google a indiqué qu’un site pénalisé par Panda, penguin ou autres ne bénéficiait pas du boost de positionnement du contenu de l’appli mobile.
  • Le pagerank toolbar s’en va pour de bon: Google a confirmé qu’il supprimait définitivement l’indication du pagerank dans les outils, extensions ou autres qui l’utilisent encore. En fait ca fait déja plusieurs années que Google ne met plus à jour le pagerank affiché sur ce type d’outils mais il était encore possible de voir les anciennes valeurs, désormais plus rien ne sera affiché. Google confirme biensur que le pagerank, le « vrai », est toujours utilisé dans ses algorithmes. Ne pas confondre le pagerank toolbar, qui n’était pas et n’a jamais été représentatif des différents pagerank utilisés par Google. D’autres outils permettent de donner des indications sur le poids ou la qualité d’une page (majestic, ahref, moz,etc..)
  • 70% des applis android n’ont pas de « app indexing »: Une étude de searchmetrics montre que 70% des applications android n’ont pas de liens profonds afin d’indexer le contenu des applications sur google. Ben oui, c’est possible 🙂
  • Nouvel API pour Bing: Pour ceux que ça interesse, Bing a annoncé la Version 5 de son API qui permet pleins de nouvelles choses au niveau développement. Source
  • Google met à jour l’user agent pour smartphone: Là aussi, ca interresera ceux qui analyse les logs de googlebot mobile, Google a annoncé qu’il changerait le user-agent iphone pour le user-agent android à partir du 18 avril. Source
  • Nouveau mobilegeddon prévu en mai: Google a annoncé un nouveau boost a l’algorithme mobile-friendly pour mai 2016. Ce sera une mise à jour lente qui pénalisera les sites non-mobile friendly et l’impact sera moins perceptible que la première sortie de l’algorithme.
  • Le nouveau caroussel Google AMP live dans 12 pays dont la france: Si vous voulez voir un screencast pour voir à quoi ça ressemble, c’est par ici
  • Le knowledge graph ajoute des boutons de partages: Rien de tel qu’une bonne image
    knowledge-graph-partages-reseaux-sociaux

Veille Social Media

  • Boost des vidéos live sur Facebook: Comme je l’indique dans la timeline des mises a jours facebook, L’algorithme news feed Ranking privilégie les vidéos live aux vidéos normales dans le fil d’actualité. C’est notamment pour rivaliser avec twitter et son service de vidéo en streaming, Periscope.
  • Inscription par mail sur les instant articles: Facebook ajoute la possibilité d’inclure un formulaire d’inscription par mail aux instant articles. De quoi faire augmenter encore votre communauté.
  • 50% de vidéos en plus postés sur instagram depuis un an par les marques: Pixability, une agence de publicités vidéos, a fait une analyse sur le comportement de plusieurs centaines de marques sur instagram et a vu une augmentation importante de la vidéo sur cette plateforme. Ceci dit, Instagram n’est pas encore largement vu comme une plateforme réellement faite pour la vidéo. Sur les marques analysées 44 photos sont publiées par jour contre 4 vidéos. Source
  • Mise a à jour de la timeline Twitter: Déjà annoncé en février, c’est désormais effectif pour tout le monde, la nouvelle timeline twitter met en avant les tweets les plus importants que vous n’auriez pas reçu pendant votre absence