Articles

5 points essentiels pour créer du contenu de qualité

Le contenu fait partie des 3 critères de classement les plus importants de google, entre l’optimisation des liens internes et le netlinking. Nous allons voir d’un point de vue SEO et utilisateur comment faire pour créer un contenu de qualité.

Google n’a malheureusement pas donné de mode d’emploi précis pour que votre article soit bien classé. C’est pour cela que nous allons détailler les démarches à suivre pour créer du texte de qualité orienté vers votre audience et avec les mots clés adaptés aux moteurs de recherche.

1/Planifier une stratégie éditoriale SEO

Trop de responsables marketing attendent la fin du processus de création du contenu pour faire appel au SEO. Ils pensent pour certains qu’il suffit d’ajouter quelques mot clés et quelques liens pour optimiser le contenu d’une page.

Mais une stratégie marketing efficace commence déja par trouver les bons mots clés et l’intention de recherche des internautes . Une fois que vous avez identifié les questions que se posent votre audience, vous pouvez définir un planning éditorial  qui apportent les réponses aux questions posées.

Pour du contenu de qualité il faut:

  • se baser sur la compréhension des demandes de votre audience cible. Il faut utiliser le langage de vos visiteurs et apporter l’information qu’ils recherchent. Il faut parler d’eux, utiliser le « vous » et non pas le « je ». L’idée n’est pas de parler tout de suite de vos services ou produits, mais de les y faire venir subtilement et indirectement.
  • Aider le visiteur à atteindre un objectif. Le sujet de votre article doit faire une promesse et qu’il faut tenir, celui de lui apporter une information qu’il n’avait pas au début.
  • Une fois que vous avez donné, vous pouvez éventuellement recevoir. C’est le moment d’ajouter un appel à l’action vers d’autres sujets liés qui pourraient les intéresser ou vers une prochaine étape de votre entonnoir de conversion (produits, services)

2/Du contenu pour l’utilisateur

Ce qui est bon pour l’expérience utilisateur est bon pour le SEO. Quand votre cible est engagée, elle enrichit votre contenu avec ses avis, passe du temps sur votre site et ces signaux utilisateurs son pris en compte par Google.

Le but de votre article, outre d’informer, est d’être partagé sur les réseaux sociaux afin que le maximum de personnes puisse y avoir accès, de recevoir naturellement des liens depuis d’autres blogs (linkbaiting).  L’ereputation est aussi un objectif, soit de faire connaitre et développer votre marque.

Un bon article doit :

  • Être écrit dans un langage clair à destination de votre audience. Il ne doit ni être trop simple, ni trop compliqué. Il ne doit pas être composé de trop de jargons à destination uniquement des experts, sauf si votre cible principale. Il ne doit pas être trop simple non plus, afin d’être crédible et de montrer votre expertise.
  • être viral. Prenez du recul et posez vous la question: Est ce que j’ai envi de partager cet article ?
  • être facilement scannable. Avant de lire horizontalement, les lecteurs lisent verticalement. Ils recherchent , ils scannent la page rapidement pour voir si elle correspond bien à leurs attentes. Après le titre de la page, les éléments les plus importants sont le chapô qui doit être distinct du reste du contenu, puis les intertitres qui doivent être facilement identifiables (suffisamment gros), et proposer des paragraphes courts et aérés.
  • donner envi de cliquer et de lire grace à des titres (title et H1) engageants. Il doit bien sur être composé de mots clés stratégiques tout en restant naturel.
  • être composé d’un chapô qui donne tout de suite des éléments de réponse à la question posée par le titre. C’est ce qu’on appelle la méthode de la pyramide inversée, c’est à dire donner l’information essentielle dès le début puis de développer dans la corps de l’article. Il doit faire 300 caractères environ.
  • découpé en plusieurs inter-titres pour répondre à la question principale sous forme de plusieurs sous questions ou sous thématiques. Il s’agit d’anticiper l’intention de recherche du visiteur derrière le titre principal et d’y répondre.
  • doit être mieux que les concurrents. Regardez ceux qui se positionnent sur vos requêtes principales et comment votre page se démarque positivement.
  • Avoir un contenu long (plus de 1000 mots). Les contenus longs se classent mieux dans les résultats de recherche. Cependant, il faut rester concentré et répondre aux questions des lecteurs, ne pas se disperser et prendre le risque de perdre le lecteur.
  • comporté une meta-description accrocheuse. Même si la meta description n’as pas un impact direct sur le SEO, son but est d’améliorer le taux de clics (CTR) sur les pages de résultats de Google. Petite astuce: reprenez votre chapô et le résumer pour qu’il fasse 160 caractères environ.

