Veille SEO CreaPulse du mois -10 (Linking, News, Google Home,..)

Tous les mois, Creapulse vous apporte un résumé de ce qu’il faut savoir sur le SEO et le webmarketing. N’oubliez pas la newsletter mensuelle pour rester informé de notre veille SEO et recevoir nos guides. Beaucoup d’infos ce mois-ci dans notre veille SEO avec notamment une grosse interview de Gary illyes de Google par Barry Schwartz pour marketingland, qui nous lâche quelques pépites et que je résume ici. Pour ceux qui ont un anglais « fluent » et qui veulent la totale, l’interview au complet ici: partie 1 / partie 2.

Veille SEO

  • Google Penguin se focalise surtout sur le site source

Barry Schwartz de searchengineland a posé une question à Gary Illyes de Google sur ce qui était le plus important au sujet de penguin, et il a répondu qu’il fallait surtout se concentrer sur les sites sources et sur la qualités de leurs liens. De plus, il a aussi confirmé que Google penguin en temps réel est à présent totalement déployé.

  • Google attribue des labels aux liens

Dans cette même interview, Gary Illyes a révélé que chaque lien se voit attribué différents labels qui qualifient la valeur et le poids du lien. Il indique 3 types de labels: Penguin temps réel, afin d’ignorer la transmission de popularité du lien; Liens en footer: pour déterminer le poids du lien (faible donc); Désaveu: qui indique si le lien a été désavoué sur search console ou pas. Il y a d’autres labels mais il a partagé ces 3 là uniquement. Si il fallait encore en douter, on est définitivement dans l’ère du surfeur raisonnable, (< voir cet article pour aller plus loin sur la manière dont Google calcule l’importance d’un lien)

  • Panda rétrograde et Penguin dévalue

Toujours dans cet interview, Gary Confirme que Google Panda ne fonctionne pas comme le nouveau Penguin, il rétrograde bien le positionnement du site tandis que Penguin dévalorise en ignorant le lien entrant.

  • Pour le boost https, Google prend en compte uniquement l’url

Toujours d’après Gary, Google prendrait en compte uniquement les 5 premières lettres de l’url pour le léger boost de positionnement du https. C’est assez étonnant car John Muller disait il y a quelques mois qu’il fallait éviter les certificats auto signés…, ce qui me semble contradictoire:

Ils ont beau travailler tout deux chez Google, il faudrait qu’ils se mettent d’accord …

  • Les liens internationaux ne sont pas forcément mauvais

On pourrait croire que le fait qu’un site français reçoive des liens depuis la chine, la russie ou autres pays étrangers est considéré automatiquement comme mauvais par Google. Et ben non, John  Mueller de Google dit que la qualité d’un lien ne dépend pas de la géolocalisation du lien:

  • Plus possible de supprimer les sitelinks

Ça, c’est assez rageant car c’était bien pratique. Vous savez les petits liens qui apparaissent en dessous du résultat google de votre page d’accueil sur une reqête marque. C’est google qui décide quoi afficher à ce niveau là mais on pouvait tout de même supprimer un sitelink qui nous plaisait pas et éspérer que celui qu’on veut apparaisse à la place. Et bien, même ça, c’est plus possible depuis le 13 octobre… >:( Source

  • Google confirme que les annuaires c’est mal pour le netlinking

En réponse à un article de search engine land qui vantait les mérites  de lier les site depuis de bons annuaires, Gary Illyes de Google dit que c’est souvent une mauvaise idée. On s’en doutait déja même si on pouvait supposer que des annuaires premium étaient épargnés mais visiblement c’est pas le cas. Rien de tel que du netlinking de blogs pour des liens de qualité.

  • Nouveau Label « Fact check » pour Google news

fact-check-tag

Face à la désinformation et à la rumeur qui circule parfois sur les réseaux sociaux, le « fact checking » ou les articles sur la vérification des faits est devenu un phénomène de mode. Un bon exemple de ce succès est incarné par les décodeurs de Le Monde . Pour que les lecteurs puissent mieux identifier ce type d’articles, Google leur donnent un nouveau label « fact check » disponible pour l’instant aux US et UK. Pour que Google puisse labeliser ce type d’articles, il faut coder les données structurées claimreview et il faut que l’article respecte certains critères.

