Comment définir son planning éditorial ?

Ecrire du bon contenu pour le web qui plait à son audience et qui sert ses objectifs n’arrive pas par hasard.  Le responsable marketing ou rédactionnel fait face à plusieurs défis, produire du contenu qui va concerner la cible désirée de visiteurs, construire sa marque, se tenir au courant de l’actualité, distribuer son contenu sur les plateformes sociales, et autres.

Pour relever ce challenge, le marketeur moderne peux mettre en place un planning éditorial. Sans ça, il manque l’opportunité d’améliorer l’efficacité de sa campagne marketing et de réduire son coût. Plusieurs solutions existent comme le calendrier éditorial dont la fonction est de planifier à l’avance et entre les rédacteurs, les articles à venir sur votre blogue ou site web.

Objectifs d’un plan rédactionnel

L’objectif est de faire correspondre son contenu avec les objectifs de l’entreprise et les centres d’intérêts de son audience. Pour les objectifs de la marque, c’est l’objet du guide précédent. Pour cibler le profil de ses visiteurs, j’en ai déjà parlé mais voici les questions à se poser pour construire ses personas.

Construire ses personas

Persona: personne fictive qui représente un groupe d’individus en fonctions d’attributs communs

  • Quels sont les sujets business qui gardent éveillés toute la nuit vos prospects ?
  • Quels sont leurs passions ?
  • Quelles catégorie de personne peux payer pour mes services / produits ?
  • Qu’est ce qui les inspirent pour partager du contenu ?
  • Qu’ont ils à gagner grâce à votre contenu ?
  • Ou et quand consomment ils du contenu ?
  • Que voulez vous qu’ils fassent après la lecture de votre contenu ?

Vous pouvez avoir plusieurs personas, c’est même souvent le cas, différents personas sont intéressés par différents types de contenu et vont remplir différents objectifs.

Bien choisir son calendrier éditorial

Pour choisir le calendrier de contenu le plus adapté, il faut considérer certains critères d’évaluation:

  • Solution en ligne ou local
  • Capacité de collaborer en équipe et en temps réel
  • Nombre de membres impliqué dans la création de contenu
  • Niveau de complexité et de personnalisation demandé
  • Votre budget

En fonction, vous choisirez soit un simple fichier excel, simple mais puissant, soit une solution plus complexe qui centralise plus de fonctions.

Les outils de calendriers éditoriaux

Il y a plusieurs types d’outils:

1/ Un fichier excel transformé en calendrier : Sur les solutions de calendriers de contenu que j’ai pu tester, c’est certainement la solution la plus flexible. Il y a bien-sûr microsoft excel mais surtout google spreadsheet qui apporte la dimension collaborative, ce qui est important surtout lorsque plusieurs rédacteurs sont concernés.

2/ Le calendrier électronique : On peux facilement détourner outlook, google agenda ou autres agendas en un outil de planning éditorial en planifiant les articles de blog et même les publications sur les réseaux sociaux. Ceci dit, c’est plutôt adapté à un auteur seul avec une faible fréquence de publication.

3/ Les outils de gestion de projet :  Avec un outil comme basecamp , on peux assigner des taches, les planifier, créer des to-do-list et pleins d ‘autres choses. J’ai découvert aussi contently , un outil en ligne spécialisé dans la gestion de son contenu éditorial et utilisé par de grandes marques. Il y a une version gratuite limitée et une version complète payante. Dans la même veine, il y a divvyhq .

4/ les plugins CMS : Pour wordpress, il y a le plugin de calendrier de contenu editorial calendar par exemple. Il y a pas mal d’avantages à utiliser une extension directement sur sa plateforme web, comme le fait de planifier et d’écrire au même endroit. L’inconvénient est que c’est limité au contenu d’un seul blog ou site web.

5/ Les outils de planning rédactionnels hybrides : Des outils comme hootsuite dont la fonction première est de gérer la publication de son contenu sur les réseaux sociaux peux être associé à un site wordpress. Dans ce cas, il est possible de planifier la publication d’articles, de les assigner à plusieurs membres,… Il faudra malgré tout débourser quelques euros par mois pour avoir accès à l’ensemble des fonctions.

Maintenir son planning éditorial

Plan stratégique de contenu

plan-editorial

Si vous avez télécharger le fichier excel de planning éditorial , vous verrez qu’il compte plusieurs feuilles, persona, plan stratégique de contenu, calendrier éditorial et idées d’articles. Avant de parler des éléments qui composent un calendrier éditorial, il faut établir la stratégie de contenu à un niveau plus macro:

  • Quels types de contenu pour quel type d’audience ?
  • Quel fréquence pour chaque type de contenu ?
  • Quels objectifs pour quel persona ?
  • Quelles plateformes sociales sont les plus adaptées  ?

Eléments du calendrier de contenu

calendrier-contenu-excel

Pour planifier les futurs articles, le calendrier doit comporter plusieurs éléments:

  • Une date
  • Le statut (planifié, en cours, publié)
  • Le sujet de l’article
  • L’auteur
  • Les mots clés SEO
  • L’appel à l’action (que voulez vous que le visiteur fasse à la fin de sa lecture ?)

Faire un audit sémantique

Une fois tous ces éléments en place, encore faut il savoir de quoi on va parler. Le choix des sujets à traiter doit se faire en fonction de vos objectifs, des intérêts de votre cible et de ce qui est recherché sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux. C’est là où l’audit sémantique trouve son intérêt, il va vous donner des idées d’articles et de mots clés à travailler afin de mieux vous positionner sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Cette analyse sémantique doit prend en compte aussi vos positions actuelles et votre potentiel. Par exemple, si vous avez des belles expressions clés en page 2, elles ne génèrent pas de visites mais sous réserve d’optimisations supplémentaires elles peuvent rapidement remonter en page 1 et ainsi générer du trafic, plus rapidement en tout cas que des positions en page 10.

Au delà de vous aider à trouver des idées de contenu et de choix des mots clés, c’est un travail important pour l’optimisation du maillage interne et du choix des textes de liens. En effet, les textes de liens (ou ancres de liens) influent sur les critères de classement de google et lorsqu’on écrit un article, il est conseillé de faire des liens vers d’autres pages internes (ou même externes) avec des ancres optimisées et variées.

Des outils comme ubersuggest vous donnent des suggestions de mots clés d’après un mot clé de départ.

Faire une veille éditoriale

Les univers sémantiques ne sont pas figés, et selon les domaines d’activités, ils peuvent évoluer plus ou moins vite, c’est le cas pour le web par exemple. Dans votre calendrier de contenu, il faut prendre en compte les événements à venir concernant votre marché et les actualités chaudes. Utiliser une plateforme de veille sur son activité est de tout façon bénéfique à plusieurs niveaux.

Bon voila,  si vous êtes prêt à vous lancer dans la création de votre planning éditorial, ce « google sheet » peux vous y aider.

Merci de m’avoir lu et si vous avez d’autres astuces pour gérer votre contenu, allez y de votre commentaire 🙂

< Guide: Les objectifs de votre stratégie de contenu[Guide] Solutions et outils pour trouver des idées de contenu >

    A propos de Serge Esteves

    Consultant SEO / Webmarketing : Techniques avancées en référencement combinées aux leviers du marketing entrant (SMO, content marketing, UX, ereputation, ..).
    Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?