3/ Créer du contenu correct

Il n’est pas prouvé qu’écrire du contenu sans fautes de grammaire ou d’orthographe représente un critère de positionnement pour Google. Mais c’est sans aucun doute un critère d’expérience utilisateur et de crédibilité.

Pour créer du contenu de qualité, il faut respecter les points suivants :

  • bien relire pour qu’il n’y ai aucune faute ou mauvaise interprétation, quitte à faire relire par une autre personne
  • citer vos sources et mettre les liens vers des sources d’autorité. Wikipedia représente par exemple une source considérée comme d’autorité par Google, quoi qu’on puisse en penser. Cela permettra d’ajouter de la crédibilité à votre contenu et aidera aussi le référencement de votre article.
  • Vérifier les données, les chiffres ou les statistiques que vous citez. Ce n’est pas parce que tout le monde cite une statistique, qu’elle est vérifiée. Cherchez donc les sources vous -mêmes, c’est là aussi une question de crédibilité.

4/Vérifier l’usage des mots clefs

Les utilisateurs vont trouver vos articles grâce à des mots clefs, ils sont donc très importants.

Il faut faire attention à ne pas répéter abusivement les mots clefs dans votre article afin qu’il reste lisible, naturel et surtout ne soit pas pénalisé par Google. Le filtre Google Penguin intégré au coeur de l’algorithme de Google est chargé de pénaliser la suroptimisation.

Il s’agit en fait d’utiliser un vocabulaire riche, varié, appartenant à l’univers sémantique de vos mots clés principaux.

Pour du contenu de qualité, il faut :

  • Ne pas surcharger votre texte avec les mêmes mots clefs. Jouer plutôt avec les synonymes, des mots qui sont souvent associés à vos mots clés principaux. Cependant, il faut tout de même répéter les requêtes stratégiques naturellement. N’hésitez pas à faire une rechercher dans votre texte pour vérifier la répétition de vos mots clefs principaux et trouver le juste équilibre.
  • Organiser le contenu en sous-thématiques associés aux mots clés principaux. Mettez les paragraphes les plus intéressants en premier
  • Appeler un chat, un chat. Evitez les métaphores, ça pourrait troubler la perception sémantique de Google. Soyez clair et précis, évitez les paraphrases, utilisez les termes qui vont droit au but.
  • Fournir une idée par paragraphes. Evitez de mélanger trop de sujets dans un même paragraphe, c’est perturbant pour l’utilisateur et pour Google.
  • Utilisez des mots clés du même champ sémantique de manière naturelle.
  • Les 100 premiers mots sont décisifs pour un bon référencement naturel. Ils doivent comporter vos mots clés principaux, vos mots clés secondaires, ceux présents dans les intertitres notamment et ceux qui sont souvent associés aux mots clés principaux.

N’oubliez pas de bien insérer vos mots clefs stratégiques dans vos :

  • le nom de vos fichiers image
  • Légendes
  • Titres H1/H2
  • urls

5/ Quelques astuces SEO pour optimiser votre article

  • Votre contenu doit charger rapidement, assurez-vous que vos images notamment ne ralentissent pas le chargement de votre article.
  • Veuillez à ce que votre contenu soit bien mobile friendly :images, formulaires, etc..
  • Incluez vos pages dans le sitemap XML. Même si le sitemap xml n’est pas décisif en SEO, ça aide Google à crawler rapidement votre contenu.
  • Faites attention à la pertinence de vos liens internes afin qu’ils pointent vers les contenus appropriés
  • Les pages les mieux classés ont une URL courtes, en position 1 les url ont une moyenne de 59 caractères.
  • Utilisez des urls courtes. Les pages les mieux positionnées dans les pages de résultats ont des urls de 59 caractères en moyenne.