Après les labels « local source » pour les actualités locales ou encore le label « article de fond »,  cela confirme que google continue son travail de segmentation et de catégorisation de l’information.

  • Google Home et Google assistant

Je vous parlais déjà dans la veille de cet été, de l’utilisation de la recherche vocale dans rankbrain (l’intelligence artificielle de Google) et de l’assistant vocal amazon echo. Vu le succès du marché des assistants vocaux, google annonce le lancement début novembre de son google home, sa borne audio intelligente de salon (smart speakers) et de google assistant, l’assistant virtuel qui répondra à vos questions, l’équivalent de l’assistante Alexa d’Amazon. Un vrai assistant personnel qui vous répondra grâce à vos informations personnelles (ben oui, il faut bien le nourrir l’assistant) et qui peut même agir sur vos objets connectés.

D’après une étude comscore, en 2020, 50% de la recherche web sera vocale et cela aura un impact sur le SEO, sur le mode de formuler les questions et d’apporter des réponses. Googe a vrai une carte à jouer, notamment grace à une intelligence artificelle supérieure (utilisation des featured snippet, knowledge graph, des données structurées,..) et aux informations collectées via gmail, google agenda, et autres services Google. En attendant, regardez cette vidéo du amazon echo et voir ce qu’apporte l’internet des objets (IOT: Internet Of Things) au delà même du salon.

  • Vérification avancée des google maps

Suite à de nombreux abus sur Google my business et de fausses localités de boutiques, Google a entamé, aux US pour l’instant, un système de vérification avancée

  • Un index mobile dans quelques mois

Google utilise actuellement le même index pour Ordinateur et mobile, avec seulement quelques filtres et tris qui réorganisent les résultats différemment sur mobile. Dans quelques mois, les résultats google sur  mobile auront leur propre index et ce fait des résultats encore plus pertinent car vraiment dédiés au mobile. Déjà évoqué l’année dernière par Google, j’avais prédit la sortie de ce nouvel index mobile lors de mes prévisions SEO 2016  . Mais ca risque d’être pour 2017…

Veille Webmarketing

  • La publicité sur apple store

Depuis le 5 octobre, la publicité apparait sur l’app store d’Apple, les search ads . Une seule application sponsorisée par page de résultats, facturation au CPT (Clic Per Tap), l’équivalent du CPC (cout par clic), ciblage similaire à google adwords. Au delà du ASO (App Store Optimization), c’est une bonne nouvelle pour ceux qui ont du mal à rendre visible leur application mobile.

  • Snapchat lance ses lunettes connectés

Un peu de fun avec les lunettes connectés nommés spectacles de Snapchat. Enregistrement de vidéos, partage sur l’application via wifi, de nouveaux effets, un super jouet pour les fans de snapchat.

  • Le remarketing multi apparreil de Google

Google a annoncé la possibilité de  retargueter de manière plus précise un utilisateur sur tous ces appareils (ordinateur, tablette, mobile). Jusqu’à maintenant, un utilisateur était compté deux fois si il visitait le site sur ordinateur et mobile et même avec la méthode des cookies pour limiter l’exposition des annonces publicitaires, il était exposé de la même manière sur tous ces appareils et donc potentiellement surexposé. Source

  • Facebook events

Le google agenda des évenements facebook apparait en tant qu’application mobile. Comme pour l’appli desktop, cette nouvelle application permet d’organiser vos évenements facebook, ceux de vos amis, et même d’importer d’autres agendas. Source

  • Facebook marketplace

Et oui Facebook lance sa plateforme de vente d’objets en ligne, en concurrence avec Ebay, leboncoin et autres. La force de Facebook est qu’il est déjà présent dans ce secteur en réalité, avec ses 450 millions d’utilisateurs qui se visitent les groupes de vente tous les mois. Pas de système de paiement particulier, la nouveauté est simplement dans la centralisation des annonces et le système de recherches / filtres pour faciliter la navigation des objets à vendre, et qui en fait une vraie marketplace. Pas encore en France mais ça ne saurait tarder

  • Le doodle game d’haloween

Et pour se détendre un peu, le doodle d’haloween est un petit jeu très sympa, surtout pour les fans d’harry potter.

    A propos de Serge Esteves

    Consultant SEO / Webmarketing : Techniques avancées en référencement combinées aux leviers du marketing entrant (SMO, content marketing, UX, ereputation, ..).
    Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?