QueduWeb - exposé de CreaPulse sur un cas client de pages dupliquées faiant plus de visites que les pages originales

QueduWeb – Lorsque les pages dupliquées font des visites

Le 4 juin 2015 a eu lieu à Deauville la première édition de Queduweb, un évènement sur le SEO et le Webmarketing, pile poil dans la thématique de CreaPulse. Cette première édition avait surtout pour sujet le SEO puisqu’il a réunit quelques personnalités du secteur comme Olivier Andrieu, Jean-Benoît Moingt ou encore le co-fondateur de Qwant, Éric Leandri. Et Sylvain Peyronnet, organisateur avec son frère Guillaume, m’a gentiment invité à venir présenter un exposé sur le sujet de mon choix.

J’ai donc présenté un cas client que j’ai trouvé intéressant de présenter pour son originalité, son aspect technique lié au SEO mais pas que…, et parce que j’ai trouvé un client qui a accepté que je parle de leur site 🙂

Ce cas pratique, extrait d’un audit SEO plus complet pour le site Ifocop (centre de formations), traite de duplications de contenus, du fonctionnement du crawl de Google, de son impact sur les visites d’un site et des solutions de référencement apportées:

Attention spoiler, pour synthétiser:

  • J’ai d’abord constaté que le site comportait 77% de pages inutiles au référencement dont 43% de pages dupliquées
  • Parmi les pages dupliquées, 23% étaient dupliquées avec les pages de formation
  • Ces pages dupliquées étaient plus visitées que les pages originales, 26% des visites du site générées par ces pages dupliquées contre 5,5% pour les pages canoniques.
  • On constate aussi que ces pages dupliquées sont plus efficaces. Un passage de Googlebot sur ce type de pages dupliquées génèrent en moyenne 1279 visites contre 291 pour les pages originales.
  • Aucun lien ou presque ne pointait vers la version dupliquée, ces urls dupliquées était aussi présentes dans le code source
  • Plusieurs « bugs » sur le site ont fait que la version dupliquée était plus partagée sur les réseaux sociaux.
  • En conclusion, les réseaux sociaux influencent le crawl de Google qui influence lui même les visites provenant des moteurs de recherche.
  • L’autre conclusion, qui est plus difficile à dire, c’est que le crawl provenant des pages découvertes grâce aux réseaux sociaux rendrait les pages plus efficaces (font plus de visites). Dur d’être  affirmatif sur ce point, car cette cause n’est pas unique. La présence systématique des urls dupliquées dans le code source des pages dupliquées et originales participent certainement aussi à cette efficacité. Mais faut bien avouer que ce serait remarquable si c’était le cas.

Et encore merci à Sylvain pour l’invitation !

    A propos de Serge Esteves

    Consultant SEO / Webmarketing : Techniques avancées en référencement combinées aux leviers du marketing entrant (SMO, content marketing, UX, ereputation, ..).
    Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?