Pour résumer

Gardez en tête des le début de la rédaction de votre contenu, qu’il faut plaire aux lecteurs et à Google pour que votre article ait du succès. Toute stratégie de contenu qui ne tient compte que de l’utilisateur ou que des moteurs de recherche, est voué a peu de succès. Même si ce n’est pas suffisant, si vous suivez les astuces ci-dessus, vous êtes déja bien parti pour rédiger du contenu de qualité.

[Guide] Solutions et outils pour trouver des idées de contenu

Ecrire du contenu, trouver le temps pour bloguer, rechercher l’inspiration pour bloguer régulièrement, trouver des sujets d’articles intéressants qui vont toucher vos lecteurs, ce n’est pas évident. Je vais vous donner mes astuces pour trouver des idées d’articles pertinents, gagner du temps et pulser votre stratégie de référencement et de contenu.

Lire la suite

Comment atteindre son audience avec du contenu

8 raisons qui font que votre contenu n’atteint pas les 15-35 ans

La génération Y (15-35 ans) correspond aux enfants qui ont grandi entre 1980 et 2000, soit avec internet et les ordinateurs. En 2020, cette génération représentera plus d’un milliard d’euros en pouvoir d’achat. Pour les marques, ça signifie que si vous ne nous intéressez pas à cette cible, vous n’anticipez pas sur le futur. Le contenu permet de créer des connections avec la marque mais si ce contenu ne réussit pas à atteindre votre audience, quel intérêt ? 62% des enfants du millénaire (l’autre nom pour cette génération Y) sentent que le contenu peut les rendre plus connectés et plus fidèles à une marque, mais seulement 32% trouvent que la communication des marques y parvient. Il y a une opportunité à saisir, mais il y a certains éléments que votre marque doit inclure dans sa stratégie de contenu afin de convertir cette génération en futurs ambassadeurs de votre marque. Avant de découvrir l’infographie content marketing, regardons quels sont les canaux de recherche en ligne.

Quels sont les canaux de recherche en ligne ?

Les canaux de recherche en ligne

Infographie content marketing: Les 8 raisons pour ne pas atteindre son audience

 

Lorsqu’on recherche quelque chose, notre premier réflexe en général est de rechercher sur un moteur de recherche. Créer du contenu engageant c’est bien, mais si vous ne le rendez pas visible c’est sacrément dommage. Alors, si vous voulez être trouvé, vous avez intérêt à vous positionner sur vos mots clés stratégiques. Et pour ce faire, ça passe par une optimisation globale du site web, audit technique, structurelle, sémantique, sur les performances, la popularité, etc…

Pourquoi votre contenu n’atteint pas votre audience cible ?

  1. Vous ne vous préoccupez pas du référencement
  2. Vous ignorez les centres d’intérêts de vos visiteurs
  3. Vous avez décidé de ne pas être utile
  4. Vous êtes trop promotionnels
  5. Votre contenu est trop long et ennuyeux
  6. Votre contenu n’apporte pas de valeur ajoutée
  7. Vous ne voulez pas susciter d’émotions
  8. Vous pensez qu’une personnalité est votre seul espoir

Infographie: Atteindre la cible des 15-35 ans avec du contenu

Infographie: atteindre l'audience des 15-35 ans avec du contenu

Infographie content marketing: atteindre l’audience des 15-35 ans avec du contenu

 

Comment définir son planning éditorial ?

Ecrire du bon contenu pour le web qui plait à son audience et qui sert ses objectifs n’arrive pas par hasard.  Le responsable marketing ou rédactionnel fait face à plusieurs défis, produire du contenu qui va concerner la cible désirée de visiteurs, construire sa marque, se tenir au courant de l’actualité, distribuer son contenu sur les plateformes sociales, et autres.

Lire la suite

Pourquoi du contenu devient viral, une analyse sur 100 millions d’articles

J’ai découvert Buzzsumo, il y a quelques semaines et c’est une vraie mine d’or pour découvrir les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux sur n’importe quel sujet. L’équipe de buzzsumo a réalisé une étude sur 100 millions d’articles pendant ces 8 derniers mois afin d’analyser pourquoi un contenu devient viral, on peux donc dire qu’ils savent de quoi ils parlent.

