5 points essentiels pour créer du contenu de qualité

Le contenu fait partie des 3 critères de classement les plus importants de google, entre l’optimisation des liens internes et le netlinking. Nous allons voir d’un point de vue SEO et utilisateur comment faire pour créer un contenu de qualité.

Google n’a malheureusement pas donné de mode d’emploi précis pour que votre article soit bien classé. C’est pour cela que nous allons détailler les démarches à suivre pour créer du texte de qualité orienté vers votre audience et avec les mots clés adaptés aux moteurs de recherche.

1/Planifier une stratégie éditoriale SEO

Trop de responsables marketing attendent la fin du processus de création du contenu pour faire appel au SEO. Ils pensent pour certains qu’il suffit d’ajouter quelques mot clés et quelques liens pour optimiser le contenu d’une page.

Mais une stratégie marketing efficace commence déja par trouver les bons mots clés et l’intention de recherche des internautes . Une fois que vous avez identifié les questions que se posent votre audience, vous pouvez définir un planning éditorial  qui apportent les réponses aux questions posées.

Pour du contenu de qualité il faut:

  • se baser sur la compréhension des demandes de votre audience cible. Il faut utiliser le langage de vos visiteurs et apporter l’information qu’ils recherchent. Il faut parler d’eux, utiliser le « vous » et non pas le « je ». L’idée n’est pas de parler tout de suite de vos services ou produits, mais de les y faire venir subtilement et indirectement.
  • Aider le visiteur à atteindre un objectif. Le sujet de votre article doit faire une promesse et qu’il faut tenir, celui de lui apporter une information qu’il n’avait pas au début.
  • Une fois que vous avez donné, vous pouvez éventuellement recevoir. C’est le moment d’ajouter un appel à l’action vers d’autres sujets liés qui pourraient les intéresser ou vers une prochaine étape de votre entonnoir de conversion (produits, services)

2/Du contenu pour l’utilisateur

Ce qui est bon pour l’expérience utilisateur est bon pour le SEO. Quand votre cible est engagée, elle enrichit votre contenu avec ses avis, passe du temps sur votre site et ces signaux utilisateurs son pris en compte par Google.

Le but de votre article, outre d’informer, est d’être partagé sur les réseaux sociaux afin que le maximum de personnes puisse y avoir accès, de recevoir naturellement des liens depuis d’autres blogs (linkbaiting).  L’ereputation est aussi un objectif, soit de faire connaitre et développer votre marque.

Un bon article doit :

  • Être écrit dans un langage clair à destination de votre audience. Il ne doit ni être trop simple, ni trop compliqué. Il ne doit pas être composé de trop de jargons à destination uniquement des experts, sauf si votre cible principale. Il ne doit pas être trop simple non plus, afin d’être crédible et de montrer votre expertise.
  • être viral. Prenez du recul et posez vous la question: Est ce que j’ai envi de partager cet article ?
  • être facilement scannable. Avant de lire horizontalement, les lecteurs lisent verticalement. Ils recherchent , ils scannent la page rapidement pour voir si elle correspond bien à leurs attentes. Après le titre de la page, les éléments les plus importants sont le chapô qui doit être distinct du reste du contenu, puis les intertitres qui doivent être facilement identifiables (suffisamment gros), et proposer des paragraphes courts et aérés.
  • donner envi de cliquer et de lire grace à des titres (title et H1) engageants. Il doit bien sur être composé de mots clés stratégiques tout en restant naturel.
  • être composé d’un chapô qui donne tout de suite des éléments de réponse à la question posée par le titre. C’est ce qu’on appelle la méthode de la pyramide inversée, c’est à dire donner l’information essentielle dès le début puis de développer dans la corps de l’article. Il doit faire 300 caractères environ.
  • découpé en plusieurs inter-titres pour répondre à la question principale sous forme de plusieurs sous questions ou sous thématiques. Il s’agit d’anticiper l’intention de recherche du visiteur derrière le titre principal et d’y répondre.
  • doit être mieux que les concurrents. Regardez ceux qui se positionnent sur vos requêtes principales et comment votre page se démarque positivement.
  • Avoir un contenu long (plus de 1000 mots). Les contenus longs se classent mieux dans les résultats de recherche. Cependant, il faut rester concentré et répondre aux questions des lecteurs, ne pas se disperser et prendre le risque de perdre le lecteur.
  • comporté une meta-description accrocheuse. Même si la meta description n’as pas un impact direct sur le SEO, son but est d’améliorer le taux de clics (CTR) sur les pages de résultats de Google. Petite astuce: reprenez votre chapô et le résumer pour qu’il fasse 160 caractères environ.