Lorsqu’on écrit un article, on veux qu’il fasse du trafic, qu’il soit partagé et on a tendance à se poser ce type de questions:

  • Quel type d’articles est le plus partagé ? Listes, infographies ?
  • Quels sont les émotions invoquées par les articles les plus populaires ?
  • Est ce que les visiteurs préfèrent les articles courts ou longs ?

Dans la lignée de l’article « quelle est la taille idéale de tout sur internet« , je vous propose une synthèse de cette grosse étude ainsi que quelques études personnelles.

 

Les articles longs sont plus partagés que les courts

nombre-de-partages-et-longeur-articles

Nombre de partages et longueur des articles – Plus c’est long plus c’est bon

On a déjà vu des statistiques sur le mobile qui dit que ce format impose un contenu court et efficace. Et bien cette analyse dit tout l’inverse, le contenu long est plus partagé que le contenu court. La rareté des longs articles est surement l’une des causes car il y a 16 fois plus d’articles avec moins de 1000 mots que d’articles avec 2000 mots et plus.

Internet est inondé d’articles courts, du coup il est plus facile de se différencier en écrivant des articles longs, avec de la valeur ajoutée plutôt que d’écrire une quantité de news sans vraiment de contenu et de fond finalement.

De plus, d’un point de vue SEO, l’article de fond aura plus de chances de mieux se positionner sur Google, sur un plus grand volumes de mots clés middle et long tail, et ainsi générer du trafic durablement.

Voici une étude que j’ai réalisé sur 300 000 sujets de forum pour un client montrant le lien entre la taille du texte et les visites organiques sur 3 mois:

Taille du texte et visites google

Taille du texte et visites provenant de google sur 3 mois de logs

Pour un contenu viral et pour le SEO, plus c’est long plus c’est bon 🙂

 

La crainte, le rire et l’amusement sont les émotions les plus populaires

emotions-populaires-strategie-de-contenu

Les émotions populaires pour un contenu viral

 

Comme vous pouvez le voir, les émotions les plus populaires qui sont induites par les articles sont:

  • La crainte à 25%
  • Le rire à 17%
  • L’amusement à 15% 

A l’inverse, la tristesse et la colère sont les moins efficaces. C’est mauvais pour la santé de toute façon 😉

 

Les gens préfèrent les listes et les infographies

partages-et-types-de-contenu

Nombre de partages sur les réseaux sociaux et type de contenu

Sans surprise, les listes et les infographies sont parmi les types de contenus les plus partagés, parfois avec excès d’ailleurs. Avec les listes, on a une annonce claire sur ce qui nous attend dès le titre, c’est sans doute une des raisons qui fait que c’est très partagé. Surtout lorsqu’on sait que 50% des partages sont réalisés uniquement à la lecture du titre, avant même de le lire.

Autre info intéressante, dans le top 10 des articles les plus partagés les quizz apparaissent 8 fois, notre côté narcissique sans doute.

 

Signer ses articles c’est important

importance-signature-et-contenu-viral

importance de la signature pour un contenu viral

L’influence de l’auteur et la confiance représente un élément important pour le partage d’un contenu. Il est différent d’un réseau social à l’autre car comme je le montre dans cet article « quel réseau social privilégier » , les objectifs sont différents selon qu’on partage sur facebook ou google + par exemple. Sur Facebook, on va partager plutôt des choses divertissantes avec ses amis proches alors que sur Google plus, la dimension professionnelle et l’expertise sont plus importantes. En parlant de ça, faudrait que je le fasse.

 

 Influence des influenceurs

influenceurs-et-partages-sociaux

Importance des influenceurs sur les partages sociaux

L’impact des influenceurs est évident et permet de créer un effet boule de neige à la viralité de votre contenu. Les identifier et créer une relation avec eux en amont est une étape préalable essentielle.

 

Le mardi ça partage

jour-de-la-semaine-pour-partager

Mardi et jeudi sont les meilleurs jours pour être partagé

Ça concorde avec d’autres études qui donnent mardi comme étant le meilleur jour pour avoir le plus de partages. Ceci dit, ça dépend des réseaux sociaux:

  • Globalement: Mardi
  • Linkedin: Lundi
  • Google+: Mardi
  • Twitter: Mardi
  • Pinterest: Lundi

 

Republiez votre vieux contenu

Le taux de partage baisse après la publication, c’est inévitable. Mais les articles les plus partagés sont ceux qui ont été partagés plusieurs fois, pendant plusieurs semaines après leur publication. Bien-sûr, cela impose que l’article soit persistant dans le temps. Republier un article quelques jours après sa première publication et régulièrement ensuite est une bonne stratégie. Se servir d’événements qui font écho à votre article est aussi une bonne idée pour profiter de la vague.

 

Et pour conclure, privilégiez du contenu de qualité à la quantité !

 

Vous en pensez quoi de cette étude ?

quelle est la taille de tout sur Internet

Quelle est la taille idéale de tout sur Internet ?

Lorsqu’on veux optimiser son taux d’engagement auprès de sa communauté ou de ses visiteurs, on a tendance à se demander la taille idéale d’un article, de l’objet d’un mail, d’un  titre, d’un tweet , … Voila une bonne dose de bonnes pratiques pour écrire ni trop ni pas assez.

Buffer, l’outil de planification sociale,  nous propose une compilation qui recoupe plusieurs études solides provenant de plusieurs instituts différents. D’un point de vue SEO, j’ai également rajouté quelques études clients.

 

La taille idéale d’un tweet est de 100 caractères

La taille idéale d'un tweet

Longueur idéale d’un tweet

Cette étude  de Track social nous montre qu’un tweet entre 71 et 100 caractères a le meilleur taux de retweet. C’est d’ailleurs confirmé par buddy media dans les bonnes pratiques de twitter.

 

La taille idéale d’un post facebook est de 40 caractères

Taille idéale d'un poste facebook

Longeur idéale d’un post sur facebook

L’étude de buffer montre que les posts avec moins de 80 caractères reçoivent 66% d’engagement en moins. Le groupe de 40 caractères qu’on ne voit pas sur le graphe, reçoit 86% de taux d’engagement en plus. C’est très peu 40 caractères et peu de gens font  des posts avec aussi peu de caractères. A croire que, qui peut le moins peut le plus 🙂

 

La longueur idéale d’un titre sur Google+ est inférieur à 60 caractères

Meilleur taille de titre google plus

Quelle est la meilleure taille d’un titre google plus

L’analyse est ici plus empirique mais plusieurs études montrent que qu’un titre court et accrocheur sera plus efficace qu’un titre trop long.

 

La longueur idéale d’un article est de 7 minutes

taille idéale d'un article

Taille idéale d’un article

La longueur d’un article est ici exprimée en minutes par Medium , et 7 minutes correspond à:

  • Une taille moyenne de 1600 mots pour un article avec peu d’images
  • Une taille moyenne de 1000 mots si l’article est riche en images

J’ai réalisé il y a quelques temps une étude SEO pour le forum d’un client qui montre la corrélation entre la taille du texte d’un topic et les visites organiques.

Taille du texte et visites google

Taille du texte et visites google

On voit sur cet exemple qu’en moyenne un topic unique de 9000 caractères fait en moyenne 600 visites sur 3 mois. Idéalement il aurait fallu que j’aille plus loin que 3 mois de logs, pour atteindre un pic même si je dois pas en être loin visiblement.

 

La longueur idéale de l’objet d’un email est entre 28 et 39 caratères

Nombre de caractères del'objet d'un email

Nombre de caractères de l’objet d’un email

Une étude de Mailchimp et de Mailer jet nous montre qu’un mail avec un objet entre 29 et 39 caractères a le meilleur taux d’ouverture et de clics.