3/ Créer du contenu correct

Il n’est pas prouvé qu’écrire du contenu sans fautes de grammaire ou d’orthographe représente un critère de positionnement pour Google. Mais c’est sans aucun doute un critère d’expérience utilisateur et de crédibilité.

Pour créer du contenu de qualité, il faut respecter les points suivants :

  • bien relire pour qu’il n’y ai aucune faute ou mauvaise interprétation, quitte à faire relire par une autre personne
  • citer vos sources et mettre les liens vers des sources d’autorité. Wikipedia représente par exemple une source considérée comme d’autorité par Google, quoi qu’on puisse en penser. Cela permettra d’ajouter de la crédibilité à votre contenu et aidera aussi le référencement de votre article.
  • Vérifier les données, les chiffres ou les statistiques que vous citez. Ce n’est pas parce que tout le monde cite une statistique, qu’elle est vérifiée. Cherchez donc les sources vous -mêmes, c’est là aussi une question de crédibilité.

4/Vérifier l’usage des mots clefs

Les utilisateurs vont trouver vos articles grâce à des mots clefs, ils sont donc très importants.

Il faut faire attention à ne pas répéter abusivement les mots clefs dans votre article afin qu’il reste lisible, naturel et surtout ne soit pas pénalisé par Google. Le filtre Google Penguin intégré au coeur de l’algorithme de Google est chargé de pénaliser la suroptimisation.

Il s’agit en fait d’utiliser un vocabulaire riche, varié, appartenant à l’univers sémantique de vos mots clés principaux.

Pour du contenu de qualité, il faut :

  • Ne pas surcharger votre texte avec les mêmes mots clefs. Jouer plutôt avec les synonymes, des mots qui sont souvent associés à vos mots clés principaux. Cependant, il faut tout de même répéter les requêtes stratégiques naturellement. N’hésitez pas à faire une rechercher dans votre texte pour vérifier la répétition de vos mots clefs principaux et trouver le juste équilibre.
  • Organiser le contenu en sous-thématiques associés aux mots clés principaux. Mettez les paragraphes les plus intéressants en premier
  • Appeler un chat, un chat. Evitez les métaphores, ça pourrait troubler la perception sémantique de Google. Soyez clair et précis, évitez les paraphrases, utilisez les termes qui vont droit au but.
  • Fournir une idée par paragraphes. Evitez de mélanger trop de sujets dans un même paragraphe, c’est perturbant pour l’utilisateur et pour Google.
  • Utilisez des mots clés du même champ sémantique de manière naturelle.
  • Les 100 premiers mots sont décisifs pour un bon référencement naturel. Ils doivent comporter vos mots clés principaux, vos mots clés secondaires, ceux présents dans les intertitres notamment et ceux qui sont souvent associés aux mots clés principaux.

N’oubliez pas de bien insérer vos mots clefs stratégiques dans vos :

  • le nom de vos fichiers image
  • Légendes
  • Titres H1/H2
  • urls

5/ Quelques astuces SEO pour optimiser votre article

  • Votre contenu doit charger rapidement, assurez-vous que vos images notamment ne ralentissent pas le chargement de votre article.
  • Veuillez à ce que votre contenu soit bien mobile friendly :images, formulaires, etc..
  • Incluez vos pages dans le sitemap XML. Même si le sitemap xml n’est pas décisif en SEO, ça aide Google à crawler rapidement votre contenu.
  • Faites attention à la pertinence de vos liens internes afin qu’ils pointent vers les contenus appropriés
  • Les pages les mieux classés ont une URL courtes, en position 1 les url ont une moyenne de 59 caractères.
  • Utilisez des urls courtes. Les pages les mieux positionnées dans les pages de résultats ont des urls de 59 caractères en moyenne.

Pour résumer

Gardez en tête des le début de la rédaction de votre contenu, qu’il faut plaire aux lecteurs et à Google pour que votre article ait du succès. Toute stratégie de contenu qui ne tient compte que de l’utilisateur ou que des moteurs de recherche, est voué a peu de succès. Même si ce n’est pas suffisant, si vous suivez les astuces ci-dessus, vous êtes déja bien parti pour rédiger du contenu de qualité.

    A propos de Serge Esteves

    Consultant SEO / Webmarketing : Techniques avancées en référencement combinées aux leviers du marketing entrant (SMO, content marketing, UX, ereputation, ..).
    Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?