  • 4–15 caractères: 15.2% ouverts; 3.1% clics
  • 16–27 caractères: 11.6% ouverts; 3.8% clics
  • 28–39 caractères: 12.2% ouverts; 4% clics
  • 40–50 caractères: 11.9% ouverts; 2.8% clics
  • 51+ caractères: 10.4% ouverts; 1.8% clics

 

La taille idéale d’un titre est de 55 caractères

Taille optimale d'un titre

Taille optimale d’un titre de page

Moz a réalisé une étude qui montre à partir de quel moment Google coupe le titre dans ses pages de résultats. On voit que le point de rupture se situe à partir d’une longueur de titre de 55 caractères où plus de 10 % des titres sont tronqués.

 

La taille idéale d’un sujet de forum est entre 3 et 7 mots

Dans la même lignée, j’ai fais une analyse pour montrer la taille idéale d’un titre de topic pour un forum, toujours pour le même client.

longueur du titre et visites

longueur du titre en nombre de mots et visites

On constate que les topics avec un titre entre 3 et 7 mots génèrent plus de visites que les autres. Au delà, ce n’est pas significatif car le taux de pages actives est trop bas pour que ce soit représentatif. Ce qui est remarquable sur cette analyse de 400 000 topics, c’est que la majorité des topics actifs n’ont que 2 mots. Mon conseil était donc que le client avait tout intérêt a imposé à ses visiteurs la création d’un sujet de topic  qui fasse au moins 3 mots. C’est assez cohérent car un forum a vocation à se positionner sur de la longue traine .

 

La longueur idéale d’un nom de domaine est de 8 caractères

taille ideale d'un nom de domaine

Taille idéale d’un nom de domaine

Si vous comptez changer de domaine ou acheter un nouveau, selon le dailyblogtips avec cette étude sur Alexa, sur le top 250, 70% des sites ont un nom de domaine avec 8 caractères ou moins et le nombre moyen (la ligne rouge) est juste au dessus de 7.

Au dela de ça, un bon nom de domaine doit posséder les caractéristiques suivantes:

  • Court
  • Mémorisable
  • Facile a écrire
  • Descriptif, représentatif de votre marque.
  • Sans chiffres ni caractères spéciaux

 

Guide marketing de contenu: objectif d'une stratégie de contenu

Guide: Les objectifs de votre stratégie de contenu

Bienvenue dans ce premier article de la série qui vous aidera à définir clairement votre stratégie de contenu. C’est la première étape de votre stratégie de content marketing qui vous aidera à développer votre business.

Même si vous vous sentez prêt pour produire tout de suite du contenu, il est important de bien définir votre stratégie afin de construire les fondations solides qui permettront d’atteindre vos objectifs.

Lire la suite

Table périodique du content marketing

La table périodique du content marketing

Dans la lignée de la table périodique crée par Danny Sullivan sur les facteurs de succès SEO , Econsultancy nous a gratifié d’une superbe table périodique sur le content marketing divisée en 8 zones principales.

Comment lire l’infographie ?

Stratégie

Le seul carré jaune, mais un point essentiel. Même si cette infographie est très riche, il va falloir se concentrer sur quelques unes  des étapes en fonction de votre activité, de vos objectifs et de votre
audience. Définir vos objectifs, vos personas, et un calendrier éditorial font partie de cette étape.

Format

Montre quelques uns des formats de contenu que vous pouvez créer (article, vidéo, …). Vous pouvez recycler un même contenu pour le transformer en différents formats et ainsi toucher plusieurs supports de publication par exemple.

Type de contenu

Quelques types de contenu possible( quizz, checklist, étude de cas,…). Il est important de diversifier son contenu car ils servent différents objectifs.

Plateforme

Multiplier les plateformes de publications permet de toucher vos visiteurs à différents endroits et de renforcer votre visibilité par « encerclement »

Métriques

En fonction des objectifs, différents indicateurs de performance sont à disposition.

Objectifs (goals)

Toutes les actions de content marketing et même plus globalement d’inbound marketing doivent servir vos objectifs principaux.

Les déclencheurs d’émotions (sharing triggers)

Nous sommes faits d’émotions et c’est ce qui nous fait réagir la plupart du temps, pas d’émotions = pas d’actions.

Checklist

Pour finir, un petit rappel des actions à mener en marketing de contenu

La table périodique du marketing de contenu